Sat01202018

Last updateWed, 10 Jan 2018 3pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO

Régions Info

FéDéRATION DE WILAYA DES ASSOCIATIONS DE QUARTIER :

Le président du bureau de wilaya de Mostaganem de la fédération des associations de quartiers, Monsieur Mohamed Rachid, a procédé dans la matinée du jeudi dans la salle des fêtes de la commune de Sidi Ali, à l’installation de Monsieur Ali Bellil en qualité de Coordinateur du Bureau de la commune de Sidi Ali ainsi que les membres appelés àl’accompagner dans sa nouvelle mission.Tout d’abord le président de la fédération a, dans son allocution d’ouverture, expliqué que le but de l’installation de ce bureau est de permettre une synergie dans les actions à entreprendre par le bureau avec la participation des citoyens des deux sexes avec la mobilisation de sympathisants et de bénévoles dans le but de les impliquer pleinement dans le développement de la commune de Sidi Ali notamment en ce qui concerne la préservation de l’environnement, la protection du patrimoine culturel de la ville et de ses environs. Plusieurs personnes considérées comme les sages et notables de cette grande circonscription administrative, ont, tour à tour, convergé vers les mêmes objectifs dans l’espoir de les voir atteints avec la volonté de tous. Selon Ali Bellil nouveau président qui venait d’être installé à la tête du bureau communal de la fédération, la feuille de route est très claire, les objectifs tracés, reste aux responsables (membres du bureau) de faire en sorte à ce que cette feuille de route soit mise en œuvre dans les meilleurs délais. Ce nouveau bureau de l’avis de tous, permettra sans nul doute à tous les citoyens désireux voir leur région s’épanouir et se moderniser, et ce, en s’impliquant dans la gestion des affaires publiques de la cité aux côtés des autorités locales en se positionnant comme une force de propositions efficace et sereine. Du pain sur la planche attend les membres de ce nouveau bureau composé rappelons-le, de huit membres dont M.Ali Bellil comme président, Abdelkader Nadel vice-président, Abdelkader Nayeb Secrétaire Général, Yamina Sayeh chargée des affaires de la femme et de l’enfant, Laid Meziane chargé des médias et de la communication, Abdelkarim Youbi chargé de l’économie et l’agriculture, Hmada Benaâma chargé de l’habitat et de l’emploi et enfin Lakhdar Behih chargé de la jeunesse et des sports. Avant, l’installation officielle du bureau, le président du bureau de wilaya de la fédération M. Mohamed Rachid a donné la parole à chaque membre du nouveau bureau, puis au terme de l’installation de ce bureau, le même président a exhorté tout le monde à se mettre résolument au travail et de ne pas perdre de temps.

JOURNÉE DE SENSIBILISATION SUR L’EMPLOI ET A LA PME-PMI : Le wali s’attaque à l’emploi et à l’insertion professionnelle

Après le logement, l’investissement, le tourisme, l’urbanisme et bien d’autres secteurs, le wali de Mostaganem Abdelwahid Temmar s’attaque à l’emploi, à la création de la petite entreprise (PME-PMI) et à l’innovation, en menant tambour battant une campagne de sensibilisation envers les jeunes chômeurs de l’ensemble des communes de la wilaya. Le Chef de l’exécutif, en mettant le dossier de l’emploi au devant de la scène, il sait pertinemment que cela reste la première préoccupation des citoyens plus particulièrement les jeunes chômeurs.Ainsi, ce sera dans la grande salle ‘’Ryma’’ de la maison de la Culture Abderrahmane Ould Kaki, que sera lancée aujourd’hui mercredi, une rencontre aux allures d’assises sur l’emploi et qui verra la présence d’une vingtaine de jeunes chômeurs de chaque commune de la wilaya, qui seront appelés à exprimer leurs préoccupations d’une part, et de les sensibiliser et les encourager à monter leurs entreprises d’autre part. Pour ce faire, selon les éléments d’information en notre possession, seront invités à y participer le Directeur de wilaya de l’emploi et les directeurs des différents dispositifs d’insertion professionnelle (Cnac- Ansej-Angem) ainsi que l’Agence de wilaya de l’emploi (ANEM)et ses annexes au niveau des daïras, les maires et chefs de daïra. Près de 1000 personnes seront présentes dans la somptueuse salle ‘’Ryma’’. La qualité du débat sera sans nul doute d’un apport considérable pour lever tous les obstacles susceptibles de freiner les démarches entreprises par les jeunes désireux monter leurs entreprises, et dans la recherche des solutions appropriées. Cette initiative, première du genre, décidée par le premier responsable de la wilaya, ne sera certes pas, sans difficultés, mais permettra de lever le voile sur une multitude de problèmes qui se posent en travers des jeunes. Aussi, faut-il souligner, que lors des visites de travail et d’inspection effectuées par le wali dans les différentes communes, deux soucis majeurs et récurrents lui sont posés par les citoyens notamment les jeunes : le logement et l’emploi. Si pour le premier, le tableau de bord est bien défini et les perspectives sont visibles, il n’en demeure pas moins que pour l’emploi, les choses ne sont pas aussi claires. Et c’est dans cet objectif que le wali a décidé de prendre le taureau par les cornes en organisant cette grande rencontre dans le but de situer les responsabilités et de localiser les failles. Une initiative ‘’fort louable’’ dont tous les participants souhaitent qu’elle sorte avec des résultats probants et une feuille de route à mettre en œuvre dans la perspective d’atténuer des effets du chômage. Nous y reviendrons dans notre prochaine édition sur les travaux de cette rencontre d’aujourd’hui.

A L’ISSUE DE L’ORGANISATION DE DEUX ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX : Le Ministre Hadi Ould Ali et le wali Temmar félicitent le maire de Mostaganem

La ville de Mostaganem a connu en ce début d’automne 2016 deux événements sportifs internationaux qui ont suscité un engouement sans précédent chez les Mostaganémois et les invités en provenance de l’Etranger et de plusieurs wilayas du pays. Deux manifestations d’envergure mondiale que sont le tournoi international de tennis et le Concours International de Saut d’Obstacles qui ont transformé Mostaganem en une capitale mondiale du tennis et du cheval où l’élégance du pur sang arabe et du barbe a séduit les cavaliers les plus aguerris. Dans une lettre adressée au maire de Mostaganem M. Smain Abdelhamid, le Ministre de la Jeunesse et des Sports M. Hadi Ould Ali n’a pas manqué de remercier le premier magistrat de la ville pour l’intérêt accordé à l’organisation du Concours International de Saut d’Obstacles. Dans sa missive, le ministre écrit :’’ A l’issue de mon passage en votre commune lors de mon dernier déplacement dans la wilaya de Mostaganem, à l’occasion de l’ouverture, du Concours International de Saut d’Obstacles, je tiens à vous remercier pour la qualité de l’accueil qui m’a été réservé’’. Il ajoute :’’ Je vous remercie également pour l’intérêt que vous accordez personnellement ainsi que l’ensemble de votre Assemblée, au développement du secteur de la jeunesse et des Sports en votre commune’’, et le ministre de conclure :’’ Tout en vous souhaitant plein succès dans votre mission à la tête de l’APC, je vous pris de croire, Monsieur le Président, en l’expression de ma parfaite considération. Par ailleurs, le wali de Mostaganem Abdelwahid Temmar n’a pas omis également d’adresser ses vives félicitations au maire de Mostaganem à l’issue de l’organisation impeccable du tournoi international de tennis qui s’est déroulé du 09 au 15 Octobre 2016 aux raquettes à la Salamandre et pour les efforts considérables consentis dans la préparation de ce grand événement. Le premier responsable de la wilaya se dit particulièrement satisfait des échos positifs rapportés par la presse audiovisuelle et écrite quant à la réussite totale de ce tournoi international. Le wali conclut sa lettre de félicitations :’’ Il m’est aussi agréable d’adresser mes remerciements à travers vous, à l’ensemble des travailleurs de votre commune qui se sont acquittés correctement des missions qui leur avaient été assignées pour la réussite de cette manifestation sportive de haut niveau’’.

COMMÉMORATION DU 56EME ANNIVERSAIRE DU 11 DÉCEMBRE 1960 : Souaflia abrite les festivités dans le recueillement et dans la ferveur

Le wali de Mostaganem Abdelwahid Temmar accompagné du Président de l’APW M. Bouras El-Ketroussi, du Secrétaire Général de la wilaya M.Bachir Far, des autorités sécuritaires, des parlementaires toutes étiquettes politiques confondues et des représentants de la famille révolutionnaire et de la société civile, a présidé la cérémonie de commémoration.du 56ème anniversaire des événements du 11 Décembre 1960 dans la commune de Souaflia.Le choix de la commune de Souaflia et plus particulièrement le Douar ‘’El-Bioudh’’, n’est pas fortuit, il révèle un fait historique de premier ordre du fait que pas moins de 76 chouhada sont tombés sur le champ d’honneur dans cette région sous les balles assassines de la soldatesque coloniale. En effet, cette région (Souaflia-Safsaf et Ouled-Dani) jusqu’aux limites de la wilaya de Relizane, a connu les pires affres de tortures durant la période de la guerre de libération nationale. Et si le wali a choisi ce douar pour célébrer en grande pompe l’événement, c’est dans le but de faire sortir cette région de l’anonymat et de faire en sorte de réveiller les consciences et de les interpeller à ne pas occulter des faits d’histoires avérés qui doivent être pris en charge et mis à la disposition des historiens pour leur réécriture afin que les Générations futures puissent mesurer toute l’importance du sacrifice de leurs pères et ancêtres. Cet événement auquel, ont assisté des centaines de citoyens, a marqué les habitants de la région, car faut-il le souligner, ils n’ont pas eu droit à ce genre de reconnaissance, depuis l’indépendance du pays. L’émotion était visible sur les visages, plus particulièrement, lorsque le wali est descendu à l’intérieur de la grotte (sous terre) où 76 chouhada ont trouvé la mort les armes à la main. Le douar porte le nom du Chahid ‘’Belbioud Adda’’ le fils glorieux de cette contrée où le wali a tenu à se rendre au domicile du martyr pour rencontrer sa famille. Extrêmement ému, M. Temmar a rendu un vibrant hommage au Chahid et à ses compagnons d’armes avant de remettre un présent symbolique à l’épouse du Chahid. Le wali a aussi assisté à la cérémonie de recueillement au cimetière des Chouhada de la commune de Souflia où il a déposé une gerbe de fleurs et récité Sourate ‘’El-Fatiha’’ à la mémoire des martyrs de la Glorieuse Guerre de Libération Nationale. ’’ Le wali va à la rencontre des citoyens pour écouter leurs préoccupations’’ Lors de cette visite commémorative, comme à son habitude, le wali n’a manqué d’aller à la rencontre des citoyens du douar à l’effet de leur permettre d’exprimer leurs préoccupations dans la clarté et dans la transparence. Ainsi, après avoir écouté attentivement les doléances des habitants, le chef de l’exécutif, se voulant serein, a tenu à rassurer ses interlocuteurs, que les zones rurales seront prises en charge dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et de promettre qu’aucune région de la wilaya de Mostaganem ne sera oubliée. Des opérations d’aménagement seront lancées selon les priorités et les ressources disponibles. Aussi, faut-il souligner, que des commissions de l’APW ont sillonné les douars de la wilaya pour relever les insuffisances en matière d’aménagement urbain lesquelles, ont été portées à la connaissance du chef de l’exécutif. Sur demande du wali d’ailleurs, la dernière session de l’APW, a été spécialement consacrée aux douars où leurs représentants furent invités à y assister et prendre la parole pour s’exprimer. Avant de quitter les lieux, le premier responsable de la wilaya a affirmé que l’ensemble des douars des dix daïras de la wilaya seront intégrés sans exclusif, dans le programme du développement local. Ensuite, le wali Temmar a donné le coup d’envoi pour la réalisation de deux réservoirs d’eau d’une capacité de 250 M3 qui alimenteront à partir de la station d’épuration implantée à une dizaine de kilomètres de Bouguirat pas moins de 12 douars. Dans son intervention, le Directeur des Ressources en eau de la wilaya de Mostaganem M. Moussa Labgaâ a mis en exergue le programme d’alimentation en eau potable mis en place pour alimenter l’ensemble des douars de la commune de Souflia, ajoutant que 35 douars sont inclus dans cette opération qui verra d’ici peu, toute la wilaya alimentée en ce produit vital. Actuellement le taux de raccordement est de 95% et atteindra les 100% dans quelques mois. En fin de visite, les habitants du douar El-Bioudh, et au nom de toute la population de la région ont rendu un vibrant hommage au wali Temmar et lui ont remis à titre symbolique une ‘’Djellaba’’ du terroir.

UNIVERSITÉ ABDELHAMID IBN-BADIS : Colloque international sur le pétrole et les énergies renouvelables

La Faculté des sciences économiques, commerciales et de gestion de l’Université Abdelhamid Ibn-Badis de Mostaganem organise aujourd'hui et demain, un colloque international dont le thème est : « Le pari des pays en développement sur les énergies renouvelables dans le contexte des fluctuations des prix du pétrole sur le marché mondial».Ce colloque conduit sous la présidence du Dr. Douah Belkacem, en présence du Recteur de l’université le professeur Belhakem Mustapha, désigné à l’occasion ‘’président d’honneur dudit colloque’’ ainsi que du Doyen de la faculté concernée, M. Brainis Abdelkader. L’Algérie pays exportateur de pétrole continue à subir les conséquences de sa dépendance à cette énergie. Certes, les réserves cumulées dans le cadre du Fond de Régulation des Recettes lui ont assuré une marge de manœuvre pour le court et le moyen terme, mais il lui serait difficile de s’épargner de l’effondrement de ses ressources budgétaires provoquant la baisse des niveaux d’investissement dans beaucoup de secteurs, donc l’incapacité à mobiliser les ressources nécessaires au financement de son développement à moyen et à long terme. Pourtant, cette situation n’est pas une première dans l’histoire des fluctuations des prix du baril dont les conséquences ont été subies par les pays exportateurs tels les chocs pétroliers qui ont déstabilisé leur développement. En effet, l’Algérie est naturellement privilégiée pour son ensoleillement, son vaste territoire avec des localités importantes très ventées à longueur d’année, où le temps d’insolation sur presque la quasi-totalité du territoire algérien excède 2500 heures par an et peut atteindre 3900 heures. Le potentiel solaire algérien est de 37 milliards m3, l’équivalent de 10 grands gisements de gaz naturel qui auraient été découverts au grand sud algérien. Ce colloque international qui compte plusieurs membres éminents en son comité scientifique est axé sur des points assez pointus de la recherche en ce domaine, comme la place des énergies renouvelables dans la politique énergétique de l’Algérie, le secteur du pétrole dans la stratégie de développement des pays en développement, et les énergies renouvelables dans la politique énergétique de l’Algérie.

COLLOQUE INTERNATIONAL A L’UNIVERSITÉ ABDELHAMID IBN-BADIS : Les nouveaux médias et le système des valeurs en débat

La théorie de Abdelhamid Hadjiyate érudit Algérien et théoricien en communication intitulée ‘’Le déterminisme de la valeur morale des médias ou de l’information’’ (Value determinism theory) est devenue une matière d’investigation pour de nombreux chercheurs et scientifiques en sciences de l’information et de la communication. Dans le cadre d’une série de rencontres scientifiques inscrite dans son programme de l’année 2016, le département des sciences de l’information et de la communication a abrité les 07 et 08 décembre le quatrième colloque international à l’amphithéâtre ‘’Benchehida Mohamed’’ de l’université Abdelhamid Benbadis et auquel ont pris part de nombreux professeurs des médias dans les universités Algériennes et Arabes pour connaitre et analyser la théorie de ce savant en écriture. Cette rencontre a été une excellente opportunité de partages et d’échanges entre les différents intervenants d’une part et aussi une bonne occasion notamment pour les étudiants du cycle (LMD) en sciences de l’information et de la communication. L'université de Mostaganem est la première université qui organise ce genre de conférence sur la théorie du déterminisme de la valeur morale des médias ou de l'information. Le but de cette tradition scientifique est de fournir une occasion pour les professeurs et les chercheurs pour aborder plus profondément le sujet et de la mise à disposition d'un environnement scientifique approprié qui permet aux universitaires et aux étudiants inscrits en post graduation en particulier de bien maitriser le domaine de la recherche sur le système des valeurs et la théorisation académique des médias.

OPÉRATIONS DE DÉMOLITION DU VIEUX BÂTI : Les responsables interpellés pour prendre des mesures de sécurité

Plusieurs organes de presse ont déjà tiré la sonnette d’alarme en ce qui concerne les risques encourus par les passants au bas des immeubles du vieux bâti de la ville où des pans entiers de balcons s’écroulent de temps à autre provoquant souvent un mouvement de panique. Si les autorités de la wilaya ont pris conscience de la situation, il n’en demeure pas moins qu’aujourd’hui, la menace est de plus en plus pesante notamment au niveau du quartier mythique de ‘’Derb’’. En effet, le cas du quartier ‘’Derb’’ est peut-être un peu particulier, puisqu’il s’agit-là et avant tout d’opérations de démolition décidées par les pouvoir publics concernant les habitations dont le degré de vétusté est très avancées et par conséquent, irrécupérables dans le cadre de la préservation du patrimoine culturel immatériel. La démolition de ces anciennes habitations ne va pas sans pas sans engendrer des risques majeurs pour les maisons adjacentes du fait qu’elles souvent, il se trouve, qu’elles sont soutenues par un même mur porteurs, sachant que ces anciennes bâtisses ont été érigées à l’époque sans piliers porteurs et des fondations moins solides que celles adoptées en notre temps.Les pelleteuses engagées dans la démolition n’observent pas généralement certaines mesures de sécurité qui sont de rigueur dans pareille entreprise et risquent au grand dam des occupants dont les habitations ne sont pas concernées par cette opération, de voir leurs murs s’effriter et leurs maisons s’écrouler comme des châteaux de carte. Aussi, il y a lieu d’attirer l’attention des autorités, selon, des riverains, sur des cas de malhonnêteté qui ont apparu dans le seul but de bénéficier de logements, alors qu’ils ne sont nullement propriétaires des lieux, encore moins des occupants, seulement des proches parents qui détiennent juste les clés des maîtres des lieux dont beaucoup habitent d’autres wilayas. Mais avec la complicité de certains agents, ils se font recenser au détriment de ceux qui en sont vraiment dans le besoin, et bénéficieront en toute quiétude de logements dans le cadre des opérations de recasement. Pour ce faire, les autorités sont interpellées d’une part à l’effet de prendre toutes les mesures nécessaires pour la sécurité des habitants du vieux bâti, et de mettre un terme à des dépassements constatés dans le recensement des familles dans le cadre du recasement. L’opération de démolition au niveau du quartier ‘’Derb’’ entreprises par d’anciens responsables, a été un total fiasco, sans aucune étude, ni concertation… Certaines maisons dont l’état de dégradation est tel, qu’il n’est même inapproprié de les démolir manuellement, cela présenterait des risques énormes. Ces responsables ont laissé une situation catastrophique derrière eux due à une très mauvaise gestion de la chose. Aussi, faut-il souligner, qu’à l’unanimité des riverains, ces derniers s’accordent à reconnaître que depuis l’arrivée du wali Temmar, le problème été pris à bras-le-corps. En urbaniste avisé, qui un atout majeur pour la wilaya, le chef de l’exécutif de la wilaya, a su gagner la confiance de la population, notamment les habitants occupants le vieux bâti. Pour mieux cerner le problème, l’équipe d’Ouest-Info s’est déplacée au quartier mythique de ‘’Derb’’ et plus précisément à la rue ‘’Abdellah’’ et la descente des sœurs où nos journalistes se sont approchés des riverains afin d’écouter leurs préoccupations et leurs inquiétudes sur la situation actuelle. Aussi, s'agissant des habitations dont les propriétaires sont absents, les membres du comité de quartier de ''Derb'' dont Monsieur Idriss Bey M'hamed membre du bureau fédéral et habitant du quartier, sont disposés à apporter leur contribution pour éclairer les autorités sur leur situation et sur celle de ceux qui habitent actuellement en France et veulent à tout prix bénéficier de logements en usant de certaines ruses! Par ailleurs, il est utile de souligner que les habitants du quartier vivent un calvaire, celui de la présence de délinquants, de la drogue et de la boissons, qui viennent se réfugier dans les bâtisses démolies partiellement où ils s’adonnent à des beuveries et créant un climat d’insécurité et de peur pour les riverains. Les habitants lancent un appel au wali à l’effet de mettre un terme à certains dépassements concernant le bénéfice des opérations de recasement d’une part et de tout mettre en œuvre à l’effet d’assurer une sécurité optimale des habitations non concernées par la démolition, et déclarent avoir une totale confiance en Monsieur le Wali quant à la prise en charge de leurs préoccupations.

PIÈCES DE RECHANGE POUR VÉHICULES : La contrefaçon bat son plein et de l’escroquerie à la clé !

Le commerce de la pièce de rechange contrefaite pour tous types de véhicules qu’ils soient légers, lourds ou engins, à Mostaganem notamment au niveau des magasins faisant face au complexe sportif ‘’Commandant Farradj’’, bat son plein, sans que les services du commerce et les brigades de la répression des fraudes ne s’en mêlent pour éradiquer ce phénomène dont la quasi majorité de la pièce de rechange est commercialisés sans factures… !. Les propriétaires de véhicules toutes marques confondues (européennes, asiatiques ou autres) ne savent plus à quel saint se vouer pour se procurer une pièce dite d’origine. A défaut de s’approvisionner auprès des concessionnaires pour cause de fermeture, les automobilistes sont contraints de s’approcher des commerçants détaillants de la ville, mais au risque élevé de ne pas avoir la piève d’origine, et ce, malgré les assurances fournies par le vendeur, sachant d’avance qu’elles ne sont que des mensonges ! Les magasins de la pièce détachée suscités se sont spécialisés en violation de la loi, dans l’écoulement de la pièce de rechange appelée communément ‘’Chinoise’’ en termes simples ‘’contrefaites’’, sans être inquiétés le moins du monde par les services concernés. Certains commerçants véreux et sans aucun scrupule, vont jusqu’à vous convaincre que la pièce que vous demandez est d’origine et font tout pour que vous la preniez, mais une fois payée, aucune garantie ne vous est assurée.En effet, nous avons abordé un client chez un détaillant dans la même rue, qui venait d’être tout bonnement escroqué par ce dernier. Le client se présenta au magasin et sollicita un ‘’tachymètre’’ pour son véhicule de marque asiatique, il présenta le modèle d’origine retiré du véhicule. Quelques instants plus tard, le commerçant, et pour mettre le client en confiance, il lui annonça qu’il avait de la chance, car la pièce est d’origine, et qu’il ne pourrait la trouver ailleurs. Tout content, le client paya rubis sur l’ongle le prix exigé et partit voir son électricien-auto pour placer la pièce. Quelques instants plus tard, la pièce a été changée et place au test. Au bout d’un kilomètre seulement, la pièce achetée une demi-heure plus tôt, a lâché ! Vérification puis une autre à l’aide d’un scanner, aucun doute, la pièce n’est pas d’origine, c’est du ‘’chinois’’. La pièce fut remise au commerçant en lui expliquant qu’elle n’est pas d’origine, que c’est du pipo, mais grande fut la surprise du client, lorsque le vendeur lui signifia une fin de non recevoir, en refusant de reprendre la pièce et de ne pas le rembourser. Après moult tentatives, le client n’a pas eu d’autre choix que de quitter le lieu sans un mot, mais totalement désarçonné par le comportement odieux et irrespectueux du commerçant. Ceci, n’est qu’un exemple parmi tant d’autres où les automobilistes sont victimes d’arnaques et d’escroqueries de ce genre. A l’exception peut-être d’un certain nombre de revendeurs de la pièce de rechange qui se compte sur les doigts d’une main qui assurent à leurs clients la garantie d’au moins de reprendre la pièce en cas de problème, tous les autres font dans l’arnaque en écoulant de la pièce contrefaite. Leur tasse de thé, est le gain facile, ils ne s’amuseront jamais à s’approvisionner en pièces d’origines, ne se souciant guère de la vie des autres ! Pour rappel, plusieurs automobilistes, selon des informations recueillies auprès de ces derniers, ont eu des déboires avec la pièce contrefaite dont la durée de vie varie entre une minute et quelques semaines contrairement à la pièce d’origine qui dépasse pour certaines, les quatre voire cinq années de durée de vie. Les services de la Direction du Commerce, les brigades économiques des services compétents et la répression des fraudes sont interpellés à plus d’un titre pour éradiquer ce phénomène qu’est la contrefaçon, qui reste tout de même un facteur à l’origine des accidents de la route.

logements ruraux et RéSORPTION DE L’HABITAT PRéCAIRE : Cérémonie symbolique de remise des décisions de pré-affectation

Le wali de Mostaganem, M.Abdelwahid Temmar, accompagné du président de l’APW, M. Bouras El-Katroussi, et du SG de la wilaya de Mostaganem M.Bachir Far, a présidé ce jeudi 01 décembre 2016, une cérémonie de remise symbolique de plus de 10 décisions de pré-affectations sur les 916 programmées, aux bénéficiaires de logements ruraux et dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire (RHP) dont le taux d’avancement des travaux a atteint 60 %.Les bénéficiaires ont exprimé une grande joie lors de cette cérémonie, il est attendu que la remise des autres décisions aux bénéficiaires s’effectuera à partir de dimanche prochain au niveau des daïras concernées. Le chef de l’exécutif de wilaya a annoncé que 12.000 logements tous programmes confondus sont en cours de réalisation à travers l’ensemble des communes de la wilaya, appelant en ce sens les entreprises chargées de la construction à accélérer le rythme des travaux pour rattraper le retard enregistré dans certains programmes d’habitat. Pour sa part, la directrice du logement, Mme Fatiha Kessira, a annoncé que la wilaya de Mostaganem que sur les 916 logements objet de distribution, 836 logements entrent dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire (RHP à Mostaganem et 80 logements dans la cadre de l’habitat rural à travers 16 communes. S’agissant de l’habitat promotionnel aidé (LPA), il sera procédé à la distribution de 664 logements en fin d’année en cours et de 1.356 l’an prochain, selon la même responsable qui a ajouté que le retard enregistré sera rattrapé, sachant que le quota de la wilaya est de 2.390 logements. Par ailleurs, 200 logements de location vente (AADL) ont été attribués au mois de septembre, en plus du lancement des travaux de réalisation de 1.000 autres du même programme dont 600 à Stidia et 400 à Ouréah. La wilaya de Mostaganem va bénéficier d’un autre quota de 1625 logements qui sera distribué à la fin de Décembre 2016 et donc le nombre global de logements qui sera distribué en 2016, est de 9654 logements une action qui va éradiquer le problème du logement.
  • Mostaganem

    Lacinia vitae In ante ipsum Sed nec dapibus et orci dictumst. Vel lacus amet dictumst et sapien est ac Curabitur pellentesque ultrices. Feugiat convallis turpis massa ligula sagittis enim aliquet fringilla orci pretium. Ut Aenean Vestibulum suscipit eros pede et nibh laoreet Pellentesque mus. Aliquet ultrices dictumst justo justo tortor vitae nisl nec sem.

  • Oran

    Ipsum lorem Vestibulum Nam lacinia Curabitur euismod eu urna neque nibh. Donec elit Integer malesuada eros dolor Suspendisse id ornare tincidunt Morbi. Nisl libero ac fermentum vel sed laoreet justo tempus magna.

  • Tlemcen

    Feugiat convallis turpis massa ligula sagittis enim aliquet fringilla orci pretium. Ut Aenean Vestibulum suscipit eros pede et nibh laoreet Pellentesque mus. Aliquet ultrices dictumst justo justo tortor vitae nisl nec sem.

  • Saida

    Neque libero natoque Nunc egestas fermentum senectus mauris at metus Integer. Velit quis Sed Sed Nam felis sagittis a Mauris ac rutrum. Nulla et habitant et tellus ipsum lacinia ac hendrerit Sed ac. Fames pellentesque et Aenean et neque convallis.

  • relizane

    Ipsum lorem Vestibulum Nam lacinia Curabitur euismod eu urna neque nibh. Donec elit Integer malesuada eros dolor Suspendisse id ornare tincidunt Morbi. Nisl libero ac fermentum vel sed laoreet justo tempus magna.

  • Tiaret
  • Ain-Témouchent

    Ipsum lorem Vestibulum Nam lacinia Curabitur euismod eu urna neque nibh. Donec elit Integer malesuada eros dolor Suspendisse id ornare tincidunt Morbi. Nisl libero ac fermentum vel sed laoreet justo tempus magna.

  • MASCARA

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar