Sat09232017

Last updateWed, 23 Aug 2017 4pm

Back You are here: Home SIDI BEL ABBES

Sidi Bel Abbés

Les pouvoirs publics mettent un terme au gâchis : Récupération de 198 locaux inexploités

Le chef de daïra de Sidi Bel abbés, accompagné du président de l’APC et de responsables locaux, ont assisté à une opération de récupération ds locaux commerciaux inexploités par leurs premiers bénéficiaires. 305 locaux ont été distribués depuis 1999 à des artisans dans le cadre du programme du Président de la république visant l’absorption du chômage. Pour des raisons diverses, un grand nombre de ces locaux sont restés abandonnés pendant plus de 14 ans. Cette situation a encouragé leur squatt par des célibataires et des familles pour se loger. D’autres ont carrément été utilisés par des marginalisés à des fins immorales. On peut y trouvé un peu de tout, une fois le soir arrivé, de la boisson et de la drogue et la débauche entre autre. L’opération décidée par les autorités en présence des services de sécurité,est venue à point nommé pour mettre un terme à ce gâchis. Cela a favorisé la poussée d’une décharge à ciel ouvert au beau milieu du plus populeux quartier de la ville : Sidi Djillali. 188 locaux ont été libérés et récupérés dont 93 par décisions de justice. Ils seront redistribués à de nouveaux artisans après leur remise en état par les services de l’APC de Sidi Bel Abbès. Djilali T

Célébration de la journée mondiale de la femme : L’UNFA honore les femmes journalistes

L’UNFA a célèbré la journée internationale de la femme comme chaque 8 Mars , la fête s’est déroulée au niveau de la maison de la culture Kateb Yacine en présence des autorités locales civiles et militaires. L’UNFA a honoré plusieurs femmes, dans une climat conviviale pleine d’ambiance , ainsi les directrices des exécutives ont pris part de cette festivité suite du travail et les efforts qu’elles réalisent , dont elles sont honorées par des autorités de la wilaya de sidi bel abbés en distribuant des cadeaux symboliques et des jolies fleures, dans le même contexte et dans une cérémonie conviviale les organisateurs de l’UNFA ont honoré la première femme parachutiste en Algérie qui est une belabbésienne, El Moussaoui Fatima, les femmes journalistes de Sidi Bel Abbès ont été honorées par l’UNFA dans une ambiance fraternelle, à savoir la journaliste de l’Echo d’Oran Fatima Athmani, la journaliste du Temps d’Algérie Salima Derraz, la journaliste d’Ouest Info, Ahmed Brahim Mounira, la journaliste du journa Sawt El gharb Ghania , pour leur courage et leur présence sur le terrain en accomplissant ce noble métier puisque la femme joue un grand rôle dans la société algérienne . En soulignant que le 8 mars est une journée exceptionnelle pour mettre en exergue les efforts consentispar elle. En souhaitant à la femme qu’elle soit à l'honneur pendant toute l'année, pas uniquement le 8 mars. Ahmed Brahim Mounira

Une française et un espagnol se convertissent à l’Islam

Lors de la prière du vendredi dernier, une ressortissante française s’est convertie à la religion musulmane. La cérémonie de récitation de la « chahada » a eu lieu à la mosquée « Ibnou Taimia » en présence de nombreux fidèles ainsi que le directeur des affaires religieuses qui a supervisé l’opération. La jeune Française, âgée de 33 ans s’appellera désormais « Amina Serrour ». Par ailleurs un ressortissant espagnol s’est converti à l’islam à la fin de la semaine écoulée lors de la prière du Maghreb dans la mosquée « Zaid Ibnou Tabet ». Le nouveau converti a abandonné le prénom d’Angel pour le prénom musulman Abdelmalek. M Delli

Vol a la mosquée d’El-Graba !

La premiere mosquée de la cité à El-Graba (construite en 1884) a fait l’objet d’un vol dans la matinée par un individu sans scrupules après la prière du Fedjr. En effet, après avoir tenté sans résultat d’ouvrir le caisson des oboles des fidèles ce dernier s’est emparé d’un micro-ordinateur et certains objets entreposés dans le bureau de l’Imam. Pour rappel, ce lieu de culture fut dans le passé le terrain privilégie des voleurs de baskets au moment des prières de l’après-midi durant lesquelles les fidèles accomplissaient leur devoir religieux, à juste titre. A noter que cette partie de la ville et particulièrement la Tahtaha regroupe quotidiennement une population hérétoclite avec son lot de délinquants divers notamment les « camés » qui, en manque, passant aux méfaits même sur de la paisibles citoyens. Et, en cette époque tous les coups sont permis même cambrioler les maisons du tout puissant, sans aucune pudeur ni remord, à plus forte raison. Enfin, il a été relevé que la mosquée d’El-Graba a été toujours victime de vols divers par des égarés que même la religion ne les effraie nullement, à fortiori.Mehdi Kada

MAISON DE JEUNES DE SIDI LAHCEN : Des élèves célébrent la journée du chahid

Dans le cadre de la commémoration de la journée du Chahid , la maison de jeunes de Sidi Lahcen a réussi à rassembler, ce mardi après midi , une centaine d’élèves de la localité. Se voulant célébrer cet événement historique , les organisateurs qui ont jugé utile de faire participer les trois établissements scolaires locaux entre autres CEM Nouveau , CEM Belkaid Boubakr et CEM Djaber Ibn Hayane ont concocté un riche programme d’activités pédagogiques et culturelles le moins qu’on puisse dire attrayantes.En effet, un concours inter –établissements animé par des groupe d’élèves de la 4 ème année moyenne , une pièce théâtrale interprétée à merveille par les élèves du lycée Mohamed Boudiaf , des jeux de détente, de la poésie … ont agrémenté cette manifestation à laquelle ont pris part les responsables des différents établissements éducatifs, des enseignants et des parents d’élèves . Menée de main de maitre par les dynamiques encadreurs de la maison de jeunes et à leur tete le premier responsable, M. Nacer, cette louable initiative a été appréciée par l’assistance présente y compris les participants qui se sont permis le luxe d’échanger des expériences et de profiter du climat à double aspect historique et pédagogique dans une perspective , d’abord de prévoir préalablement les conditions d’examen du brevet d’enseignement moyen ( BEM ), ensuite découvrir cette bâtisse qui est dotée de toutes les commodités de préparation à une échéance scolaire , entre autres une bibliothèque, une connexion à l’internet , des ateliers variés en dessin, théâtre , cinéma, musique, travail artisanal … Enfin , comme le résultat importait peu, hormis l’esprit de la motivante concurrence , les responsables concepteurs de cette fête grandiose ont attribué des cadeaux symboliques à l’ensemble des acteurs ayant honoré à merveille de leur présence cette opportunité . R.B

A l’occasion de la journée internationale de la danse : L’association Beni Ameur organise une compétition artistique

Le 29 avril prochain, comme tous les ans depuis 1982, la Journée de la Danse sera célébrée mondialement par des millions de danseurs. La Journée Mondiale de la Danse a été créée en I982 dans le but d'attirer l'attention sur l'art de la danse. Elle est célébrée le 29 avril de chaque année. En ce jour-là, les compagnies de danse, les écoles de danse, les organisations et les danseurs sont invités à organiser des activités visant un public plus large que d'habitude. Le Conseil International de la Danse est reconnu par l'UNESCO et les gouvernements nationaux, en tant que représentant de l'art de la danse au plus haut niveau. Il rassemble les organisations internationales, nationales et régionales, ainsi que les personnalités œuvrant dans le domaine de la danse. C'est une organisation non-gouvernementale (ONG) créée en I973 et dont le siège social est fixé dans les locaux de l'UNESCO ('Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la Science et la Culture) à Paris. Un grand événement culturel sera organisé, donc, du 27 au 30 avril 2016 par l'association culturelle "Beni-Ameur " présidé par M. Mohamed Kazouz en collaboration avec le mouvement associatif culturel (M A C) et la maison de la culture "Kateb Yacine" avec la participation des ensembles de Ghardaia, Illizi, Tammanrasset, Relizane, Bouira, Ouled Nhar de Tlemcen, les ensembles folkloriques de Sidi Bel Abbès, Beni -Ameur- Ballet de Sidi Bel Abbès, Ahl Bled et autres groupes. Quatre Prix avec certificat international de la danse signé par le C I D seront décernés: 1-Le Grand Prix de la "Amana Dahabia"2 -Prix de la meilleure danse folklorique.3- Prix du meilleur costume traditionnel.4 -Prix de Jury. Les organisateurs invitent les groupes de danse intéressés à prendre contact avec le comité d'organisation à la maison de la culture "Kateb Yacine" pour toute inscription à partir du 12 mars jusqu'au 10 avril dernier délai. Zebida Abdelkader

