Wed02212018

Last updateWed, 21 Feb 2018 5pm

Back You are here: Home SIDI BEL ABBES

Sidi Bel Abbés

Zouaoui zitouni l’ancien gardien de but de l’USMBA, souffre …..

Hospitalisé,  il y a une quinzaine de jours  Zouaoui zitouni ,l’ancien gardien de but de l’USMBA,  également,   entraineur des gardiens,   a quitté,   hier, l’hôpital universitaire  Abdelkader,  vers son domicile familial , sis à  village Perrin  .   Admis pour  une simple consultation, au soir d’une atroce douleur survenue au niveau de l’estomac,   les  médecins  qui ont découvert un début de maladie de prostate l’ont retenu, plus de 15jours, avant de  lui  accorder une permission d’une semaine   le  temps de lui préparer les procédures requises    pour le transférer à l’étranger.  Nécessitant, donc, une prise  en charge  dans  l’hexagone, Zouaoui, l’affable, le  modeste, le courtoit…. Lutte   implacablement, depuis des  mois, contre cette   pathologie qu’il   n‘en  a jamais imaginé   ni envisagé. Disposant d’une carte de visite sportive  solide   zitouni qui a   été   visité   par le wali Mohamed Hattab  ,  a  gardé  les bois de la  défunte Onaco dans les années   80. Il   a  rejoint  l’équipe phare de l’USMBA   au début des années   85 à   coté de  kadi,  Boutareg  Salhi   ,  Benssadoune    entre autres pour se consacrer ensuite  aux entrainements   des gardiens  .Il fut  en 2013, l’un des    artisans    de  l’accession de  l’USMBA   en division une.    A  Relizane,   sa  toute dernière consécration,  Zouaoui   y a vécu,  en 2015, une émouvante     liesse   populaire d’accession.  Il  serait  long  de  citer   toutes les réalisations de Zouaoui   .En dépit  de tous ses exploits  Zitouni  est resté  ,  à bord de son moto Guelma , modeste jusqu'à    l’ effacement . il  a besoin d’une coquette  somme d’argent dévaluée pour se faire  soigner  en  France.   Belhadj B

Un changement , s’opère à travers les stations Naftal

C’est en foulant, l’espace d’une station Naftal, pour faire un plein en carburant ou encore procéder à l’achat de lubrifiant ou de pneumatique, que l’on peut se rendre compte, qu’une métamorphose exceptionnelle, s’est opérée en la fraction d’un temps réduit, à travers le réseau de stations-service Naftal que gère le District Régional de commercialisation des produits pétroliers de Sidi bel abbès. Le Relookage, la réhabilitation et la modernisation des installations constituent un défi majeur, pour cette entreprise nationale qui n’a pas rencognée sur les moyens, pour accorder, une priorité à l’amélioration de son image de marque et au renforcement des relations avec l’ensemble des opérateurs évoluant dans les activités de distribution des produits pétroliers. Une transformation radicale, des stations de service, devenue à vue d’œil, des structures présentant incontestablement, l’image de marque propre au secteur de Naftal qui consciente des enjeux économiques de l’avenir, elle prend toutes les mesures qui s’imposent pour s’adapter aux conditions de fonctionnement d’un marché libre, ouvert et prêt à concurrencer, tout autre secteur privé existant conformément à un programme de développement et de modernisation que l’entreprise ne cesse de promouvoir, pour métamorphoser, le paysage de la commercialisation des produits pétroliers et de leur dérivés. Au premier contact avec le personnel, il est aisé de comprendre que l’entreprise veille et investi dans les ressources humaines, par de la formation qualitative dans les domaines du marketing, du technique et de l’accueil. L’exigence de la qualité et de la diversité des produits impose de nouvelles normes auxquelles Naftal doit satisfaire dans les meilleurs délais. . Un véritable défit a été lancé pour parfaire l’image de marque de l’entreprise Naftal en général et de la wilaya en particulier. Les faits le plus marquant, sont les prestations, assurées pour mieux servir le client. Par contre maintenant, l’on sent réellement que le « client est roi », comme le dit un dicton. Les équipes de pompistes encaisseurs et autres, fonctionnent pendant toute la semaine et sans interruption. Pour en savoir sur ce changement, nous avons sollicité un entretien avec le nouveau locataire du district commercialisation de Sidi bel abbès, qui nous a cordialement reçu. Ainsi, le nouveau directeur du District Mr Chafi Abdelkader, nous avance, « avoir été investi d’une mission, pour redonner au district Naftal composé de 03 wilayas (Sidi bel abbès, Mostaganem et Oran), l’image de marque qui lui revient, grâce aux grands efforts de développement et de modernisation, qui sont la priorité essentielle, pour assurer aux clients, là ou ils se trouvent, une disponibilité des produits pétroliers et leurs dérivés avec les services y afférents. K.Benkhelouf

Le civisme des jeunes de Telagh : Une opération de nettoyage du jardin et de la place publique

Des jeunes volontaires de la daïra de Telagh à une cinquantaine au sud du chef-lieu de la wilaya de Sidi Bel Abbés , nourris d’un civisme exemplaire ont récemment organisé une opération de nettoyage dans les différentes artères de l’agglomération. Ils ont focalisé a-t-on rapporté sur les réseaux sociaux su le jardin et la place publique situés en plein cœur de la ville. Ces jeunes volontaires de diverses couches sociales et niveau d’instruction ont lancé un grand message en direction des autorités locales. Pourtant la ville de Telagh n’offre pas de grandes opportunités de loisirs et de divertissement. S’occuper à nettoyer son environnement c’est aussi une activité de divertissement noble. D Missoum

Des pluies diluviennes salutaires!

Les premières pluies diluviennes de la saison s’abattent depuis hier sur quelques zones de la wilaya et du chef lieu, entrainant les quelques inondations comme d’habitude devant des avaloirs bouchés ou démolis. Cependant ,pour le simple citoyen qui passe tout son temps à balayer la poussière et autres détritus devant chez-soi , ces précipitations sont venues à temps pour balayer mais surtout nettoyer ces rues pleines de poussière découlant des travaux d’AEP. Il faut dire que les écoulements d’eau issus de ces pluies torrentielles vont charrier des tonnes de poussières et de boue sur le bas du trottoir qui débouchent inévitablement à l’obstruction des bouches d’avaloirs en aval et que les services de l’ONA devront s’atteler à nettoyer plus tard. Si pour les fellahs et éleveurs de la région, ces pluies orageuses sont aussi annonciatrices d’un automne vert et donc porteuses d’aliments, pour la majorité des citoyens , elles sont venues à temps pour rafraichir les journées caniculaires endurées par la population ces 10 ou 15 derniers jours et qui ont été marqués par une forte chaleur atteignant parfois les 44 ° C. Ironie du comble, bien que des records de températures ont été enregistrés ailleurs , nos services de Météo nous disent que ce n’était pas des journées exceptionnellement chaudes mais c’est nos habitudes qui ont changé en restant dans des maisons climatisées ! Personnellement, j’ai horreur des climatiseurs et j’ai constaté une chaleur importante et inhabituelle ce mois d’Aout !.BAI

Seize filles et onze adolescents impliqués dans 276 affaires

Les services de la police judiciaire ont recensé au total 276 affaires de droit commun. La criminalité juvénile et celle du sexe féminin prennent une proportion qui suscite à sonner l’alarme. Seize filles et onze adolescents ont été recensées durant le mois d’aout 2016 ayant commis des crimes de droit commun. Les agressions viennent en 2éme place avec 88 affaires. Pas moins de 94 individus ont été impliqués dont 19 mis en détention, pendant que les délits contre les fonds et le bien d’autres huis occupent la première place avec 117 affaires. Les agressions contre le bien public et la possession de drogue enregistre une baisse avec respectivement 37 affaires et 28 délits. Les personnes impliquées sont dans l’ordre de 55 et 45 individus. Les agressions contre les membres de la famille connaissent une augmentation qui laisse à présager des études sérieuses afin de contrecarrer cette dangereuse mutation de la cellule familiale qui ne fera que détruire davantage la société.Dans le cadre de ses activités, la police judiciaire opère en parallèle à des opérations policières, programmées et inopinées, ciblant les point réputés, enregistrant durant ce même mois 66 opérations. De nombreux suspects recherchés par la justice ont été arrêtés lors du contrôle d’identité : 79 personnes ont été présentées devant la justice qui a mis en détention 22 d’entre elles. Cette pratique commence à entrer dans une routine professionnelle réclamée et proclamer par la société afin d’assurer une meilleure prévention et pouvoir anticiper le crime, sachant que la majorité des jeunes ont appris à circuler avec des armes blanches, qu’ils dégainent à la moindre petite querelle. Djillali T

15 agents administratifs de la commune de Mezaourou sans salaires depuis 2 ans

Du long bras de fer de la majorité des membres de l’APC qui les a opposé au maire évincé, a prit naissance, une situation salariale, qui a mis dans l’indigence 15 agents communaux, qui non ni été régularisé administrativement, ni bénéficié de leur salaires depuis 23 mois. Ces 15 agents recrutés en vue de remplacer la carence existante dans les services de la commune, en raison des départs en retraite et pour combler les insuffisances en personnel, de l’APC de Mezaourou (ex Rochambeau) dont 6 pour l’administration, recrutés dans le cadre du concours organisés par le ministère de l’intérieur, et 9 agents du nettoiement , sont entrain de souffrir dans la « pauvreté » tel que des indigents, tout en continuant à remplir leur mission., depuis toute les périodes de gestion du maire écarté en mai 2016. Il est à signaler que cette commune, dont les activités ont été paralysées en raison du blocage des travaux de l’Assemblé Populaire Communale, depuis le 20 Mai 2015 jusqu’au 08 Mai 2016 et de par ce fait, aucune réunion n’a pu se faire pour délibérer sur le budget de fonctionnement, de l’exercice 2015, qui a pénalisé ce personnel nouvellement recruté depuis 22 mois. Une situation, dont seule l’administration et les élus de cette APC sont responsables, suivit par le « Niet » que le contrôleur Financier de Telagh brandit, pour ne pas admettre que ces agents sointt des « humains » et en grande difficulté financière. En tant que garant de la réglementation, il met cela sur le dos d’instance nationale avec le, prétexte que cette affaire échappe à sa compétence et elle est du ressort du Ministère de l’Intérieur. Compte tenue de la complexité, dont on l’a entouré, cette affaire a fait l’objet de plusieurs correspondances de ces agents, pour faire valoir leur droit et obtenir la régularisation de leur cas de figure, mais aucune suite réconfortante, pour ces pauvres citoyens, n’a été donnée. Aujourd’hui, ils ont décidé de se faire écouter, auprès de la presse (écrite et radio), en interrompant une heure de travail, pour exprimer leur protestation et souhaiter leur régularisation dans les plus bref délais et ce en présence du nouveau P/APC, Mr Mokdad Abdelkader, qui adhère et défend pleinement leur cause. Oui, nous pouvons comprendre, que cette situation, est du ressort d’Alger, cependant ces 15 travailleurs, de quelle manière devront-ils, continuer à faire nourrir leurs familles ? Nous avons rencontré, des hommes et des femmes, dans une situation malheureuse, les larmes aux bords des yeux, réclamant l’hospitalité de nos colonnes pour transmettre le message à qui de droit, qui quoique étant saisis, ne leur ont donné à ce jour, aucune suite valable. K.Benkhelouf

La dernière partie du projet du Tramway sera incessamment entamée.

L’Enterprise chargée de la réalisation du projet du tramway vient de mettre fin à toutes les spéculations faisant état de l’abandon d’un important segment du tracé. Il s’agit en fait de la partie qui n’a pas encore été entamée et qui est située entre les quatre horloges et la gare routière « sakia el Hamra ». Contacté par Ouest info, le chef du projet a démenti formellement cette rumeur colportée par les réseaux sociaux. Il confirme le maintien dans le projet , la réalisation de cette partie du tracé qui « sera entamée incessamment » . En effet , nous avons constaté que les barrières et les équipements sont sur les lieux et il n’est plus question que de quelques jours pour les travaux soient entamés. R R

Tendances baissières des accidents de la route

Malgré les mesures draconiennes et coercitives menées par les autorités locales ou nationales contre ce qu’on a baptisé « terrorisme routier » , le phénomène continue de faucher des vies et laisser des familles entières dans la douleur et l’incertitude.Dans un communiqué de presse avant hier (10/08), la protection civile de SBA dresse un bilan comparatif des accidents de la route recensés dans le territoire de la wilaya de Sidi Bel Abbès pour la période allant du 01 juin au 09 août 2016 avec la même période de l’année 2015.Bien que ces deux mois figurent parmi les plus meurtris de l’année, le bilan actuel des accidents est jugé partiel et ne peut conclure de la réalité sur le terrain en raison de la limitation dans le temps et la période du recensement , il faut probablement attendre la fin de la période estivale pour dégager des conclusions au niveau local, il n’en demeure qu’il indique une baisse sensible des morts , relevés au cours de ces deux mois par rapport à la même période de l’année passée. En effet, si le nombre des accidents n’a presque pas changé (220 en 2016 contre 227 accidents en 2015), le nombre des morts recensés est nettement inférieur (4 morts) à celui de 2015 (20 morts).Aussi, il n’est pas clair si le bilan tient compte des statistiques globales (de police en milieu urbain, gendarmerie et autres cas autonomes d’évacuations) bref , ces statistiques démontrent encore une fois que le meilleur moyen de prévention contre ces accidents mortels demeure l’éducation continue et la formation des jeunes conducteurs qui semblent détenir le gros lot dans ces accidents de la route car selon les statistiques du Centre national de prévention et de sécurité routières (CNPSR) qui prennent en charge la globalité des accidents de la route, elles indiquent le décès de 1500 jeunes de moins de 30 ans sur un total de 4610 personnes décédées des suites d’accidents routiers survenus au cours de l’année 2015 alors qu’au cours du premier semestre 2016 , ce centre fait part de 1900 décès, un chiffre à tendance baissière d’ici la fin 2016. Pour ce qui concerne les villes ou wilayas les plus touchées par ces affres routiers , les mêmes statistiques font ressortir la ville d’Alger en tête de la liste macabre et des accidents et des morts à cause bien sur, du nombre important du parc roulant et de son réseau routier, elle est suivie par la wilaya, de Laghouat qui a enregistré 79 personnes décédées dont 32 mortes en un seul accident spectaculaire survenu le 4 juin dernier qui a fait la une des médias, viennent ensuite les wilayas d’Annaba ,Batna, Oran , Sidi-Bel-Abbès, Tizi-Ouzou et Jijel. BAI

Un ressortissant portugais se convertit à l’Islam

Jeudi dernier, après la prière d'El Eicha, à la mosquée ''chouhadas'' de la cité el Makam à Sidi Bel Abbès, un ressortissant portugais dénommé Monteiro Tralhao Helder Jorge, âgé de 48 ans, s'est converti à l'Islam en choisissant le nom Ibrahim en remplacement de son prénom d’origine. Ce dernier a prononcé les «Chahadatine», les professions de foi en présence de l’imam, d’un représentant des affaires religieuses et de nombreux fidèles présents à la mosquée. La cérémonie de conversion s’est déroulée dans un climat émouvant. Le nouveau converti a expliqué les raisons de son choix à devenir musulman, l’esprit de solidarité existant entre les musulmans, ainsi que les principes religieux qui recommandent la paix. Il y a lieu de noter, qu'en moins d'un mois, six conversions à l'Islam ont été enregistrées au niveau des mosquées de la wilaya de Sidi Bel Abbès. K Benkhelouf.

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar