Sun10202019

Last updateMon, 22 Jul 2019 10pm

Back You are here: Home

TISSEMSILT: Les clandestins imposent leur diktat durant l'Aïd

Durant toute la période de la fête de l’Aïd El Adha, les habitants du chef-lieu de wilaya, devant rendre visite à leurs familles ont vécu l’enfer. En effet, durant des deux jours, cette ville a connu une crise aiguë de transport, empêchant les familles de voyager. Tous les moyens de transports urbains et interurbains ont déserté les stations, paralysant ainsi des milliers de personnes. Selon certains habitants de cette ville «pour rendre visite à nos familles et nos proches hospitalisés, nous avons été obligés de nous rabattre sur les transporteurs clandestins, qui ont profité de nos souffrances pour nous saigner à blanc, exigeant des tarifs exorbitants.» «Pourtant, diront d’autres en colère, les pouvoirs publics avaient déclaré que les moyens de transport seront disponibles pour nous permettre de nous déplacer sans aucun problème.» Et face à cette défaillance, tous les citoyens rencontrés ont été unanimes à déclarer que des mesures rigoureuses doivent être prises à l’encontre de tous ceux qui ne respectent pas les décisions ministérielles. Nessma

GHARDAÏA:Nourredine BEDOUI:‘’ Effacer définitivement les stigmates des malheureux événements vécus’’ 

Le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui, a appelé, jeudi en fin d’après-midi à Ghardaïa, l’ensemble des acteurs sociaux à "fédérer leurs efforts, pour effacer définitivement les stigmates des malheureux événements qu’a connus cette wilaya". S’exprimant à l’issue de la cérémonie de clôture des travaux de la commission interministérielle de prise en charge du développement de Ghardaïa, en présence des cadres et élus locaux, le ministre de l’intérieur a convié l’ensemble des citoyens et autres responsables à "déployer leurs efforts dans les quinze jours à venir, afin d’éliminer les traces qui sont restées de ces incidents". "Le ministère de l’Intérieur s’attèle à la mise à niveau des collectivités locales de Ghardaïa, à travers le soutien matériel et technique qu’il apporte aux collectivités locales, dans le cadre de la reprise de la vie normale et le retour de la quiétude et de la paix dans la région", a-t-il souligné. "D’importants pas ont été franchis dans la mise en £uvre des mesures nécessaires au retour à la vie normale et à la paix, il reste à effacer les signes des événements et rattraper les retards enregistrés dans différents domaines, à travers une vision intégrée et en concertation avec la population", a-t-il ajouté. "Il faut agir ensemble afin de relever les défis auxquels fait face la région en matière de développement local, d’amélioration du cadre de vie de la population et de promotion de l’attractivité de la région", a estimé M. Bedoui. Le ministre a pris connaissance des résultats des travaux de la commission, énoncés par le secrétaire général de la wilaya de Ghardaïa après une évaluation exhaustive qui s’articule autour des projets de développement, le retard enregistré dans l’avancement des programmes inscrits et les dysfonctionnements et causes relevés. Les différents cadres et responsables de la commission ont identifié et priorisé, dans ce cadre, les besoins et attentes locales, afin de résoudre définitivement les multiples problèmes que connait Ghardaïa en matière de développement. Noureddine Bedoui a engagé, au cours de la cérémonie de clôture, un débat avec les élus locaux, sur des projets de développement mais aussi des préoccupations des acteurs locaux en matière d’investissement, d’agriculture, de santé et d’habitat. Auparavant, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales a visité un projet de dédoublement du chemin de wilaya 106, la zone d’activités de Métlili et la zone industrielle de Ghardaïa, avant de présider la clôture des travaux de la commission interministérielle pour la prise en charge du développement de la région de Ghardaïa, instituée en juillet dernier sur instructions du Président de la République. Cette commission est composée des secrétaires généraux et hauts cadres des différents départements ministériels rappelle-t-on.                                                                               R.R

DJELFA:MARCHéS à BESTIAUX:Grande animation et des moutons à des prix distincts

A quelques jours de l’Aid El Adha, une grande animation caractérise les marchés à bestiaux de Djelfa, conjuguée à la pratique de prix distincts pour le mouton du sacrifice de cette année, a-t-on constaté. La wilaya de Djelfa est annuellement le point de convergence d'un nombre considérable de citoyens et vendeurs de bétail, de tout le pays, en quête de moutons pour la fête du sacrifice. Aussi les nombreux marchés de bétail de la région, dont ceux de Hassi Bahbah, El Birine, Messaâd, Dar Echioukh, Ain Ibel et El Idrissia, ainsi que le marché hebdomadaire de la ville de Djelfa, qui se tient chaque lundi, sont ces jours ci, le théâtre d’une grande affluence, aiguisée, il est vrai, par une importante offre de moutons, proposés à des prix "quasi- stables", selon les spécialistes du domaine. Ainsi en est-il du marché hebdomadaire du chef-lieu, ou le prix d’un bélier cornu varie entre 50 et 65.000 da, au moment où le mouton dit "Thniane" (ne dépassant pas deux ans) est proposé entre 40 et 44.000 da, tandis les moutons de moins d'une année, appelés localement "Allaliche", sont cédés dans une fourchette allant de 35 000 à 45. 000 DA la tête. De nombreux maquignons, rencontrés sur place par l’APS, ont jugé ces prix "raisonnables", et à la portée de tous, "localement, cela s’entend", ont-t-ils souligné, estimant que les "prix imposés ailleurs sont le fait des intermédiaires (vendeurs saisonniers)", tout en affirmant que les prix pratiqués à Djelfa sont "régis par la règle de l’offre et de la demande, qui diffère d’un marché à un autre". D’autres maquignons locaux ont tenu à faire le récit des "difficultés rencontrées dans la préparation des bêtes du sacrifice", soulignant que l’idée selon laquelle "ils gagnent beaucoup d’argent" est "totalement fausse", car les préparatifs de la bête durent toute une année d’efforts, conjugués à la cherté des prix des fourrages, et au manque de main d’œuvre, ont-ils déploré. "Ce sont les intermédiaires qui gagnent le plus, avec la hausse des prix des bêtes, car c’est eux qui imposent la marge du gain, surtout au niveau des marchés à bestiaux des régions Nord et Est du pays, d’où ils sont issus, ceci d’autant plus que leurs gains ne sont pas tributaires des efforts d’élevage et de préparation des bêtes, tout au long de l’année", ont affirmé les éleveurs de Djelfa. Des vendeurs de bétail, dit saisonniers notamment, ont soutenu pour leur défense, que le "transport des bêtes d’un marché à un autre, est un grand risque pour notre argent", assurant qu’ils consacrent de grands efforts pour un "gain relatif", car ce "n’est pas toute l’offre qui est acquise par les citoyens". "Les rumeurs selon lesquelles nous sommes derrière la hausse des prix ne sont que pure spéculation", a affirmé l’un deux. Un citoyen, venu d’Alger, en compagnie de ses amis, pour acquérir le mouton de l’Aid, a déclaré, quant à lui avoir constaté "une stabilité des prix comparativement à l’année dernière", estimant que l’abondance de l’offre a contribué dans la "consécration d’un équilibre au niveau du marché, où chacun peut trouver chaussure à son pied".

TEBESSA:Trois douaniers tués dans un accident de la route

Trois douaniers sont morts, lundi, dans un tragique accident de la route. Leur véhicule, s'étant renversé, sur le tronçon routier reliant les localités de Meskiana (wilaya d'Oum El Bouaghi) et Morsott, dans la wilaya de Tébessa. Les corps des victimes ont été déposés à l'hôpital ‘Ali Houam' de Morsott, a-t-on appris. Pour rappel, dimanche, un autre accident de la route a fait une dizaine de blessés parmi les voyageurs d'un autocar, assurant la desserte El Oued-Tébessa, après sa chute dans un oued, près du col de T'noukla, à une vingtaine de kilomètres, à l'est de Tébessa.

TISSEMSILT:AIDES SCOLAIRES:12,3 milliards de centimes pour 41.000 élèves nécessiteux

La wilaya de Tissemsilt a débloqué une enveloppe financière de 12,3 milliards de centimes pour cette rentrée scolaire 2015/2016 pour le versement de la prime de 3.000 DA au profit de 41.000 parents d'élèves nécessiteux au niveau des 22 communes que compte la wilaya, apprend-on. L'opération de distribution de cette prime a été lancée dimanche dernier avant la rentrée scolaire dans le but d'apporter une aide aux parents nécessiteux afin de subvenir aux besoins de leurs enfants scolarisés, indique-t- on. Avec les 41 000 élèves nécessiteux ainsi que les élèves de la première année élémentaire, les enfants du secteur de l'éducation recevront aussi les livres gratuitement ainsi que l les enfants scolarisés des autres paliers, mais issus de familles défavorisés. Soulignons que toutes les dispositions matérielles et organisationnelles ont été prises par la direction de l’éducation de la wilaya de Tissemsilt, en vue de garantir toutes les conditions de succès de cette opération de solidarité. Nessma

Subcategories

  • Mostaganem

    Lacinia vitae In ante ipsum Sed nec dapibus et orci dictumst. Vel lacus amet dictumst et sapien est ac Curabitur pellentesque ultrices. Feugiat convallis turpis massa ligula sagittis enim aliquet fringilla orci pretium. Ut Aenean Vestibulum suscipit eros pede et nibh laoreet Pellentesque mus. Aliquet ultrices dictumst justo justo tortor vitae nisl nec sem.

  • Oran

    Ipsum lorem Vestibulum Nam lacinia Curabitur euismod eu urna neque nibh. Donec elit Integer malesuada eros dolor Suspendisse id ornare tincidunt Morbi. Nisl libero ac fermentum vel sed laoreet justo tempus magna.

  • Tlemcen

    Feugiat convallis turpis massa ligula sagittis enim aliquet fringilla orci pretium. Ut Aenean Vestibulum suscipit eros pede et nibh laoreet Pellentesque mus. Aliquet ultrices dictumst justo justo tortor vitae nisl nec sem.

  • Saida

    Neque libero natoque Nunc egestas fermentum senectus mauris at metus Integer. Velit quis Sed Sed Nam felis sagittis a Mauris ac rutrum. Nulla et habitant et tellus ipsum lacinia ac hendrerit Sed ac. Fames pellentesque et Aenean et neque convallis.

  • relizane

    Ipsum lorem Vestibulum Nam lacinia Curabitur euismod eu urna neque nibh. Donec elit Integer malesuada eros dolor Suspendisse id ornare tincidunt Morbi. Nisl libero ac fermentum vel sed laoreet justo tempus magna.

  • Tiaret
  • Ain-Témouchent

    Ipsum lorem Vestibulum Nam lacinia Curabitur euismod eu urna neque nibh. Donec elit Integer malesuada eros dolor Suspendisse id ornare tincidunt Morbi. Nisl libero ac fermentum vel sed laoreet justo tempus magna.

  • MASCARA