Apiculture : Un engouement encourageant

Depuis quelque temps une nouveauté a fait son apparition, a travers les superficies agricoles de la région en l’occurrence l’engouement pour l’apiculture d’un grand nombre de fellahs résidents dans des zones adéquates pour la production du miel. Dans ce contexte avec les nouvelles mesures incitatives du ministère de l’agriculture et du développement rural a la production agricole mise en œuvre dans le cadre du FNDA les conditions d’une véritable relance dans la filière ont été réunies. A noter que l’intérêt suscité pour l’apiculture s’explique par les recettes appréciables que procure actuellement la vente du miel et la cire d’abeille et entre autres le caractère très motivant des soutiens accordés par l’Etat depuis 2001 au monde rural. Aussi, assimilée pendant longtemps à une activité très marginale, l’apiculture tend aussi a s’imposer localement comme une filière à part entière ou les spécialistes estiment que les contrées de la wilaya sont en mesure théoriquement de mettre en place des colonies d’abeilles de 30,000 à 100,000 ruches environ. A signaler cet avantages qui est caractérisé par la diversité florale à savoir, l’arboriculture, les forêts, les zones maraîchères et autres plantes dans les differentes régions de la wilaya de Sidi Bel Abbès. A cet effet, afin d’assurer une implantation réelle de la filière et passer véritablement d’une apiculture à cueillette à celle plus moderne, il est impérativement nécessaire d’impliquer l’ensemble des structures agricoles a cette œuvre de grande haleine. Enfin, il y a lieu de relever la présence d’un grand nombre de ruches côtoyant les parcelles des produits maraîchers dans beaucoup d’exploitation agricoles, signe évident d’un certain engouement pour cette activité devenue très rentable Mehdi Kada

Université Djilali Liabes : Du Rififi à la faculté des sciences exactes !

Que se passe-t-il   à la faculté des sciences exactes ( ex fac centrale) ? Falsifications de documents, peine de prison avec sursis, un conseil scientifique  à l’arrêt depuis  novembre 2015, un comité scientifique annulé sous prétexte de quorum non atteint, des enseignants  déroutés etc.…Décidément, un climat nauséabond  pollue l’atmosphère au niveau de cette faculté. Pour le conseil scientifique  inactif depuis novembre 2015, la raison invoquée ou, selon certains, le prétexte avancé  par certains est qu’il faut attendre la décision de …justice concernant  le faux et usage de faux impliquant des enseignants !  Alors, qu’apparemment,  ça n’a rien à voir . Que vient faire la justice dans une activité pédagogique  interne ! Des correspondances ont été adressées au recteur et sont restées lettre morte poussant leurs auteurs à s’interroger sur le silence curieux et prolongé du recteur. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions…  Tayeb El  Abbassi

Prestation de serment de 922 officiers de police

C’est sous la présidence du Président de Cour et du procureur général, que s’est tenue à la cour de Sidi Bel Abbès la cérémonie de prestation de serment de 922 lieutenants de police, qui a eu lieu mercredi dernier et ce en présence, des autorités locales. Les officiers de police sortants ont bénéficié d'une formation de deux ans, au niveau de l'Ecole de police Tayebi Larbi, pour dispose de connaissances en plusieurs matières théoriques et pratiques et spécialités en police judiciaire, renseignements généraux et police des frontières, afin d'assurer dans les meilleurs conditions les missions qui leur seront assignées après leur affectation . K.Benkhelouf

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar