Sat08182018

Last updateMon, 30 Jul 2018 9pm

Back You are here: Home ACTUALITES NATIONALES

Ouest-Info

Lait en sachet : le gouvernement prend des mesures pour résorber les pénuries

Le gouvernement a décidé d’augmenter les quantités de poudre de lait fournies par l’Office algérien interprofessionnel du lait (ONIL) aux laiteries publiques et privées face aux pénuries apparues dans la disponibilité du lait en sachet sur le marché, a indiqué le Premier ministère dans un communiqué publié jeudi sur son site web. Le Premier ministère précise que "les laiteries du Groupe public industriel de production du lait et de ses dérivés (GIPLAIT) verront leur approvisionnement en poudre de lait passer de 7.000 à 10.000 tonnes par mois, avec en contrepartie l’augmentation de leur production de lait en sachet de plus de 2 millions à près de 4 millions de litres par jour". Les laiteries du secteur privé verront elles aussi leur approvisionnement passer de 7.500 à 9.000 tonnes par mois, ajoute la même source.Ces mesures de "saturation du marché" seront accompagnées de "l’application ferme de la loi contre tous les auteurs de détournement de la poudre de lait fortement subventionnée par l’Etat au bénéfice des consommateurs", affirme le Premier ministère.A noter que ces mesures interviennent dans un contexte marqué par des perturbations enregistrées depuis des mois sur le marché d’approvisionnement en sachet de lait subventionné.Pour rappel, une réunion a eu lieu le 20 mars dernier au siège du ministère de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, en présence du ministre du secteur, Abdelkader Bouazghi, et de représentants du ministère du Commerce et de l’Office national interprofessionnel du lait (ONIL).Cette réunion a abouti à un accord sur l'introduction d’une "nouvelle clause" dans la convention liant l’ONIL aux propriétaires des laiteries, faisant obligation à ces derniers de présenter un document détaillant les quantités produites et distribuées sur lequel figureront les cachés apposés par les distributeurs, dans le but de définir le circuit réel du lait subventionné. Cette démarche a pour objectif "la traçabilité de la poudre de lait, à partir de l’étape d’approvisionnement jusqu’à l’arrivée du produit fini au niveau des commerçants en détail", avait expliqué l’ONIL. Quelques 118 laiteries réparties sur l’ensemble du territoire national, dont 15 complexes publics, sont conventionnés avec l’ONIL qui dispose d’un stock stratégique de 3 mois. De son côté, la Fédération nationale des distributeurs de lait avait imputé la perturbation du marché du lait en sachet à la réduction, au cours des derniers mois, des quotas de poudre attribués aux transformateurs.Il avait également précisé que le taux de couverture des besoins en lait pasteurisé des wilayas du centre (Alger, Blida et Tipasa) a reculé de 80% en 2015 à 30 et 40% début de 2018, d'où les perturbations enregistrées dans la distribution.Pour sa part, le secrétaire général de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), Mohamed Alioui, a appelé récemment le ministère du Commerce à "durcir le contrôle" sur le processus de la distribution du lait en sachet afin de lutter contre les perturbations enregistrées ces derniers mois. Pour rappel, Giplait, qui compte 16 filiales au niveau national, produit entre 50 et 60% des besoins nationaux en lait pasteurisé conditionné en sachets dont le prix est administré à 25 DA/litre. La facture des importations algériennes de la poudre du lait et ses dérivés a dépassé, ces deux dernières années, un milliard (1) de dollars par an. Une étude publiée en 2017 par l’Association des producteurs algériens de boissons (Apeb) avait révélé que la moyenne de consommation par personne en lait pasteurisé en sachets est de 66,1 litres/an.

LE PILOTE MARTYR SMAIL DOUCENE : "L'avion va s’écraser,je vais tenter d'éviter la zone d'agglomération"

Le commandant de bord de l'avion qui s'est écrasé, hier, à Boufarik, Smail Doucène a eu un réflexe héroïque quelques minutes avant le crash de l'appareil.alerté la tour de contrôle que l'avion allait s'écraser et indiquera qu'il allait tenter d'éviter les zones d'habitations. "L'avion va s'écraser, je vais tenter d'éviter la zone d'agglomération". Tels sont les derniers mots échangés avec la tour de contrôle par ce pilote.Ces révélations ont été faites par l'équipe de la tour de contrôle de l'aéroport militaire de Boufarik dans les minutes qui ont suivi le crash. Conscient qu'il était sans aucun pouvoir pour éviter le crash de son appareil, il a du faire des manœuvres salutaires afin que l'avion ne s'écrase pas sur la zone d'agglomération dont l'autoroute située à proximité de la base aérienne.Doucène Smail a évité une catastrophe certaine plus grave qu'elle a été, selon plusieurs sources proches de l'équipe en poste à la tour de contrôle au moment de la tragédie. Smail Doucène est né en 1972 à Ain Lahdjel dans la wilaya de M’sila. Il était père de trois enfants. r.n

