Mon05012017

Last updateSun, 30 Apr 2017 3pm

Back You are here: Home SIDI BEL ABBES

Sidi Bel Abbés

Célébration de la journée nationale des personnes âgées : Une classe d’alphabétisation au foyer des personnes âgées

A l’occasion de la journée nationale des personnes âgées qui coïncide le 27 avril de chaque année, la direction de l’action sociale et de la solidarité a célébré cet évènement au niveau de foyer des personnes âgées F.P.A de Sidi Bel Abbès, situé à la cité Larbi Ben M’hidi, ex Gambetta, en présence du wali, M. Tahar Hachani, du président d’APW, M. Berramdane Omar , du directeur de la DAS, M.Baghli Chouaib, des autorités locales civiles et militaires et des membres d’associations caritatives, qui ont été accueillis par la directrice du foyer des personnes âgées F.P.A Mme Daz Saadia. Cette dernière a donné une vue générale sur le foyer, le foyer prend en charge 57 personnes âgées dont 38 malades mentaux. La nouvelle pour cette année, c’est la création d’une classe d’alphabétisation au foyer des personnes âgées de la wilaya qui compte 10 personnes âgées dont deux femmes avec un programme officiel de lecture, d’écriture pour qu’ils puissent lire le Coran et d’autres activités. Le but de ce foyer est la prise en charge des personnes âgées et leur garantir une bonne prise en charge socio psychologique en leur assurant les meilleures conditions de santé et d’hébergement. Le wali de Sidi Bel Abbés a donné des instructions aux responsables concernés sur la bonne qualité et l’hygiène en matière des matelas, des couvertures dans les chambres des personnes âgées ainsi que l’alimentation saine selon le cas de chaque personnes âgée, notre objectif c’est leur bien être en leur assurant des moments familiaux chaleureux et plein de joie. « J’ai espéré que ces foyers n’existent pas dans notre société », a ajouté le wali. Des cadeaux symboliques ont remis aux personnes âgées à l’occasion de leur journée nationale.A.B.Mounira

UNION NATIONALE DES AVOCATS ALGÉRIENS : Maitre Athmani Mohamed élu 1er vice président

Les enfants de la Mekerra continuent à faire parler d’eux en se hissant au niveau des instance nationales du pays . Cette fois ci c’est en la personne de l’enfant du vieux quartier populaire de la graba maitre Athmani Mohamed, qui entre et de quelle manière SVP ! Au bureau exécutif du barreau national des avocats algériens. En effet, le 08 avril dernier avait eu lieu à Alger le renouvellement du conseil national des avocats algériens , Maitre Athmani Mohamed a été élu premier vice président du barreau national . Seize ( 16 ) de ses pairs sur vingt et un ( 21) lui ont donné leur voix et accorder leur confiance. Avec un tel score et une victoire remportée haut la main (16 voix pour, 01 bulletin nul et 4 voix contre) ,et en arrachant la première vice présidence de l’union nationale de avocats algériens, Athmani a fait honneur à Sidi Bel Abbes sa ville natale et à sa wilaya qu’il porte toujours dans son cœur . Il est de rappeler que c’est la première fois dans l’histoire du barreau Bel Abbésien et même dans l’ouest algérien, qu’un avocat de l’Oranie fut élu à un tel niveau de responsabilité de l’union nationale des avocats algériens.. Mais est-ce une surprise en soi ? Pour les observateurs avertis , ce n’est point une surprise puisque ce jeune bâtonnier Bel Abbésien le mérite amplement vu son parcours sans faute depuis qu’il a été élu pour la première fois bâtonnier du barreau de Sidi Bel Abbès en 2001. Maitre Athmani est à son 6 ème mandat à la tête du barreau Bel Abbésien, ses pairs lui renouvelant à chaque fois leur confiance. Il est inutile d’énumérer tous les acquis et les réalisations faites durant ses mandats à l’image par exemple, de la maison des avocats qui reste une fierté pour la noble corporation des robes noires. Agé de 51 ans ( il est né le 15 mai 1966 à Sidi Bel Abbès ) maitre Athmani est marié et père de 04 enfants .Du lycée El Haoues, il rejoint l’université à la faculté de droit en 1992. En 2001, il est élu par ses pairs Bel Abbésiens bâtonnier du barreau d Sidi Bel Abbes , un poste qu’il n’a plus quitté à ce jour . Ses pairs lui renouvelant à chaque fois leur confiance et ce durant six mandats ! Maitre Athmani est aussi membre de l’union des avocats arabes où il a été élu président de la commission chargée des affaires maghrébines .Il enseigne toujours le module Déontologie aux étudiants inscrits au CAPPA. Cet élection à la vice-présidence du bureau exécutif due l’union nationale des avocats algériens constitue un e fierté et un grand acquis pour la population Bel Abbésienne , pour la wilaya de la Mekkera et même pour tout l’ouest algérien . Sa notoriété lui a valu d’être sollicité et s’être vu constitué dans des grandes affaires nationales ayant défrayé la chronique au niveau national .Souhaitons donc à Athmani ( à qui nous tenons à lui présenter également et au nom de toute l’équipe du journal , nos sincères félicitations pour son élection méritée ) , beaucoup de réussite et de succès dans sa nouvelle mission pour le plus grand bien du barreau algérien et de la justice algérienne en général ….Tayeb El Abbassi

Bir El Ahmam , Oued Taourira et Tagouraya : La vie reprend au sud …..

Dès son installation à le fin du mois de décembre 2016 à le tète de la wilaya de Sidi Bel Abbès en remplacement de Hattab Mohamed Amine nommé wali de Bejaia, le wali Hachani tahar fit une visite inopinée au sud de la wilaya afin de s’enquérir des conditions de vie et du modus vivendi de la population de cette liontaine contrée. Les zones Bir El Ahmam , Oued Taourira et Tagouraya avaient plus particulièrement attiré son attention .Il ne put cacher sa déception et surtout sa colère devant l’état lamentable des lieux et plus précisément celui de la route allant de Bir Al Ahmam jusqu’à Tagouraya en passant par Oued Taourira. Une route devenue impraticable et longue d’une trentaine de kilomètres. Devant ce panorama sordide , le wali décide alors de réhabiliter les 30 kms de ce chemin communal reliant Bir Al Ahmam jusqu’à Tagouraya via Oued Taourira ainsi que la voierie à l’intérieur de la localité en béton lumineux .Le parfait état de cette route va redonner vie à cette population qui avait déshérité jadis les villages et les douar fuyant les hordes terroristes. Pour cela , le wali s’ attaque à d’autres secteurs vitaux pouvant faire revenir les citoyens à leur foyer et les sédentariser .Et pour cela , il a été décidé la fourniture de plants fruitiers par « HCDS » et C.Forets sur 30 Has , la réalisation de seuil en gabion pour la stabilisation de berges des oueds par l’HDCDS SUR 2500 M3, la régularisation du périmètre du GCA sur 110 Has pour sa redistribution de façon équitable ( DSA) , l’accompagnement des intéressés concernant les prêts bancaires pour la réalisation de hangars destinés à l’élevage, la réalisation également avec équipement d’un abreuvoir destiné à l’élevage..Dans le domaine de la santé, il y aura la mise en place d’un système de garde au niveau de salles de soins existantes e t la visite d’un médecin généraliste à raison de trois fois par semaine .Pour les télécommunications, l’ installation d’un support téléphonique par l’opérateur téléphonique public Mobilis pour la couverture de la zone en téléphonie mobile ..Le sport n’a pas laissé en reste puisque la pose d’une clôture en Zimmerman du stade matico est prévue et aussi un équipement en matériel sportif de stade de proximité et enfin en matière de logements , il va y avoir l’octroi de 45 aides à l’habitat rural en raison de 700.000 DA par demeure.. Voilà grosso modo, les décisions prises par le wali lors de sa visite dans cette zone. Ce véritable plan d’urgence est à même de permettre à la population de reprendre vie et assurer à la région un développement socio –économique conséquent .C’est le pari auquel s’est attelé le wali Hachani…. Tayeb El Abbassi

Le wali insiste sur la solidarité entre les directeurs de l’exécutif afin d’assurer le bon déroulement des examens décisifs de fin d’année 2017

Le wali de Sidi Bel Abbès a présidé une réunion en présence de l’ensemble des directeurs d’exécutif, les chefs daïra, dans le but de procéder les dernières retouches pour peaufiner les préparatifs des examens de fin d’année afin d’assurer le bon déroulement des examens des trois cycles la 5e , Bem et Bac . La parole a été donnée à la directrice de l’éducation Mme Idjekouan Nadia afin de présenter la situation de son secteur pour ce qui concerne les examens de fin d’année. Pour l’examen de 5ème programmé le 24 mai, ils sont 13109 postulants inscrits qui vont passer les épreuves dont 2 handicapés moteurs dans 260 centres d’examen, et 1 centre de correction. La nouveauté de cette prochaine session est que les candidats vont passer les épreuves dans leur écoles contrairement aux années précédentes .Ensuite l’épreuve du brevet d’enseignement moyen est programmé du 04 au 06 juin, pas moins de 9450 candidats dont 9386 candidats scolarisés et 113 candidats du centre de rééducation, 1 candidat libre. Pas moins de 50 centres d’examen et 50 observateurs mobilisés, et 1 centre de correction .Pour ce qui concerne l’examen de dessin , pas moins de 2784 candidats enregistrés dans 18 centres d’examen et qui se déroulera du 23 au 28 avril. Et concernant l’examen de musique, quelque 3124 candidats dans 11 centres d’examen et qui se déroulera du 23 au 26 avril. Enfin, pour l’examen du baccalauréat, le nombre des candidats est de 10637 dont 6817 candidats scolarisés et 67 candidats de l’établissement de rééducation et 3753 candidats libres dans 40 centres d’examen dont 23 centres à travers les communes de wilaya , 1 centre dans l’établissement de rééducation et 1 centre de correction , 1 centre de codage. Dans le même contexte Mme Idjekouan a insisté sur la sécurité durant les examens du dessin et de la musique qui seront organisés du 23 au 28 avril. Pour conclure, le wali a donné des instructions fermes aux services concernés et à leur tête le transport afin d’assurer le déplacement des candidats qui habitent loin du centre d’examen , la protection civile , et les chefs de daïra afin de mobiliser tous les moyens nécessaires, au bon déroulement de l’examen , il leur a été demandé d’assurer l’encadrement , la logistique (hébergement , restauration , transport ) les services sécuritaires , la santé ‘’la couverture sanitaire pour une équipe de 4 personnes dont 1 médecin généraliste , 1infirmier , 1 paramédical , 1 psychologue dans chaque centre. A.B.Mounira

L’autre merveille de la ville réhabilitée : Le jardin public illuminé la nuit !

Les Bel Abbésiens ont été agréablement surpris de voir le jardin public illuminé la nuit et ne purent cacher leur joie. Autrefois, surtout le soir, le jardin public était devenu un lieu à haut risque ; à la tombée de la nuit, il servait de repaire par excellence pour les marginaux et les adeptes de Bacchus. Comme de coutume depuis qu’il est à la tête de la wilaya de Sidi Bel Abbès, avec des sorties inopinées, et des visites éclair sur le terrain, le wali Hachani, se présenta un soir vers 23 h au jardin public, à la grande surprise des agents de sécurité de garde. Il demanda des explications sur l’absence d’éclairage. On lui répondit que l’opération d’éclairage est entamée et qu’elle se poursuit . Le wali piqua alors une de ses colères et donnait instruction à ce que tout soit mis en œuvre pour que l’éclairage de tout le jardin public soit une réalité tangible dans la semaine. « Comment laisser un bijou pareil comme ça , nous dira le wali, c’est inconcevable ,il n’ y a pas que la journée , les citoyens et familles ainsi que les enfants peuvent venir à l’avenir au jardin public et de nuit se distraire et profiter de l’air pur et du calme olympien, pourquoi pas ? S’exclama le wali … Tayeb el Abbassi

L’édito « insultant » de Fattani à l’égard de Houda Faraoun : Les femmes manifestent leur colère

En réaction à un édito « insultant » écrit par le directeur de publication du quotidien l’Expression à l’adresse de la ministre des postes et télécommunications , Houda Imane Faraoun , un groupe de femmes de Sidi Bel Abbès, a observé un sit in de protestation au siège de la wilaya. L’action menée par ces femmes dont des militantes de l’UNFA et de la société civile était motivée par le fait que la ministre soit une femme atteinte dans son honneur et sa dignité et qu’elle soit originaire de la cité de la Mekerra du fait que l’auteur du brûlot, l’a qualifié de « Duchesse de Sidi Bel Abbés » en lui collant des réflexions et des propos misogynes. Les femmes en colère contre le journaliste de l’Expression, ont brandi le portrait de la ministre en guise de soutien en interpellant le ministre de la communication et les hautes autorités du pays pour une intervention afin de prendre les mesures qui s’imposent dans de pareils cas. Le wali de Sidi Bel Abbès en sa qualité de représentant de l’autorité a recu des mains de la députée et militante de l’UNFA, Nacéra Djellil, une lettre sous forme de pétition de dénonciation « des propos et écrits diffamatoires et outrageants ». Le Wali de Sidi Bel Abbès a été interpellé par les femmes manifestantes pour transmettre au premier ministre Abdelmalek Sellal l’indignation des femmes qui se considèrent toutes insultées par l’édito de Fattani au même titre que la ministre des PTIC. On relève dans différentes interventions des femmes la légèreté et le manque de professionnalisme dans l’écrit « pondu » par un journaliste dont l’expérience n’est pas à vérifier. Les manifestantes ont condamné le dérapage du journaliste et revendiquent la réhabilitation de la ministre atteinte dans son intégrité morale. On estime que Houda Faraoun est une fierté pour une région qui a enfanté des hommes et des femmes qui ont de tout temps représenté dignement l’Algérie des martyrs. Abdelkader Zebida.

F L N : Djahed, Abdellaoui, Mebarki et Djelikh rendent visite à Ouest-Info

Ils étaient quatre candidats du parti du FLN aux élections législatives du 4 mai prochain , à savoir Djahed Mohamed ( tête de liste) , Djelikh Ali, Dr Abdellaoui Abdelkader et Mebarki Brahim à avoir rendu visite hier en fin d’après midi au journal. Cette visite inattendue et imprévue des candidats du FLN a donné du baume au cœur aux journalistes et techniciens présents du journal. Accueillis chaleureusement par le directeur général Abdelaziz Houmad , et après s’être entretenus longuement avec ce dernier , nos invités ont pu s’entretenir avec la rédaction et les travailleurs présents sur la confection du journal et leurs conditions de travail. L’ambiance était conviviale durant toute la visite. Le collectif présent n’a pas manqué de remercier nos hôtes pour leur visite amicale et leur à souhaiter bonne chance et beaucoup de réussite aux prochain rendez-vous du 4 mai 2017. La rédaction

TAMALAKA : Quand la rumeur invente la source et ses vertus thérapeutiques

En fin de compte, il n’y a pas de source à Tamalaka, localité relevant de la commune de Daya et donc de la daïra de Telagh ) . Il s’agit, en réalité, d’un forage réalisé pour alimenter la localité de Tamelaka en eau potable. L’alimentation du village est réalisée suivant un schéma simple qui consiste à envoyer l’eau pompée sur le forage vers un château d’eau lequel distribue le précieux liquide vers les foyers peu nombreux que compte ce petit hameau et selon une répartition d’un jour sur deux selon la situation de l’habitation.. Mais, la rumeur distillée par une personne et amplifiée par la vox-populi, en a décidé autrement. On a fait croire fermement que l’eau du forage, désormais source de Tamalaka, aurait de nombreuses vertus curatives, notamment pour des pathologies rénales et particulièrement les calculs. Et c’est la ruée vers ce coin isolé et enclavé, quelques réservoirs de fortune y sont installés devant les habitations pour servir et remplir les jerricans des malades crédules qui viennent souvent de loin pour s’abreuver de cette ‘’source’’. Devant le forage en question, il n’y a aucune indication ayant trait aux vertus thérapeutiques, et bénéfiques pour la santé des eaux de cette source. K. Ourred

Bitumage éclair de la route Bir El Hammam -Tagouraya via Oued Taourira : Pari réussi du wali Hachani

Tout le monde sait que par le passé et pas assez lointain, avouons-le, les localités de Bir El Hammam , Oued Taourira et Tagouraya relevant des dairas de Mérine et Marhoum, avaient durement souffert des hordes terroristes, ce qui avaient poussé les habitants de ces localités à fuir les lieux. Petit à petit et grâce aux efforts de l’armée nationale populaire et des forces de sécurité qui avaient anéanti les groupes terroristes qui y sévissaient, la vie avait repris son rythme normal et les villageois ont pu regagner leur foyer en toute quiétude. Malheureusement, la route reliant Bir El Hammam à Tagouraya en passant par Oued Taourira, longue de 31 kilomètres, est devenue défectueuse voire impraticable. Le wali Hachani avait la première semaine de son installation à la tête de wilaya de Sidi Bel Abbès, décidé de visiter la zone sud de la wilaya. Sur site, le wali n’avait pas caché son courroux devant l’état lamentable de cette route qui, avait-il affirmé, constitue une véritable asphyxie pour la population de cette région et un frein au développement de la région. Il ordonna illico presto, la réfection de cette route et invita les différents intervenants à s’y atteler à la tâche avec célérité. Un véritable défi lancé le wali en ces temps de vaches maigres et « Bravo et merci aux ministres Bedoui et Talai qui m’ont soutenu et aidé à réussir le pari, je les remercie de tout cœur ! » nous a affirmé le wali Hachani, visiblement ému par le lancement de la réfection et du bitumage de la route. Un tronçon de 15 kilomètres reliant Bir El Hammam à Oued Taourira a été réalisé en un temps record, par une entreprise publique, et il ne reste que trois kilomètres à bitumer pour atteindre le chef-lieu de cette dernière commune. « Il ne manque que 12 kilomètres pour atteindre Tagouraya et cela sera réalisé dans les jours qui viennent, inch Allah » nous assure le wali. En parallèle, le wali a donné instruction à ce que tout sera fait en matière de réalisation des commodités indispensables permettant un cadre de vie agréable et désenclaver la région connue pour son paysage boisé et ses terres agricoles. Les habitants de ces localités et les fellahs en particulier, sont ravis, de pouvoir s’occuper de leurs terres. L’opérateur Mobilis a été également invité à procéder à l’installation de relais au niveau de cette zone et dans les meilleurs délais au grand bonheur des habitants de ces localités… Tayeb El Abbassi

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar