Les pingouins du Golf… !

Sans titre-1 copieL’hebdomadaire français Le Canard Enchaîné a, dans son édition du 29 mai 2013, jeté un vrai pavé dans la mare. Le journal qui cite la Direction du renseignement français (DRM) décrit comment le Qatar finance les terroristes d’Aqmi et le Mujao, auteur de l’enlèvement le 5 avril de l’année en cours de sept diplomates algériens à Gao, ville du nord du Mali), ainsi que Ançar Eddine.
Au début de cette année, plusieurs notes de la DGSE ont alerté l’Elysée sur les activités internationales, si l’on ose dire, des pingouins du Golfs notamment de l’émirat du Qatar», ajoute l’hebdomadaire. Des notes restées ‘’lettre morte’’, selon le journal. «Et sans vraiment insister, diplomatie oblige, sur le patron de cet Etat minuscule, le ‘’pingouin en chef’’, Hamad Ben Khalifa Al-Thani, que Sarko a toujours traité en ami et allié» Le Qatar semble investir là où, il y a quelques années, on ne l’attendait pas. « Des investissements malheureusement loin d’être faits dans un but de stabilité. «Les officiers de la DRM affirment, eux, que la générosité du Qatar est sans pareille et qu’il ne s’est pas contenté d’aider financièrement, parfois en leur livrant des armes, les révolutionnaires de Tunisie, d’Egypte ou de Libye», ajoute l’hebdomadaire. Aujourd’hui, tout est clair, les pingouins du Golf fortement solides grâce à leurs deux armes ‘’fatales’’ l’argent et El-Djazira, entament leur plan machiavélique, celui de détruire les fondements même de la Nation Arabe, en alimentant les groupes terroristes armés en moyens logistiques et financiers d’une part et se mettre au service de l’Etat Hébreu pour satisfaire les désirs de sa Majesté l’ ‘’Oncle Sam’’. Ce micro-Etat est allé trop loin, un certain jour, nous rappelant la fable de la Fontaine :’’ La Grenouillé qui veut se faire aussi grosse que le bœuf ’’. En effet, une altercation a eu lieu entre l’ambassadeur de Russie au sein du Conseil de sécurité de l’ONU « Churkin Vitaly » et le ‘’pingouin’’ des affaires étrangères du Pingo-Qatar. Ce dernier a osé menacer l’ambassadeur Russe, en disant: « je vous mets en garde contre tout veto sur la crise en Syrie, la Russie doit accepter la décision de l’ONU, sinon ils perdront tous les pays arabes..». Comme si tous arabes étaient ‘’Pingouins’’. Dieu merci, non ! Devant ce comportement inattendu et inacceptable, l’ambassadeur de la Grande Russie, lui a répondu calmement: « si vous me parlerez une autre fois de cette façon, il n’y aura plus une telle chose comme le Qatar à partir d’aujourd’hui … ».Une chose. Oui une chose qui s’appelle ‘’Qatar’’. Définition : -Un espace plein de Pingouins s’agitant dans tous les sens-. La chose a voulu se mesurer à la Grande Russie des Tsars et du Grand Nicolas 1er. N’est-ce pas une aberration Khayi ?! Des pingouins tels des manchots téléguidés à partir de Tel-Aviv et de Washington, pour semer le désordre en Syrie, en Somalie, En Egypte, en Tunisie, en Libye et partout ailleurs. Là où le danger se fait sentir contre les intérêts des américains et autres Israéliens. Pourquoi se salir les mains, alors qu’il existe les pingouins du Golf, prêts à tout faire, jusqu’à tuer. Oui tuer. Tuer l’identité arable, tuer la civilisation arabo-Musulmane, et les exemples ne manquent pas. L’Irak et la Syrie en sont les preuves vivantes : les arabes s’entretuent… Qu’ils s’exterminent et après. Un arabe de moins, un souci de moins… Les Algériens sont avertis. Notre vulnérabilité réside dans notre naïveté. A Bon entendeur Salut….
Amara Mohamed
hocine_27000@yahoo.fr


le 5 Juin 2013


Les commentaires sont fermés