Le Président Bouteflika inaugure la mosquée de Ketchaoua et la ligne Place des Martyrs-Ain Naâdja du métro d'Alger

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a procédé, lundi lors d'une visite dans la capitale, à l'inauguration de la ligne du métro d'Alger reliant la Place des Martyrs à Ain Naâdja.Le président de la République a assisté à cette occasion à une projection-vidéo au cours de laquelle des explications plus détaillées lui ont été fournies sur les différentes étapes de réalisation de ce projet.La cérémonie d'inauguration s'est déroulée en présence du ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, du ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, du ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, du ministre des Affaires religieuses et des Wakf, Mohamed Aissa, du ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, et du wali d'Al ger, Abdelkader Zoukh. Le travail d'entretien et de réparation de la mosquée de Kushawa en 2014 a été commencé par l'Agence turque de coordination et de coopération (TICA)en collaboration avec des archéologiques algériennes et des universitaires, En vertu d'un accord signé entre les autorités algériennes et son homologue turc en septembre 2013.L'accord entre les autorités algériennes et turques a permis de bénéficier de l'expérience turque dans le domaine de la réparation des monuments historiques et configurer les cadres algériens. .Cette nouvelle ligne entre en service après l'extension du Métro d'Alger, considéré comme un projet stratégique pour le transport urbain dans la capitale. Cette extension est la seconde après celle de 2015 qui avait touché Hai El Badr-El Harrach. Par: Djilani Kobibi Sarah et APS

CRASH D'UN AVION MILITAIRE PRES DE BOUFARIK : 257 morts dont 10 membres de l'équipage L’Algérie en deuil

Deux cent cinquante-sept (257) personnes dont 10 membres de l'équipage ont trouvé la mort dans le crash de l'avion militaire de Boufarik, dans la wilaya de Blida, selon un bilan du ministère de la Défense nationale (MDN). Un avion militaire de type Iliouchine, assurant le vol Boufarik-Tindouf-Béchar, s'est écrasé mercredi matin dans le périmètre de la base aérienne de Boufarik dans un champ agricole inhabité, avait annoncé dans un communiqué le ministère de la Défense nationale (MDN) sur son site web. Des unités spéciales de la Protection civile ont été dépêchées sur place pour secourir d'éventuelles victimes. Gaïd Salah se rend sur le lieu du crash Le Général de Corps d'Armée, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire, Ahmed Gaïd Salah a interrompu sa visite d'inspection en 2ème Région Militaire et s'est immédiatement déplacé sur les lieux, pour s'enquérir de l'ampleur des dégâts et prendre les mesures nécessaires dans de pareilles situations où il a ordonné la désignation immédiate d'une commission d'enquête afin de déterminer les circonstances de l'accident. Gaïd Salah présente ses sincères condoléances aux familles des victimes Suite à ce tragique accident, Monsieur le Général de Corps d'Armée présente ses sincères condoléances aux familles des victimes tout en leur assurant son immuable compassion dans cette douloureuse circonstance. Le gouvernement exprime sa "profonde affliction" L'ensemble des membres du gouvernement ont appris avec une "profonde affliction" l'accident survenu mercredi à Boufarik à l'appareil Iliouchine des Forces aériennes, transportant de nombreux éléments de l'Armée nationale populaire, indique un communiqué des services du Premier ministre. Le gouvernement, réuni ce jour, a observé une minute de silence à la mémoire des martyrs victimes de cette tragédie. "En cette douloureuse circonstance, les membres du gouvernement présentent leurs plus sincères condoléances aux familles des martyrs victimes de cette tragédie", ajoute le communiqué. "Ils partagent, également, ces condoléances et l'expression de leur solidarité avec le Haut Commandement de l'Armée nationale populaire et l'ensemble de ses personnels". r.n

Le FLN sollicite le Président Bouteflika à se présenter à la présidentielle de 2019 afin de "poursuivre son œuvre"

Le parti du Front de Libération nationale (FLN) a sollicité, samedi à Alger, par la voix de son Secrétaire général, Djamel Ould Abbès, M. Abdelaziz Bouteflika à se présenter à la présidentielle de 2019, afin de "poursuivre son œuvre", soutenant toutefois que le "dernier mot lui revient". "Au nom de tous les militants du parti du FLN, au nombre de 700.000, et au nom de ses partisans et ses sympathisants, je m'engage en tant que Secrétaire général à transmettre au président de la République les souhaits et le désir des militants de le voir poursuivre son œuvre, en tant que président de la République", a indiqué M. Ould Abbès lors de la réunion de l'Instance de coordination, affirmant que "le dernier mot revient au Président qui nous espérons accédera à la demande du peuple". Réitérant "la loyauté et l'allégeance au Président Bouteflika", le SG du parti du FLN a rappelé les réalisations accomplies par l'Algérie depuis l'investiture du président de la République en 1999, ajoutant que ces réalisations "ont été répertoriées au niveau de 48 comités de wilaya et lors de 10 rencontres régionales". "Des rapports ont été présentés à la Commission de rédaction au niveau central pour être exploités dans l'élaboration d'un document sur les réalisations du Président Bouteflika de 1999 à 2019", a-t-il fait savoir. M. Ould Abbes a annoncé "la tenue, dans deux semaines, d'une réunion élargie pour la lecture de la première mouture de ce document qui sera transmis au président Bouteflika puis au Comité central du parti", précisant que "la réunion du comité central qui se tiendra avant le Ramadan prochain sera consacrée à l'examen du document en question ainsi que des deux rapports moral et financier qui sont fin prêts". Lors de cette rencontre, il a été procédé à la lecture de la Déclaration de l'Instance de coordination du parti qui a salué "la politique sage et judicieuse du président de la République pour le renforcement et la consécration de la paix et de la réconciliation nationale, la concrétisation des aspirations du peuple à travers les programmes de développement, la préservation de l'unité du pays et la consolidation de son identité nationale". "Pour le parti, les réalisations enregistrées constituent une motivation supplémentaire pour apporter au président Bouteflika un soutien fort, afin de poursuivre et parachever son programme de développement et de réformes, base solide pour l'application de la nouvelle feuille de route 2020-2030", souligne le document. "Ce bilan avant-gardiste est source de fierté pour les Algériens et digne de valorisation et de soutien par tous les fidèles patriotes en vue d'assurer la continuité du processus d'édification", met en avant le document, qui appelle à "la préservation des acquis de la sécurité, de la stabilité et du développement, en faisant montre de conscience collective, en préservant la paix sociale, en faisant prévaloir le dialogue pour le règlement des problèmes sociaux, en s'engeant à défendre les intérêts suprêmes de la Nation et en s'éloignant des thèses obscurantistes". L'élaboration du bilan des réalisations du Président Bouteflika "dépasse dans sa portée la réponse aux sceptiques et aux détracteurs, tant sont éloquents les résultats positifs enregistrés, depuis que le peuple a placé sa confiance en le président Bouteflika". Le document se réfère aux "rapports de toutes les Mouhafadhate du parti, étayés de ceux émanant d'institutions officielles et d'experts", a affirmé M. Mohamed Djellab, membre de la commission de rédaction, précisant que les ministres membres du parti œuvreront, sur instruction du Secrétaire général, à la communication de rapports détaillés sur les réalisations sectorielles dans le cadre des programmes de développement du Président Bouteflika. M. Abdelkader Messahel, membre de l'Instance de coordination a indiqué avoir présenté à la commission de rédaction "une contribution écrite sur les réalisations aux niveaux interne et externe y compris le rôle joué, avec professionnalisme et sagesse par l'Armée nationale populaire (ANP) dans la lutte contre le fléau du terrorisme". r.n

SIDI BEL ABBES : TROIS VICTIMES DU CRASH DE L'AVION MILITAIRE ORIGINAIRES DE TABIA : Ouest Info rend visite aux familles des défunts

Tabia, une commune qui se situe au sud-est de Sidi Bel Abbès, a été plongée dans une grande tristesse et amertume suite à l’annonce de l’appareil qui s’est écrasé peu après son décollage de la base aérienne de Boufarik, Ouest-Info a rendu visite aux familles des défunts ; juste après l’annonce du crash. Trois personnes de cette localité font partie des victimes, des martyrs du devoir national. feu Ayachi Abdelhak âgé de 40 ans militaire de son état et son fils Djawad âgé de 3 ans demeur et un gendarme en formation à Alger voulant regagner son domicile à Tindouf, ce dernier âgé de 44 ans marié avec 4 enfants de bas-âge ont perdu la vie suite au crash. A. Hocine

MOSTAGANEM : SAISON ESTIVALE : Mise en œuvre des directives du wali

Mostaganem se prépare pour accueillir comme chaque année, en grande pompe et à bras ouverts, les estivants dont le nombre est estimé, encore plus important que d’habitude cette saison. Ainsi, suite aux directives et recommandations du Wali, plusieurs dispositifs seront mis en place pour une meilleure prise en charge des vacanciers et une maîtrise de sécurité, d’hygiène et divertissement. Par Tayeb Bey Abdelkader Dans cette optique la plage des ‘’sablettes’’ relevant de la commune de Mazagran (daïra de Hassi-Mamèche) a bénéficié d’une enveloppe financière importante cette année destinée à plusieurs projets d’aménagement et d’équipement en prévision de la saison estivale 2018. En effet, selon les déclarations du chef de la daïra de Hassi-Mamèche, M.Djilali Yahmi, un programme consistant portant sur le nettoiement en profondeur des plages, les sablettes, la crique, la plage de Stidia et la station balnéaire de Ouréah, la sécurité ds biens et des personnes, le transport, l’hygiène, la concession des solariums et des parkings, l’eau potable, l’éclairage public, l’aménagement et la réalisation de plusieurs trottoirs, et l’ouverture de plusieurs voies donnant accès sur les places. En outre, le même responsable a ajouté que les douches au niveau des plages seront réhabilitées en plus de la réalisation d’un réseau de l’éclairage public. Concernant la concession des solariums, des instructions fermes ont été données aux maires concernés afin de réquisitionner en temps réel, la force publique contre toute tentative d’accaparer ces espaces d’une manière illégale comme cela, a été le cas, l’an dernier, et de traduire ainsi les contrevenants devant la justice. Le squat des trottoirs par les ‘’M’targuias’’ et autres commerçants légaux et illégaux a été débattu et aucune tolérance en ce sens et des décisions de fermeture seront prises à l’encontre des commerçants véreux. Il convient de souligner par ailleurs, que la complémentarité entre l’autorité de l’Etat en la matière et la civisme des administrés reste incontestable et une exigence voire une condition irréversible qui peut réussir une saison estivale à hauteur de l’image touristique que recèle la wilaya. Aussi, faut-il relever que le wali Mohamed Abdenour Rabhi, lors de ses deux dernières visites d’inspection au littoral de Mostaganem, n’a pas manqué de rappeler la mise en œuvre des recommandations en matière de prise en charge des estivants et touristes habitués des lieux, comme il a insisté auprès des chefs de daïra et Président d’APC concernés de veiller à ce que toutes les recommandation soient respectées et concrétisées sur le terrain. Pour ce faire, il n’est pas impossible, voire très probable, que le wali effectuera une autre visite d’inspection pour s’enquérir des dispositions prises sur le terrain par les responsables locaux.

Crash d'un avion militaire à Boufarik : Le Président Bouteflika décrète un deuil national de trois jours

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a décrété mercredi, un deuil national de trois jours, suite au crash d'un avion des forces aériennes de l'Armée nationale populaire à Boufarik (Blida), annonce la présidence de la République dans un communiqué. "A la suite du crash d'un Iliouchine des forces aériennes aujourd'hui à Boufarik faisant 257 victimes, le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a décrété un deuil national de 3 jours à compter de ce jour", précise la même source. "Le président de la République a également ordonné l'organisation, vendredi 13 avril 2018, de la prière de l'absent à la mémoire des victimes", ajoute le communiqué.

Abdelwahid Temmar : distribution de 27.000 logements durant les trois prochains mois

Le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, Abdelwahid Temmar , a indiqué samedi à Alger, où il a présidé une cérémonie de distribution de 2.012 logements au profit des souscripteurs du programme AADL 1, que 27.000 unités de logement seront distribuées progressivement au niveau de 19 wilayas. Ce quota, dont 4.500 unités à Alger, est en phase d'aménagement extérieur, a précisé M. Temmar. Dans ce cadre, le ministre a fait savoir que plus de 52.000 unités de logements qui connaissent des travaux d'aménagement seront distribuées progressivement. L’Agence nationale d’amélioration et de développement du logement (AADL), poursuit le ministre, procédera à la remise de 50.000 certificats de pré-affectation aux souscripteurs de 2013, à travers 26 wilayas dont 10.000 certificats à Alger, ajoutant que le premier quota sera distribué fin avril en cours. Soulignant que 30% des souscripteurs au programme AADL 2 (2013) sont des jeunes, M. Temmar a mis en avant les efforts de son secteur en vue d'aider cette catégorie à bénéficier du logement. S'agissant des équipements publics aux sites AADL, 156 établissements éducatifs (primaire-moyen-secondaire) ont été programmées à Alger. r.n

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar