Wed02212018

Last updateWed, 21 Feb 2018 5pm

Back You are here: Home SIDI BEL ABBES

Sidi Bel Abbés

Le wali Hachani préside la distribution de logements : 782 logements tous types confondus livrés en attendant les 352 restants pour le mois de Ramadhan

Dans une ambiance festive marquée par les rythmes des danses folkloriques et le baroud , le wali de Sidi Bel Abbés Tahar Hachani , a présidé la distribution de 782 logements tous types confondus. On relève la qualité des logements attribués dans le cadre du LPA par l’agence foncière de Sidi Bel Abbés. Des appartements de type F3 spacieux et bien aérés dont la superficie dépasse les 70 m2. La cérémonie s’est déroulée au site des 198 logements LPA réalisés par l’agence foncière qui n’a omis aucun détail dans la conception des logements et des VRD a-t-on constaté sur les lieux. Il est utile de signaler que sur ce quota de 782 logments , 422 d’entre -eux sont réalisés par l’agence foncière de wilaya. L’organisme dirigé par madame Ben Abdelkader Malika est considéré comme le meilleur et le premier promoteur de la wilaya en matière de délai de réalisation , de conception et de sérieux ce qui d’ailleurs poussent plusieurs demandeurs LPA à choisir ce promoteur public.Selon un communiqué de la wilaya les différents maitres d’ ouvrages à savoir l’agence foncière, l’OPGI , l’AADL et le FNPOS ont réalisé 300 logements sociaux , 422 LPA et 30 unités FNPOS.L’ensemble de ces logements sont situés à travers de plusieurs commune de Sidi Bel Abbés à savoir le chef lieu de la wilaya , la daira de Telagh , de Sidi Lahcène et Ben et Sfisef . Il convient de signaler que le wali qui a prononcé une allocution pour la circonstance n’a pas manqué de relever que tous ces logements livrés aux citoyens à la veille d’un événement religieux important sont le fruit du programme du président de la république. Il n’a pas aussi manqué de signaler qu’un autre quota de 352 logements dont 180 dans la formule AADL seront distribués à l’occasion de la nuit « d’el kadr » à la fin du mois sacré du ramadhan. M Delli et AB Mounira.

La directrice de tourisme et de l’artisanat, Mme Aichouch Amel, à Ouest Info : « Nous encourageons les investisseurs locaux à réaliser des parcs d’attraction et de loisirs »

Dans le souci de présenter à nos lecteurs les activités de l’année 2016 , et les perspectives de l’année 2017 de chaque secteur d’activité de la wilaya , Ouest Info donne la parole aux directeurs et responsables de ces secteurs aux fins d’intervenir en ce sens , aujourd’hui, c’est le tour de Mme Aichouch Amel, la directrice de tourisme et de l’artisanat, d’aborder le sujet. Écoutons-la :Entretien réalisé : Ahmed Brahim Mounira Ouest info : Pouvez vous nous donner une brève présentation de votre CV ? Mme Aichouch Amel: J’étais attachée de cabinet au niveau du ministère de tourisme et de l’artisanat, puis j’aiété désignée directrice du tourisme en 2006 au niveau de la wilaya de Mostaganem où je suis resté durant 10 ans puis en septembre 2015 j’ai été mutée à la wilaya de Sidi Bel Abbès comme directrice de tourisme et de l’artisanat. O.I : Vous êtes depuis presque deux ans à la tête du secteur de tourisme et de l’artisanat de la wilaya de Sidi Bel Abbès ? A.A : La wilaya de Sidi Bel Abbès est une wilaya carrefour entourée de plusieurs villes ; elle recèle diverses potentialités touristiques qui nécessitent une exploitation idoine pour promouvoir le tourisme, Sidi Bel Abbès figure sur le pôle Nord-Ouest de tourisme de l’Algérie , nous essayons d’appliquer les directives du schéma directeur d’aménagement touristique 2025 de la wilaya de Sidi Bel Abbès, qui a été approuvé par l’assemblée populaire de wilaya le 22 Février 2016. Je vous cite quelques formes de tourisme qui existent dans la wilay. Le tourisme climatique et écologique, on le trouve aux monts de Tessala, Dhaya ainsi le lac Sidi Mohamed Benali , le tourisme vert dont la wilaya de sidi bel abbés recèle des forêts tels la forêt Bouhriz , le tourisme culturel avec les vestiges comme les châteaux , les églises, le tourisme cultuel avec les zaouïas comme la zaouïa Tidjania …etc. Nous possédons 14 établissements d’hébergement avec 572 chambres et 926 lits pour 36937 nuitées durant l’année 2016 et nous comptons 36 agences de voyage et de tourisme dont 8 agences nouvelles, entre fin 2016 et début 2017, leurs produits ce sont ElOmra , la billetterie , l’organisation des voyages . Pour ce qui concerne l’investissement, malheureusement nous n’avons pas des zones d’extension (foncier) touristique, nous essayons de créer ce genre d’investissement en commençant par El Attouche en collaboration avec l’ANDT (agence nationale du développement touristique. O.I : Quels sont les principales actions que vous avez organisé durant l’année 2016 et durant le premier semestre de l’année 2017 ? A.A : Notre participation à la semaine culturelle et touristique à la wilaya de Constantine du 05 /11 janvier 2016 , nous avons organisé une journée régionale sur l’investissement touristique en présence de plusieurs wilayas de l’ouest, le 11 février 2016 , nous avons participé à la 17 édition du SITV, le salon international de tourisme et de voyage à Alger qui s’est déroulé du 16 au 19 mai 2016. Pour promouvoir le tourisme, nous avons organisé une randonnée pédestre à travers la foreêt de Bouhriz au profit les jeunes et surtout les jeunes handicapés à l’occasion de la journée international de tourisme, nous avons signé une convention de formation avec la DFP pour pouvoir former les jeunes dans le domaine de tourisme comme agent d’accueil , guide touristique …etc. Nous avons organisé un salon national de l’artisanat avec l’association la bannière du patrimoine authentique en collaboration avec la direction de la culture à l’occasion du mois de patrimoine du 18 avril jusqu’au 18 mai 2017 avec la participation d’une trentaine d’artisans de plusieurs wilayas, nous avons 550 inscrits sur le registre d’artisanat pour tous les métiers d’art et de production dont nous somme entrain d’aménager 6 ateliers de formation et de production de l’artisanats au niveau de deux daïras dont 3 à Ras El Ma et 3 à Marhoum , d’ici à la fin d’année ,ils seront ouverts au profit des jeunes artisans de ces 2 localités . O.I: Est ce que vous avez tracé un programme pour le deuxième semestre de l’année 2017, à l’approche du mois de Ramadan et la saison estivale ? A.A: l’année 2017 est une année exceptionnelle en matière de tourisme parce que l’organisation mondiale de tourisme a développé un thème très intéressant. On va célébrer l’année internationale de tourisme durable et de développement dans le but d’un soutien de plusieurs catégories du développement économique durable, l’insertion sociale et la création d’emploi, l’exploitation rationnelle des ressources pour préserver l’environnement et le changement climatique, les valeurs culturelles et la diversification du patrimoine, la sécurité et la paix. Nous avons concocté un agenda pour l’année 2017, une exposition de vente de l’artisanat de la femme rurale et femme au foyer en collaboration avec les associations, l’organisation d’une manifestation en forme d’une randonnée pour des jeunes et les jeunes handicapés, l’organisation un petit salon national de livre touristique. Pour votre information , nous comptons organiser nos manifestations au niveau du centre d’accueil et d’orientation de la coupole car le site est très fréquenté par les gens de la wilaya. Ainsi, on va organiser un concours photographique pour le site de la wilaya de Sidi Bel Abbès, l’organisation des conférences sur le tourisme en collaboration avec la faculté de Djilali Liabès O.I : Combien d’associations compte votre secteur ? A.A: Nous avons une seule association, l’association de Tessala, cette dernière n’a pas eu de subvention O.I: Concernant les 100 locaux du président de la république, combien d’artisans en ont bénéficié à travers la wilaya ? A.A: Pas moins de 3440 locaux à travers les communes dont 2257 locaux distribués et 935 locaux au profit des artisans. O.I : Y’a-t-il des projets en cours de réalisation dans le secteur de tourisme et de l’artisanat ? A.A ; Oui, tout à fait, nous avons 8 projets en cours de réalisation, à savoir des hotels , motels pour 546 lits avec la création de 275 postes d’emplois . O.I : Un dernier mot ? A.A: Je vous remercie pour cet entretien , je souhaite à tous un bon Ramadhan , j’encourage l’investissement touristique, nous sommes à l’écoute des investisseurs locaux pour créer des projets d’attraction et de loisirs.

Le wali insiste sur la solidarité entre les directeurs de l’exécutif afin d’assurer le bon déroulement des examens décisifs de fin d’année 2017

Le wali de Sidi Bel Abbès a présidé une réunion en présence de l’ensemble des directeurs d’exécutif, les chefs daïra, dans le but de procéder les dernières retouches pour peaufiner les préparatifs des examens de fin d’année afin d’assurer le bon déroulement des examens des trois cycles la 5e , Bem et Bac . La parole a été donnée à la directrice de l’éducation Mme Idjekouan Nadia afin de présenter la situation de son secteur pour ce qui concerne les examens de fin d’année. Pour l’examen de 5ème programmé le 24 mai, ils sont 13109 postulants inscrits qui vont passer les épreuves dont 2 handicapés moteurs dans 260 centres d’examen, et 1 centre de correction. La nouveauté de cette prochaine session est que les candidats vont passer les épreuves dans leur écoles contrairement aux années précédentes .Ensuite l’épreuve du brevet d’enseignement moyen est programmé du 04 au 06 juin, pas moins de 9450 candidats dont 9386 candidats scolarisés et 113 candidats du centre de rééducation, 1 candidat libre. Pas moins de 50 centres d’examen et 50 observateurs mobilisés, et 1 centre de correction .Pour ce qui concerne l’examen de dessin , pas moins de 2784 candidats enregistrés dans 18 centres d’examen et qui se déroulera du 23 au 28 avril. Et concernant l’examen de musique, quelque 3124 candidats dans 11 centres d’examen et qui se déroulera du 23 au 26 avril. Enfin, pour l’examen du baccalauréat, le nombre des candidats est de 10637 dont 6817 candidats scolarisés et 67 candidats de l’établissement de rééducation et 3753 candidats libres dans 40 centres d’examen dont 23 centres à travers les communes de wilaya , 1 centre dans l’établissement de rééducation et 1 centre de correction , 1 centre de codage. Dans le même contexte Mme Idjekouan a insisté sur la sécurité durant les examens du dessin et de la musique qui seront organisés du 23 au 28 avril. Pour conclure, le wali a donné des instructions fermes aux services concernés et à leur tête le transport afin d’assurer le déplacement des candidats qui habitent loin du centre d’examen , la protection civile , et les chefs de daïra afin de mobiliser tous les moyens nécessaires, au bon déroulement de l’examen , il leur a été demandé d’assurer l’encadrement , la logistique (hébergement , restauration , transport ) les services sécuritaires , la santé ‘’la couverture sanitaire pour une équipe de 4 personnes dont 1 médecin généraliste , 1infirmier , 1 paramédical , 1 psychologue dans chaque centre. A.B.Mounira

Quand la calomnie est instrumentalisée face à la rigueur ! : Qui cherche à nuire au wali Hachani ?

Qui cherche à nuire au wali Hachani ? C’est la question que se pose un grand nombre d’observateurs depuis quelques jours. Tout a commencé par cette pétition « express » adressée au premier ministre Abdelmalek Sellal par un groupuscule d’entrepreneurs portant des accusations mensongères contre le chef de l’exécutif de la wilaya. S’adresser directement au premier ministre sans épuiser les recours disponibles sur le plan local, dans le cas où les revendications revêtent un caractère légitime, suscite bien des interrogations de la part de l’opinion publique. Et chose curieuse, pourquoi cette intempestive sortie à la veille de la tenue des élections législatives, un moment crucial pour l’avenir du pays ? Il ne faut pas tout de même être sorti de Saint Cyr pour deviner le but recherché, à savoir déstabiliser ni plus ni moins, le wali durant cette période des élections. Mal leur en a pris, puisque la wilaya de Sidi Bel Abbès vient de se voir féliciter par les plus hautes instances du pays pour l’excellente organisation, la transparence et le bon déroulement des élections. Des élections qui ont vu le parti du président le FLN rafler 6 sièges sur 8 malgré l’atmosphère délétère vécue par le vieux parti durant la campagne électorale et ce jusqu’à la veille de la journée précédant le vote du 04 mai. Ce qui apparemment constitue une cinglante gifle aux élucubrations de ses détracteurs. Mais, des officines occultes n’ont apparemment pas baissé les bras, puisqu’après l’euphorie des élections et le pari gagné par la wilaya de Sidi Bel Abbès en la matière, elles reviennent à la charge de manière tout aussi insidieuse que la première fois. Voilà qu’à peine les lampions éteints et les clameurs tues, que d’autres rumeurs calomnieuses, savamment distillées par certains cercles, tentent de saper de nouveau le moral du wali Hachani. La rumeur prend cette fois- ci une autre forme puisqu’elle porte atteinte à sa vie privée et à celle de sa famille. Décidément, les auteurs de ces affabulations ne reculent devant rien dans leur sale besogne. Mais, pourquoi toute cette agitation et ces viles rumeurs ? Le wali Hachani dérange t-il à ce point là pour faire l’objet de tant de haine, de calomnies, d’insinuations et d’allégations mensongères ? Serein et imperturbable , le wali poursuit sa mission, celle de faire appliquer le programme du président de la république mais aussi de mener la guerre à cette faune de détracteurs, dérangés dans leurs intérêts illégitimes, tapis dans l’ombre, habitués à se servir des richesses de la wilaya et qui voient d’un mauvais œil la popularité grandissante du wali Hachani au sein de la population et les réalisations entreprises depuis son installation il y a de cela un peu plus de quatre mois à la tête de la wilaya de Sidi Bel Abbès. Un wali dont le capital-confiance et le crédit auprès de la population et des agents des différents services publics, a rapidement grimpé et d’une manière exponentielle, puisque le commis de l’Etat a clairement énoncé, dès son installation, sa ligne de conduite, pour mener la bataille du développement de la wilaya, une feuille de route pour la poursuite de la mise en œuvre du programme du président de la république, concrétisée avec célérité et détermination et dans le cadre des lois de la république. Durant cette courte période, M. Hachani s’est montré, sans l’ombre d’un doute, un wali résolu, rassembleur, et proche des habitants et de leurs préoccupations, mais troublant les activités scabreuses d’un groupuscule d’individus, habitués à surfer sur le laxisme et la permissivité de l’administration ; un groupuscule qui n’a trouvé que ces moyens avilissants, abjects et ignominieux pour tenter de saper les actions du chef de l’exécutif. En réalité, une cabale gonflée avec du vent et qui va éclater à la face de ses minables instigateurs. Tayeb El Abbassi

L’édito « insultant » de Fattani à l’égard de Houda Faraoun : Les femmes manifestent leur colère

En réaction à un édito « insultant » écrit par le directeur de publication du quotidien l’Expression à l’adresse de la ministre des postes et télécommunications , Houda Imane Faraoun , un groupe de femmes de Sidi Bel Abbès, a observé un sit in de protestation au siège de la wilaya. L’action menée par ces femmes dont des militantes de l’UNFA et de la société civile était motivée par le fait que la ministre soit une femme atteinte dans son honneur et sa dignité et qu’elle soit originaire de la cité de la Mekerra du fait que l’auteur du brûlot, l’a qualifié de « Duchesse de Sidi Bel Abbés » en lui collant des réflexions et des propos misogynes. Les femmes en colère contre le journaliste de l’Expression, ont brandi le portrait de la ministre en guise de soutien en interpellant le ministre de la communication et les hautes autorités du pays pour une intervention afin de prendre les mesures qui s’imposent dans de pareils cas. Le wali de Sidi Bel Abbès en sa qualité de représentant de l’autorité a recu des mains de la députée et militante de l’UNFA, Nacéra Djellil, une lettre sous forme de pétition de dénonciation « des propos et écrits diffamatoires et outrageants ». Le Wali de Sidi Bel Abbès a été interpellé par les femmes manifestantes pour transmettre au premier ministre Abdelmalek Sellal l’indignation des femmes qui se considèrent toutes insultées par l’édito de Fattani au même titre que la ministre des PTIC. On relève dans différentes interventions des femmes la légèreté et le manque de professionnalisme dans l’écrit « pondu » par un journaliste dont l’expérience n’est pas à vérifier. Les manifestantes ont condamné le dérapage du journaliste et revendiquent la réhabilitation de la ministre atteinte dans son intégrité morale. On estime que Houda Faraoun est une fierté pour une région qui a enfanté des hommes et des femmes qui ont de tout temps représenté dignement l’Algérie des martyrs. Abdelkader Zebida.

Célébration de la journée nationale des personnes âgées : Une classe d’alphabétisation au foyer des personnes âgées

A l’occasion de la journée nationale des personnes âgées qui coïncide le 27 avril de chaque année, la direction de l’action sociale et de la solidarité a célébré cet évènement au niveau de foyer des personnes âgées F.P.A de Sidi Bel Abbès, situé à la cité Larbi Ben M’hidi, ex Gambetta, en présence du wali, M. Tahar Hachani, du président d’APW, M. Berramdane Omar , du directeur de la DAS, M.Baghli Chouaib, des autorités locales civiles et militaires et des membres d’associations caritatives, qui ont été accueillis par la directrice du foyer des personnes âgées F.P.A Mme Daz Saadia. Cette dernière a donné une vue générale sur le foyer, le foyer prend en charge 57 personnes âgées dont 38 malades mentaux. La nouvelle pour cette année, c’est la création d’une classe d’alphabétisation au foyer des personnes âgées de la wilaya qui compte 10 personnes âgées dont deux femmes avec un programme officiel de lecture, d’écriture pour qu’ils puissent lire le Coran et d’autres activités. Le but de ce foyer est la prise en charge des personnes âgées et leur garantir une bonne prise en charge socio psychologique en leur assurant les meilleures conditions de santé et d’hébergement. Le wali de Sidi Bel Abbés a donné des instructions aux responsables concernés sur la bonne qualité et l’hygiène en matière des matelas, des couvertures dans les chambres des personnes âgées ainsi que l’alimentation saine selon le cas de chaque personnes âgée, notre objectif c’est leur bien être en leur assurant des moments familiaux chaleureux et plein de joie. « J’ai espéré que ces foyers n’existent pas dans notre société », a ajouté le wali. Des cadeaux symboliques ont remis aux personnes âgées à l’occasion de leur journée nationale.A.B.Mounira

TAMALAKA : Quand la rumeur invente la source et ses vertus thérapeutiques

En fin de compte, il n’y a pas de source à Tamalaka, localité relevant de la commune de Daya et donc de la daïra de Telagh ) . Il s’agit, en réalité, d’un forage réalisé pour alimenter la localité de Tamelaka en eau potable. L’alimentation du village est réalisée suivant un schéma simple qui consiste à envoyer l’eau pompée sur le forage vers un château d’eau lequel distribue le précieux liquide vers les foyers peu nombreux que compte ce petit hameau et selon une répartition d’un jour sur deux selon la situation de l’habitation.. Mais, la rumeur distillée par une personne et amplifiée par la vox-populi, en a décidé autrement. On a fait croire fermement que l’eau du forage, désormais source de Tamalaka, aurait de nombreuses vertus curatives, notamment pour des pathologies rénales et particulièrement les calculs. Et c’est la ruée vers ce coin isolé et enclavé, quelques réservoirs de fortune y sont installés devant les habitations pour servir et remplir les jerricans des malades crédules qui viennent souvent de loin pour s’abreuver de cette ‘’source’’. Devant le forage en question, il n’y a aucune indication ayant trait aux vertus thérapeutiques, et bénéfiques pour la santé des eaux de cette source. K. Ourred

UNION NATIONALE DES AVOCATS ALGÉRIENS : Maitre Athmani Mohamed élu 1er vice président

Les enfants de la Mekerra continuent à faire parler d’eux en se hissant au niveau des instance nationales du pays . Cette fois ci c’est en la personne de l’enfant du vieux quartier populaire de la graba maitre Athmani Mohamed, qui entre et de quelle manière SVP ! Au bureau exécutif du barreau national des avocats algériens. En effet, le 08 avril dernier avait eu lieu à Alger le renouvellement du conseil national des avocats algériens , Maitre Athmani Mohamed a été élu premier vice président du barreau national . Seize ( 16 ) de ses pairs sur vingt et un ( 21) lui ont donné leur voix et accorder leur confiance. Avec un tel score et une victoire remportée haut la main (16 voix pour, 01 bulletin nul et 4 voix contre) ,et en arrachant la première vice présidence de l’union nationale de avocats algériens, Athmani a fait honneur à Sidi Bel Abbes sa ville natale et à sa wilaya qu’il porte toujours dans son cœur . Il est de rappeler que c’est la première fois dans l’histoire du barreau Bel Abbésien et même dans l’ouest algérien, qu’un avocat de l’Oranie fut élu à un tel niveau de responsabilité de l’union nationale des avocats algériens.. Mais est-ce une surprise en soi ? Pour les observateurs avertis , ce n’est point une surprise puisque ce jeune bâtonnier Bel Abbésien le mérite amplement vu son parcours sans faute depuis qu’il a été élu pour la première fois bâtonnier du barreau de Sidi Bel Abbès en 2001. Maitre Athmani est à son 6 ème mandat à la tête du barreau Bel Abbésien, ses pairs lui renouvelant à chaque fois leur confiance. Il est inutile d’énumérer tous les acquis et les réalisations faites durant ses mandats à l’image par exemple, de la maison des avocats qui reste une fierté pour la noble corporation des robes noires. Agé de 51 ans ( il est né le 15 mai 1966 à Sidi Bel Abbès ) maitre Athmani est marié et père de 04 enfants .Du lycée El Haoues, il rejoint l’université à la faculté de droit en 1992. En 2001, il est élu par ses pairs Bel Abbésiens bâtonnier du barreau d Sidi Bel Abbes , un poste qu’il n’a plus quitté à ce jour . Ses pairs lui renouvelant à chaque fois leur confiance et ce durant six mandats ! Maitre Athmani est aussi membre de l’union des avocats arabes où il a été élu président de la commission chargée des affaires maghrébines .Il enseigne toujours le module Déontologie aux étudiants inscrits au CAPPA. Cet élection à la vice-présidence du bureau exécutif due l’union nationale des avocats algériens constitue un e fierté et un grand acquis pour la population Bel Abbésienne , pour la wilaya de la Mekkera et même pour tout l’ouest algérien . Sa notoriété lui a valu d’être sollicité et s’être vu constitué dans des grandes affaires nationales ayant défrayé la chronique au niveau national .Souhaitons donc à Athmani ( à qui nous tenons à lui présenter également et au nom de toute l’équipe du journal , nos sincères félicitations pour son élection méritée ) , beaucoup de réussite et de succès dans sa nouvelle mission pour le plus grand bien du barreau algérien et de la justice algérienne en général ….Tayeb El Abbassi

Bir El Ahmam , Oued Taourira et Tagouraya : La vie reprend au sud …..

Dès son installation à le fin du mois de décembre 2016 à le tète de la wilaya de Sidi Bel Abbès en remplacement de Hattab Mohamed Amine nommé wali de Bejaia, le wali Hachani tahar fit une visite inopinée au sud de la wilaya afin de s’enquérir des conditions de vie et du modus vivendi de la population de cette liontaine contrée. Les zones Bir El Ahmam , Oued Taourira et Tagouraya avaient plus particulièrement attiré son attention .Il ne put cacher sa déception et surtout sa colère devant l’état lamentable des lieux et plus précisément celui de la route allant de Bir Al Ahmam jusqu’à Tagouraya en passant par Oued Taourira. Une route devenue impraticable et longue d’une trentaine de kilomètres. Devant ce panorama sordide , le wali décide alors de réhabiliter les 30 kms de ce chemin communal reliant Bir Al Ahmam jusqu’à Tagouraya via Oued Taourira ainsi que la voierie à l’intérieur de la localité en béton lumineux .Le parfait état de cette route va redonner vie à cette population qui avait déshérité jadis les villages et les douar fuyant les hordes terroristes. Pour cela , le wali s’ attaque à d’autres secteurs vitaux pouvant faire revenir les citoyens à leur foyer et les sédentariser .Et pour cela , il a été décidé la fourniture de plants fruitiers par « HCDS » et C.Forets sur 30 Has , la réalisation de seuil en gabion pour la stabilisation de berges des oueds par l’HDCDS SUR 2500 M3, la régularisation du périmètre du GCA sur 110 Has pour sa redistribution de façon équitable ( DSA) , l’accompagnement des intéressés concernant les prêts bancaires pour la réalisation de hangars destinés à l’élevage, la réalisation également avec équipement d’un abreuvoir destiné à l’élevage..Dans le domaine de la santé, il y aura la mise en place d’un système de garde au niveau de salles de soins existantes e t la visite d’un médecin généraliste à raison de trois fois par semaine .Pour les télécommunications, l’ installation d’un support téléphonique par l’opérateur téléphonique public Mobilis pour la couverture de la zone en téléphonie mobile ..Le sport n’a pas laissé en reste puisque la pose d’une clôture en Zimmerman du stade matico est prévue et aussi un équipement en matériel sportif de stade de proximité et enfin en matière de logements , il va y avoir l’octroi de 45 aides à l’habitat rural en raison de 700.000 DA par demeure.. Voilà grosso modo, les décisions prises par le wali lors de sa visite dans cette zone. Ce véritable plan d’urgence est à même de permettre à la population de reprendre vie et assurer à la région un développement socio –économique conséquent .C’est le pari auquel s’est attelé le wali Hachani…. Tayeb El Abbassi

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar