Mon01222018

Last updateWed, 10 Jan 2018 3pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO

Régions Info

Ain Defla:Secousse tellurique d'une magnitude de 4,0 degrés

Une secousse tellurique d'une magnitude de 4,0 degrés sur l'échelle ouverte de Richter a été enregistrée samedi à 03h54 (heure locale) dans la wilaya de Ain Defla , a indiqué le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG).L'épicentre de la secousse a été localisé à 6 km au nord-ouest de la localité de Ain Kherba (wilaya de Ain Defla), a précisé la même source.

Mostaganem:L’ORGANISATION NATIONALE DES VICTIMES DU TERRORISME ET DES AYANTS DROITS :Un camp d’été pour des familles victimes du terrorisme à Ain-Nouissy

undefined undefinedC’est dans un climat convivial que l’école primaire Hassiba Benbouali d’Ain-Nouissy, a abrité le 26 juillet dernier une rencontre nationale de l’organisation des victimes du terrorisme et des ayants droits sous la présidence de Mme Rabha Tounsi, présidente de l’ONVTAD. Cette rencontre rehaussée par la présence de plusieurs invités dont le chef de la daïra de Hassi-Mameche assurant l’intérim du chef de daïra d’Ain-Nouissy en congé, le directeur de la pêches et des ressources halieutiques, le directeur de la jeunesse et de sports, les membres du bureau national de l’ONVTAD, les représentants de 35 wilayas, des membres de l’APW de Mostaganem, les présidents des APC d’Ain-Nouissy et d’El-Haciane et les représentants du mouvement associatif. Devant un parterre de 300 à 400 personnes que Mme Mekora Meriem, secrétaire de wilaya de l’ONVTAD de Mostaganem et membre du bureau national, a tenu à remercier tous les présents pour avoir répondu à l’invitation de son organisation à l’effet d’assister à cette rencontre dont l’objectif est de venir en aide aux familles victimes du terrorisme et de réitérer leur soutien aux efforts de l’Etat Algérien dans le processus du développement national engagé par le président de la république . Avant de passer la parole au chef de la daïra de Hassi Mameche, et la levée des couleurs nationales et Kassamen entonné par les jeunes scouts ‘’El-Amel’’ d’Ain-Nouissy, Mme M.Mekora a sollicité l’assistance d’observer une minute de silence à la mémoire des soldats tombés au champ d’honneur à Ain-Defla suite à une attaque terroriste perpétrée par des hordes sanguinaires contre une patrouille de l’ANP. Dans son allocution d’ouverture, le chef de la daïra de Hassi Mameche a tenu à remercier les responsables de l’ONVTAD et à leur tête Mme Rabha Tounsi d’avoir choisi la commune d’Ain-Nouissy pour cette rencontre nationale qui va sans nul doute renforcer les liens entre non seulement les familles victimes du terrorisme à travers le territoire national mais aussi raffermir ces liens entre tous les algériens ainsi que l’unité des rangs pour la défense et la protection des acquis nationaux et la préservation de l’indépendance du pays et de sa souveraineté. C’est au tour du maire d’Ain-Nouissy Mehdi Azizi de prendre la parole où il n’a pas manqué de souligner que l’APC d’Ain-Nouissy et toute la population sont fiers aujourd’hui d’accueillir cette rencontre nationale de l’organisation des familles victimes du terrorisme tout en remerciant les responsables de l’ONVTAD d’avoir choisi Ain-Nouissy notamment Mme Rabha Tounsi, présidente nationale et Mme Mekora Meriem, secrétaire du bureau de wilaya de Mostaganem et membre du bureau national. La parole a été donnée ensuite à Mme Rabha Tounsi, présidente nationale de l’ONVTAD qui a d’emblée, tenu à présenter ses chaleureux remerciements aux autorités locales de la wilaya de Mostaganem dont le chef de la daïra de Hassi-Mameche, aux maires d’Ain-Nouissy, d’El-Haciane et de H.Mameche pour toute l’aide et l’assistance apportées pour la réussite et le succès de l’événement qui revêt selon l’oratrice un caractère important du fait de la présence des représentants de 35 wilayas du pays. Il y a lieu de souligner que des dizaines de familles victimes du terrorisme venues des quatre coins du pays sont pris en charge pour une session de plus de 15 jours allant du 19 juillet au 05 Août 2015 pour les vacances d’été au bord de la mer. C’est au niveau de l’école primaire Hassiba Benbouali que ces familles sont logées. Aussi, ce camp de toile est ouvert à toutes les familles victimes du terrorisme qui viendront passer leurs vacances au bord de la mer. A noter dans ce cadre que l’APC de Hassi Mameche à mis à la disposition de ces familles des matelas neufs tout en assurant logistique et transport. Rappelons dans ce contexte, l’impeccable cordon de sécurité mis en place par la sûreté de daïra d’Ain-Nouissy où plusieurs policiers ont été mobilisés pendant toute la durée de cette rencontre à l’effet d’assurer la sécurité des lieux et des personnes. Ainsi, un vibrant hommage a été rendu au cours de cette rencontre à l’ensemble des cadres et policiers de la sûreté de daïra d’Ain-Nouissy pour leur disponibilité, leur professionnalisme et leur sens élevé du devoir.

FÉDÉRATION DES ASSOCIATIONS DE LA WILAYA : Des partenaires belges au club vert de l’école ''Benkedadra''

Dans le cadre de la généralisation de l’éducation environnementale dans les établissements scolaires des trois paliers relevant de la Direction de l’éducation, le Président de la fédération des Associations de la wilaya de Mostaganem M. Mohamed Rachid en collaboration avec Mme Meriem Bensaoula Directrice de wilaya de l’environnement, plusieurs clubs verts ont été créés et seront animés par les élèves sous la houlette de leurs enseignants. Ainsi, la sympathique école primaire Benkedadra où la verdure et la nature ont leur mot à dire, dirigée par M. M’hamed Benali-Daouadji, située au centre-ville à proximité du service commercial d’Algérie Télécom et les docks silos de l’ancienne ‘’Sempac’’, a vécu en fin de week-end, une ambiance particulière en recevant des invités de marque autour d’un succulent couscous offert en l’honneur des partenaires Belges présents à Mostaganem dans le cadre d’un partenariat Algéro-Belge en matière de gestion des déchets ménagers et d’assistance technique représentés en la personne de M Milan Jousten Gestionnaire Partenariat et Jumelage ‘’CTB’’. Ont pris part à cette rencontre conviviale du côté algérien, Mme Meriem Bensaoula Directrice de l’environnement de la wilaya de Mostaganem, Mme Hanane Benmansour ingénieure d’Etat à l’Agence Nationale des déchets (AND), Mme Lamia Benchaâlal cadre à l’AND, Mme Halima Horri chargée de la Communication et de la promotion du projet ‘’AGID’’ et le Président de la Fédération des Associations de la wilaya de Mostaganem, Mohamed Rachid dont l’honneur, lui revient pour avoir crée au sein de sa fédération le département ‘’Environnement’’ dont la mission est principalement axée envers les élèves scolarisés à l’effet de les initier à l’éducation environnementale et d’apporter une réflexion avec l’ensemble des acteurs concernés dont le secteur de l’éducation afin de mettre en œuvre tous les mécanismes devant permettre aux apprenants dès la première année du primaire à comprendre, à saisir et à connaitre la nature et la manière dont ils seront appelés à protéger leur environnement d’évolution dans un cadre sain et agréable. -M. Milan JOUSTEN :’’ Nous sommes ici dans le cadre d’un partenariat algéro-belge pour apporter une assistance technique en matière de gestion intégrée des déchets’’. Interpellé sur la mission qui est la leur, le représentant du partenaire Belge M. Milan JOUSTEN a précisé :’’ Nous sommes ici pour contribuer avec l’ensemble des acteurs publics et la société civile à une meilleure gestion intégrée des déchets, et en tant que partenaire, nous sommes ici pour contribuer à la mise en œuvre de ce partenariat entre les acteurs publics en Belgique et leurs homologues que sont les Epic en Algérie. Donc, je suis présent pour préparer les échanges et les fructifier entre les deux acteurs.’’. S’agissant de la création des clubs verts au niveau des établissements scolaires, M. Jousten dira :’’ Nous avons été conviés aujourd’hui dans cette magnifique école pour prendre connaissance de ce que font les clubs verts et nous trouvons que c’est une initiative particulièrement intéressante’’. En ce qui concerne la situation environnementale à Mostaganem, M. Milan Jousten précise :’’ des efforts déployés par les parties prenantes, sont particulièrement importants et nous constatons tous, que la situation évolue positivement. Pour ce qui du rôle de la coopération Belge, nous apportons une assistance technique aux acteurs publics engagés en ce sens et à la société civile’’. Interrogé sur l’effort financier pour ce partenariat, notre interlocuteur explique :’’ En effet, un budget est mobilisé pour soutenir ces actions dont les deux parties y participent à hauteur de 50% chacune. Pour la formation, nous mobilisons de notre côté des experts Belges pour former des algériens en matière de compostage, de collecte et en matière de gestion et d’enfouissement technique’’. Pour conclure, M. Jousten a tenu à remercier les responsables pour cet accueil particulier qui leur a été réservé à l’école ‘’Benkedadra’’ et conclut par :’’ nous avons été ravis de goûter ce succulent couscous Mostaganémois’’. -Mme Halima Horri :’’ Le projet ‘’AGID’’ concerne pour le moment, trois wilayas pilotes Mostaganem, Mascara et Sidi Bel-Abbès’’. Mme Halima Horri a expliqué de son côté que : ‘’AGID’’ est un projet de coopération Algéro-Belge dont la convention spécifique a été signée en 2015. Selon la même responsable ‘’ce projet concerne trois wilayas pilotes de l’ouest à savoir Mostaganem, Mascara et Sidi Bel-Abbes. Le projet vise à mettre en place au niveau de ces trois wilayas, un nouveau modèle de gestion des déchets qui est basé sur la mise en place du tri sélectif et la valorisation des déchets. Notre présence aujourd’hui s’inscrit dans le cadre des échanges en ce qui concerne l’intervention de nos partenaires Belges qui auront un appui en matière de communication et de sensibilisation, et cela, suite à la mise en place d’ateliers de formation au début de l’année en cours d’où un plan d’action est en phase d’élaboration avec la société civile et les parties prenantes dont la Direction de l’environnement, l’Epic collecte, l’Epic CET et d’autres organismes qui peuvent avoir un important impact sur la population comme la Direction des Affaires Religieuses’’. Invitée à nous donner une évaluation sur le travail déjà accompli jusque-là, Mme Horri souligne :’’ Ce qui est positif, c’est que nous avons constaté une volonté affichée de la société civile à travers justement la fédération que préside M. Mohamed Rachid qui fait un excellent travail de sensibilisation et de communication pour améliorer les méthodes de perception des déchets par l’implication directe du citoyen’’. Pour sa part, Mme Meriem Bensaoula s’est dit très satisfaite de l’engouement de la société civile à porter haut et fort le projet ‘’AGID’’ et de lancer cette initiative de création des clubs verts à travers les établissements scolaires afin de permettre aux enfants dès leur jeune âge de s’imprégner des principes de l’éducation environnementale. A ce titre, elle dira :’’ Permettez-moi de remercier et de féliciter tout particulièrement, M. Mohamed Rachid pour le travail colossal qu’il est en train de mener avec son équipe de la Fédération des Associations de la wilaya de Mostaganem dans le cadre de cette phase expérimentale réussie’’. -Mohamed Rachid :’’ Avec nos partenaires Belges, nous essayerons de réfléchir à la dotation de ces clubs verts en équipements appropriés pour leur permettre de travailler convenablement’’ M. Mohamed Rachid, l’auteur de cette initiative très appréciée par les partenaires Belges et les responsables concernés dont ceux de l’environnement et de l’éducation nationale qui ont apporté toute l’aide et l’assistance pour la concrétisation de ces clubs verts, explique que ‘’ces clubs auront un impact sur le comportement de nos enfants, car l’écocitoyenneté, aujourd’hui, n’est guère une affaire d’apprentissage à acquérir mais d’attitudes à adopter’’. Plus de 12 établissements tous paliers confondus ont vu leurs clubs verts installés à travers la wilaya et l’opération continue jusqu’à ce que tous les établissements aient leurs clubs verts. M. Mohamed Rachid a précisé :’’ avec nos amis Belges qui ont été séduits par cette initiative, nous allons nous y atteler à une réflexion au sujet de la dotation de ces clubs verts d’équipements appropriés pour qu’ils puissent travailler convenablement’’. ‘’ Nos partenaires n’y voient aucun problème pour nous doter de ces équipements’’ ajoute M. Mohamed Rachid. Enfin, M. M’hamed Benali Daouadji Directeur de l’école primaire ‘’Benkedadra’’ qui a été félicité par les invités quant à l’entretien de l’école et son environnement, a précisé pour sa part, que cette école était un endroit déshérité lorsqu’il était arrivé, mais avec la bonne volonté des enseignants, des parents d’élèves et des élèves, l’école s’est métamorphosée en un lieu paradisiaque où la nature est fortement présente et où les élèves peuvent s’épanouir dans un climat sain et en toute quiétude.

AIN TEMOUCHENT:DIRECTION DU COMMERCE :19 locaux commerces fermés en juin

Le bilan établi par les services de la direction du commerce de la wilaya d’Ain-Temouchent, lié au mois de juin 2015, fait état leurs différentes services en charge du contrôle de la qualité et de la pratique commerciale, ont établi un nombre de 1370 interventions effectuées soldées par l’enregistrement de 208 infractions commerciales et l’établissement de 119 PV aux fins de poursuite judiciaire. Il y a été recensé, dans le domaine de la pratique commerciale,618 interventions au cours desquelles 92 infractions liées à la réglementation commerciale ont été constatées avec la proposition de 03 décisions de fermeture de locaux commerciaux, tandis que dans le domaine du contrôle de la qualité, il a été enregistré 752 interventions , soldée par la saisie de 290,6 kg de différents produits impropres à la consommation dont le montant est estimé à une valeur de 67.799 dinars avec la demande de 16 décisions de fermeture de 16 locaux commerciaux. Ce qui totalise 1370 interventions effectuées ayant permis la constatation et l’enregistrement de 208 infractions avec la saisie de 290,6 kg de produits périmés avec une valeur estimée de 97.799 dinars, et 19 décisions de fermeture de locaux commerciaux. Les produits avariés saisis se répartissent en boissons gazeuses de limonade, levure, biscuit, et viandes blanches. De même, dans le cadre de la protection du consommateur, 26 échantillons de produits alimentaires, des bonbons, des merguez, de semoule etc… ont été prélevés aux fins d’analyse microbiologique et physiologique par le laboratoire du commerce. A.Benlebna

CHAQUE ABONNE AURA CONNAISSANCE DE SA CONSOMMATION ENERGETIQUE : Mise en place des puces autocollantes sur les compteurs

Depuis quelques jours, les agents de la société nationale d’électricité et du gaz d’Algérie (Sonelgaz) sillonnent les quartiers de la ville de Mostaganem pour poser des puces autocollantes sous le couvercle de protection des compteurs électriques et de gaz.En effet, grâce à ce système, chaque abonné pourra dans les prochains mois avoir une idée sur sa consommation électrique et du gaz. Ce nouveau système remplacera le relevé manuel des compteurs, qui relié à distance à un appareil qui, facilitera sans doute la relève. Le relevé de la consommation ne se fera plus manuellement mais à distance. Chaque compteur est équipé d’un modem qui transfère, en temps réel, toutes les donnés à la société. La facture se fera sur cette base. Le piratage ou le blocage des compteurs électrique, une pratique courante, ne résistera apparemment pas à l’évolution technologique. L’introduction de ce système entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet Terminal de saisie portable (TSP), initié par le groupe Sonelgaz et la Société de distribution de l’Ouest (SDO), prévu pour l’ensemble des communes de la wilaya de Mostaganem dans le but de résoudre le problème d’inaccessibilité aux compteurs et d’éradiquer les erreurs de relève. Il faut dire que les agents de la Sonelgaz chargé de la relève des compteurs font face à d’énormes difficultés quelques fois. En plus des clients qui trouvent le moyen de bloquer leurs compteurs, ne les débloquant que deux ou trois jours avant le passage de ces agents, dans certains cas l’accès à l’intérieur des domiciles où les compteurs sont installés, leur est carrément interdit sous prétexte qu’il n’y a aucun homme à la maison. En tous cas, le manque à gagner est énorme. Ce système de relève à distance a été adopté par l’entreprise publique depuis quelques années déjà, mais sa concrétisation sur le terrain a tardé. Aujourd’hui Sonelgaz compte y remédier.

LE PRÉSIDENT DE L’APW RENCONTRE LES MAIRES DE L’EST DE LA WILAYA : '' Nous mettrons tout en œuvre pour aider les communes''

‘’La priorité de l’APW est de porter toute l’aide nécessaire aux communes les plus isolées’’, c’est ce qu’a annoncé le président de l’APW M. Abdelkader Tekkouk lors de sa deuxième sortie sur le terrain effectuée lundi 08.01.2018, en allant à la rencontre des maires des communes de l’Est de la wilaya, relevant des daïras de Sidi Ali et Sidi Lakhdar. En effet, accompagné du vice président de l’APW M. Mansour Hamadouche, des présidents de commissions, ainsi que la presse, le président de l’APW M. Abdelkader Tekkouk, s’est rendu en premier lieu à la salle de réunion du siège de la daïra de Sidi Ali. Prenant la parole M Tekkouk à tout d’abord salué les présents avant de passer la parole au chef de la daïra, qui a, à son tour, salué les présents et passé la parole aux présidents des trois APC relevant de la daïra, à savoir Sidi Ali, Ouled Maalah et Tazgait. Dans son intervention, le maire de la commune de Sidi Ali a présenté une liste comprenant les préoccupations dont soufre la population de la commune, à savoir, l’aménagement de certains axes routiers urbains, du complexe sportif, des structures administratives, et surtout prévoir des travaux de viabilisation au niveau de plusieurs douars. Pour sa part, les maires des communes de Ouled Maalah et Tazgait, qui ont soulevé presque les mêmes doléances, n’ont pas manqué d’attirer l’attention de l’hôte du jour de la situation déplorable que traversent les deux communes. Selon eux, ces deux communes n’ont pas bénéficié de suffisamment de projets dans le cadre des programmes communaux de développement (PCD), elles souffrent d’un manque cruel de commodités. Leur relief accidenté ne plaide pas en leur faveur, surtout en hiver, mais, toujours est-il que les pouvoirs publics sont appelés à rassurer les populations de ces zones quant à l’amélioration de leur cadre de vie. Après les avoir écoutés attentivement, M Tekkouk n’a pas manqué de rassurer ses interlocuteurs :’’ La priorité de la nouvelle APW, est de dégager les voies et moyens devant permettre d’apporter des solutions durables aux préoccupations des uns et des autres (Administration et citoyens). Nous concentrons nos efforts en ce début de mandat, à écouter les élus locaux afin de nous permettre de mieux cerner les problèmes et leur trouver les solutions appropriées en commun accord’’. Aussi, a-t-il souligné :’’ Les portes de l’APW vous sont ouvertes sans aucun protocole ou restrictions, vous êtes les bienvenus pour exprimer les préoccupations de vos concitoyens’’. Le même responsable à présidé une même réunion dans la daïra de Sidi Lakhdar avec les maires des commune de Sidi lakhdar, Benabdelmalek Ramdane et Hadjadj. Le problème qui caracole en tête depuis des années dans ces deux communes, reste indubitablement le logement, selon le chef de la daïra de Sidi Lakhdar M. Ahmed Moussa :’’la région Est de la wilaya n’à bénéficié d’aucun quota dans le cadre du programme ‘’AADL’’. Le même responsable ajoute :’’ A l’exception d’un programme de logements sociaux dont une bonne partie est achevée, mais non encore distribuée à leurs bénéficiaires, les deux communes restent en queue de peloton en matière de programme de l’habitat. Prenant à son tour la parole, le Président de l’APW, a été très clair :’’ Nous ferons en sorte à ce que les deux communes bénéficieront à l’avenir de quotas conséquents en matière de logements tous segments confondus et nous veillerons à ce que toutes les communes de la wilaya soient bénéficiaires équitablement’’. Pour ce faire, M. Abdelkader Tekkouk a tenu à rappeler aux maires leur mission qui consiste d’être à l’écoute des citoyens, de prendre en charge leurs préoccupations et de les rassurer. Aussi, il n’a pas omis d’inviter les maires de venir le voir, sans rendez-vous pour exprimer leurs inquiétudes.

CAMP DE VACANCES D’OUREAH : Grande veillée de la 2ème session :’’ Les enfants sont nés pour vivre heureux’’

Le centre de vacances sis à la station balnéaire de Oureah, a organisé dans la soirée du vendredi 28 juillet 2017 la grande veillée au profit des enfants de la deuxième session de colonie de vacances au titre de la saison estivale 2017. Un riche programme a été spécialement concocté pour cette soirée qui a duré tard dans la nuit, au grand bonheur des cent mômes venus des quatre coins du pays.Avant le coup d’envoi de la soirée qui a débuté vers 22 heures, le Directeur du camp de vacances M. Mounir Elaidi, ses collaborateurs et les moniteurs et monitrices du centre, ont concocté vers 20 heures 30 mn un diner spécial à l’occasion de la grande veillée synonyme de dernière nuit pour les petits colons qui devraient prendre les autocars le lendemain samedi pour rentrer chez eux après avoir passé quinze jours de détente, de bonheur et d’activités culturelles intenses. Ils doivent laisser la place aux 150 autres qui arrivent le même jour. En effet, les enfants et les invités d’honneur ont été soigneusement et gracieusement gâtés par un succulent plat aux olives avec de la viande ovine, un hors-d’œuvre des grands maitres, une chorba du terroir, de la boissons gazeuse et les fruits de saison avec en prime du bourek maison minutieusement préparé par le cuisinier en chef qui n’est autre que le cuisinier du Campus de l’université Djillali Elyabes de Sidi Bel-Abbes, M. Mohamed Kina, qui a su avec son goût raffiné de la gastronomie, fait plaisir aux enfants et aux convives. Les tables ont été soigneusement préparées, embellies par des nappes. Aussi, n’oublions pas la présence aux côtés de toute l’équipe de cuisine, le gestionnaire M. Bouanani Mohamed Sadek connu sous le sobriquet de ‘’Hamitou’’ qui a répondu à tous les besoins de cette grande veillée. Après avoir partagé le diner en plein air sous les étoiles et quelques boissons rafraîchissantes, les animateurs ont appelé tous les présents à se rendre à la place des spectacles, il s’agit d’un amphithéâtre en plein air, sorte de théâtre de verdure, pour une soirée riche en émotion et pleine de surprises. Les enfants se sont précipités sur les lieux pour prendre place, suivis des invités, des dirigeants et des travailleurs du camping. Après une allocution de bienvenue lue par une jeune fille, et des remerciements à tout ceux qui ont participé à cet évènement, le coup d’envoi de la soirée fut donné par le dynamique Mounir Elaidi où les présents ont eu droit à des opérettes admirablement exécutées. Ceci prouve, que les enfants ne viennent pas seulement pour se baigner et se reposer, mais pour aussi participer à des activités artistiques et culturelles selon un programme établi pour chaque session. Il est utile de rappeler que le camp de jeunes, organise plusieurs sessions de 15 jours chacune avec au programme : balades, travaux manuels… et surtout des sorties en plage. Le programme de la soirée a commencé aux alentours de 22 heures et il a continué tard dans la nuit avec au menu : sketchs, pièces théâtrales, contes et danses Kabyle, Chaouie, algéroise, et de bien d’autres régions de l’Algérie profonde. Les enfants applaudissaient, chantaient des refrains et riaient tout au long de la soirée. Ce qui correspond parfaitement à la devise des organisateurs. ‘’Les enfants sont nés pour vivre heureux’’. Les enfants rencontrés sur les lieux et interrogés sur ces activités et leur séjour, n’ont exprimé qu’une seule envie : revenir ! Rendez-vous donc est pris pour l’année prochaine. En fin de soirée les enfants ont été gratifiés chacun d’un cadeau symbolique. Faut-il souligner qu’avant chaque fin de session, les enfants bénéficieront d’un trousseau vestimentaire complet qu’ils emporteront avec eux.

LE MOUHAFEDH DU FLN, HAMID BENDAHMANE, AU MEETING DU PARTI A HASSI MAMECHE: ’’ Nous sommes la première force politique du pays, la victoire ne peut- être que du côté du FLN’’

Il ne fait aucun doute que le FLN a décidé de ratisser large à Mostaganem pour ces élections locales qui s’annoncent sous de bons auspices pour le vieux parti. Avec des assises populaires aussi solides que jamais, le FLN à Mostaganem conduit par le Mouhafedh Hamid Bendahmane, tête de liste à l’APW, vient de lancer sa campagne à partir de la daïra de Hassi-Mamèche qui comprend trois communes, Mazagran, Stidia et le chef-lieu de daïra. Le choix de la salle où a été animé le meeting n’a pas été, à priori, un choix fortuit, les organisateurs savaient pertinemment qu’un autre lieu n’aurait pas grand impact et ne pourrait d’ailleurs, contenir la foule de jeunes et de femmes, venus écouter Hamid Bendahmane Mouhafedh du FLN de la wilaya de Mostaganem. Objectif atteint sur tous les plans, du fait de l’impact positif engendré par une dynamique sans précédent. En somme, les préparatifs et le programme élaborés par la direction de campagne du Mouhafedh, laissent entendre que la machine de guerre du FLN est en marche et ses soldats en ordre de bataille. Rien ne semble arrêter le tsunami !En effet, la salle omnisport de Hassi Mameche a vécu vendredi après-midi un événement inhabituel, un rassemblement populaire exceptionnel au rythme de la musique et de la danse (T’bal et Zorna), un show à l’américaine où des jeunes brandissant des banderoles à l’effigie du Président de la République, du tête de liste ‘’APW’’ du FLN de Mostaganem Hamid Bendahmane ainsi que les têtes de listes pour les élections municipales des trois communes de la daïra. Des jeunes à gorges déployées scandaient ‘’FLN…Bouteflika’. Il fallait être présent sur les lieux pour y croire… De tous les meetings organisés à travers des années, celui-ci, à l’image des deux meetings organisés lors de la campagne électorale des législatives au palais des sports de Tigditt, a drainé une foule nombreuse. C’est tout simplement exceptionnel !Ainsi, c'est devant près de 1000 militants et sympathisants venus des quatre coins de la daïra, que le bal a été ouvert par une psalmodie coranique suivie de l’hymne national dans ses cinq couplets. L’animateur du meeting donna ensuite la parole à M. Mokhtar Mokrad, tête de liste pour la commune de Hassi-Mameche, lequel, dans une courte allocution, a fait lecture succincte de son programme avant de souhaiter la bienvenue aux invités et à leur tête M.Hamid Bendahmane. Puis c’était au tour du maire sortant et tête de liste aux prochaines élections à l’APC de Mazagran Daham Miloudi. A la tribune, l’orateur a fait vibrer ses fervents sympathisants dans la salle venus en force à Hassi-Mameche. Il a exhorté l’assistance d’aller voter massivement le 23 novembre prochain en leur fixant rendez-vous dans la soirée du jour de vote pour fêter la victoire. Ces paroles ont été suffisantes pour soulever tous les présents sous un tonnerre d’applaudissements. Puis fut arrivé le moment que tout le monde attendait, l’intervention du dynamique Mouhafed, membre du comité central du FLN et tête de liste ‘’APW’’ M. Hamid Bendahmane. ‘’ Nous nous emploierons à éradiquer la décharge sauvage source de maladies respiratoires et infectieuses’’ L’orateur, la main droite levée, comme pour demander aux jeunes enthousiastes de baisser de leur ardeur, le temps de leur parler. Le message est passé… La tête de liste très animée par cette foule, lança à leur adresse:’’ Vous avez tous compris avant que je ne place un mot, et cela, me réjouis au plus haut point’’. Et d’enchainer :’’ Je savais avant de venir à votre rencontre que j’allais avoir affaire à des inconditionnels que vous êtes, vous avez comme nous tous, dans la salle, le FLN dans le sang’’. Emporté par la ferveur de la salle, l’orateur continue :’’ Nous ne sommes pas venus pour prendre mais pour vous rendre ce que vous devriez avoir depuis longtemps, car nous savons très bien que vous manquez de beaucoup de choses, et je citerai comme exemple l’hôpital. C’est anormal qu’une daïra comme Hassi-Mameche n’ait pas été dotée d’une structure hospitalière, et ce ne sera pour nous, que justice rendue. Aussi, nous nous emploierons à vous débarrasser de cette décharge sauvage à ciel ouvert qui demeure un danger pour la santé de la population locale plus particulièrement pour les enfants, elle est à l’origine des maladies respiratoires et asthmatiques, il n’est plus question qu’elle reste encore en l’état, son éradication est dans notre programme chers amis’’. Les cordes sensibles ont été visiblement touchées, puisque d’un seul geste, toute la salle s’est mise debout où des youyous fusèrent de partout sous un tonnerre d’applaudissements ininterrompu. Infatigable, l’orateur renchérit comme pour renvoyer les ragots à leurs colporteurs et aux détracteurs du parti :’’ Vous, qui n’arrêtez pas de fustiger le FLN au niveau local, j’espère qu’en ce moment précis, le FLN est en train de vous donner une leçon d’exemplarité, de discipline, de bonne entente et d’unité des rangs’’. Puis s’adressant aux militants et sympathisants présents, il lança :’’ Que demander plus, si ce n’est d’aller en rangs soudés vers la victoire, nous n’avons aucun doute là-dessus, nous nous battrons pour s’accaparer de tous les sièges ouverts à l’APW et aux APC, le FLN en est capable, car il s’appuie sur sa force populaire et sa détermination à aller de l’avant’’. Marquant un temps d’arrêt, puis reprend :’’ Les élections locales du 23 novembre prochain, marqueront un tournant décisif dans l’histoire du pays, car elles auront lieu sous le parapluie de la nouvelle Constitution au même titre que les législatives du 04 mai, qui ouvrent une ère nouvelle pour le développement local, donc, ensemble faisons en sorte que cela se produise à travers une victoire éclatante du FLN, votre FLN’’. ‘’ Nous sommes tenus de remporter une victoire écrasante pour parachever les réformes engagées par le Président de la République au niveau local’’ Puis s’exclama :’’ Vous devriez savoir une chose et c’est très important, nous voulons voir nos listes dans les trois communes de la daïra hissées en première position, mais faut-il encore les faire accompagner avec la liste ‘’APW’’ que j’ai l’honneur de conduire, car sans l’APW FLN, nos APC auront des difficultés à accomplir convenablement leur mission, car c’est à l’APW que revient la décision de la répartition des projets aux communes, l’APW reste le socle sur lequel les APC peuvent s’appuyer pour leur développement, donc, il vous est demandé de ne pas se tromper et de voter en même temps pour les listes APC et la liste APW du FLN. Vous trouverez deux bulletins, celui de l’APC qui est de couleur blanche et celui de l’APW de couleur bleue, donc, vous ne risquez pas de vous tromper. Tout bulletin de vote e couleur blanche (APC) doit être accompagné d’un bulletin de couleur bleue (APW)’’. Un moment de répit, puis l’orateur reprend :’’ Le FLN ne pourra que gagner ces élections comme les précédentes et pour cela, vous, qui êtes présents dans la salle, vous êtes les ambassadeurs du FLN auprès de la population, et c’est à vous que revient l’honneur de cette tache immense qu’est celle de sensibiliser et de mobiliser l’électorat en faveur de vos listes à travers un travail de proximité soutenu et continu’’. Et pour conclure M. Hamid Bendahmane :’’ Son Excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika est le Président de tous les Algériens mais aussi le Président de notre parti le FLN, nous sommes par conséquent tenus de remporter une victoire écrasante pour parachever les réformes engagées par notre Président’’. Avant de clôturer le meeting, une cérémonie de gratifications a été organisée en l’honneur de la famille révolutionnaire où des moudjahidine ont été honorés à l’occasion de la célébration du 63° anniversaire du déclenchement de la guerre de libération. Aussi, M. Hamid Bendahmane a été honoré par des Moudjahidine de la région en cette heureuse circonstance.

PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT : Le wali appelle au civisme des citoyens

Le wali de Mostaganem, M Abdelwahid Temmar, lance un appel aux citoyens de la wilaya de Mostaganem à faire preuve de civisme en s’impliquant dans les opérations dans le cadre de la préservation et la protection de l’environnement pour que les communes et villages soient plus propres. Cet appel, est venu à l’occasion de la rencontre avec les journalistes, tenue en son cabinet le lundi 03 juillet 2017.‘’Partant du constat que les communes côtières accueillent le plus grand nombre de visiteurs et de touristes en cette période estivale, il est impératif que celles-ci soient entretenues par les services de l’APC, mais aussi par les citoyens qui doivent respecter les principes élémentaires d’une vie de communauté, notamment par le respect de l’environnement’’ a souligné le wali Temmar. Pour lui, ‘’la gestion des ordures requiert la contribution de tous et les autorités locales, soucieuses de la santé des citoyens, ne lésineront jamais sur les moyens pour leur offrir un environnement sain et un cadre idéal d’épanouissement. «Nous devons tous ensemble rendre nos communes, villages et plages plus propres, il faut que le citoyen y adhère. Tout ce qu’on lui demande c’est un petit geste de civisme louable de sa part’’. Et d’ajouter ‘’Si les règles d’hygiène les plus élémentaires sont bafouées, l’on doit s’attendre quelquefois à une situation désolante dont la responsabilité est imputée en premier lieu au citoyen. On attend donc un effort de la part du citoyen’’. Sur un autre volet, le wali est intervenu pour aborder la saison estivale et le ‘’Plan bleu’’ initié par le gouvernement. A ce sujet, le premier responsable de la wilaya dira : « Le Plan bleu qui vise la sécurité des biens et des personnes au niveau des plages et du littoral d’une manière générale, n’est pas un vain mot, les services de sécurité de la wilaya de Mostaganem, ont mobilisé en cette circonstance un important dispositif de sécurité pour assurer la quiétude des estivants, où il est attendu plus des centaines de milliers de visiteurs. Il est utile de rappeler que les quelque 34 plages autorisées à la baignade disposent toutes d’un poste de sécurité (police ou gendarmerie). Les effectifs et les moyens matériels de ces deux services de sécurité ont été largement renforcés, ce qui leur permet une vigilance et une anticipation sur les différents événements. Ainsi, à titre illustratif, des barrages de contrôle fixes, pour le contrôle et la sensibilisation des visiteurs, sont dressés en permanence. De même que des équipes de la voie publique motorisées et pédestres sont présentes dans les points stratégiques pour assurer la fluidité de la circulation automobile, et d’autres qui sillonnent, jour et nuit, les plages veillent au calme et à la sérénité des vacanciers. D’autres équipes de la police judiciaire, en tenues officielle ou civile, surveillent discrètement, pour contrer la petite criminalité, les lieux très fréquentés tels les espaces de loisirs et récréatifs, les stations de bus et de taxis. Le Plan bleu, qui est en fait un plan spécial de sécurité repose, ainsi, sur un travail de proximité qui vise à orienter et informer les estivants et à renforcer la prévention contre les vols, les agressions et la criminalité sur les routes, durant cette saison où le flux des visiteurs connaît son pic. Apparemment tout est mis en place par les services de sécurité à travers ce dispositif, pour que les milliers voire les millions d’estivants qui arrivent des quatre coins du pays et d’ailleurs évoluent dans des conditions exemplaires qui favorisent le bien-être et la détente. Aussi, le wali Abdelwahid Temmar a invité la presse à s’impliquer davantage dans cette campagne à l’effet de sensibiliser les citoyens et les appeler à plus de responsabilité en préservant les sites balnéaires des actes de vandalisme et de destruction, comme il a été, malheureusement signalé, dans certaines plages où les pouvoirs publics ont dû consentir des efforts considérables pour améliorer les conditions d’accueil, en mettant à la dispositions des estivants des douches, de l’éclairage et d’autres commodités nécessaires à leur repos et leur détente.
  • Mostaganem

    Lacinia vitae In ante ipsum Sed nec dapibus et orci dictumst. Vel lacus amet dictumst et sapien est ac Curabitur pellentesque ultrices. Feugiat convallis turpis massa ligula sagittis enim aliquet fringilla orci pretium. Ut Aenean Vestibulum suscipit eros pede et nibh laoreet Pellentesque mus. Aliquet ultrices dictumst justo justo tortor vitae nisl nec sem.

  • Oran

    Ipsum lorem Vestibulum Nam lacinia Curabitur euismod eu urna neque nibh. Donec elit Integer malesuada eros dolor Suspendisse id ornare tincidunt Morbi. Nisl libero ac fermentum vel sed laoreet justo tempus magna.

  • Tlemcen

    Feugiat convallis turpis massa ligula sagittis enim aliquet fringilla orci pretium. Ut Aenean Vestibulum suscipit eros pede et nibh laoreet Pellentesque mus. Aliquet ultrices dictumst justo justo tortor vitae nisl nec sem.

  • Saida

    Neque libero natoque Nunc egestas fermentum senectus mauris at metus Integer. Velit quis Sed Sed Nam felis sagittis a Mauris ac rutrum. Nulla et habitant et tellus ipsum lacinia ac hendrerit Sed ac. Fames pellentesque et Aenean et neque convallis.

  • relizane

    Ipsum lorem Vestibulum Nam lacinia Curabitur euismod eu urna neque nibh. Donec elit Integer malesuada eros dolor Suspendisse id ornare tincidunt Morbi. Nisl libero ac fermentum vel sed laoreet justo tempus magna.

  • Tiaret
  • Ain-Témouchent

    Ipsum lorem Vestibulum Nam lacinia Curabitur euismod eu urna neque nibh. Donec elit Integer malesuada eros dolor Suspendisse id ornare tincidunt Morbi. Nisl libero ac fermentum vel sed laoreet justo tempus magna.

  • MASCARA

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar