Mon10152018

Last updateWed, 10 Oct 2018 10pm

Back You are here: Home ACTUALITES NATIONALES

Ouest-Info

Décès de Boutros Boutros-Ghali : Bensalah signe le registre de condoléances à l'ambassade d'Egypte à Alger

Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, a signé jeudi, au nom du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, le registre de condoléances au siège de l'ambassade d'Egypte à Alger suite au décès du diplomate et ancien secrétaire général de l'ONU, Boutros Boutros-Ghali. "L'Algérie a appris avec une profonde tristesse le décès du diplomate et ancien secrétaire général de l'ONU, Boutros Boutros-Ghali", a écrit M. Bensalah dans le message de condoléances. "La disparition de ce diplomate chevronné qui a marqué de son empreinte la scène régionale et internationale par les responsabilités qu'il a assumées en tant que ministre des Affaires étrangères d'Egypte et secrétaire général de l'ONU et ses efforts dans la défense des justes causes est une perte non seulement pour l'Egypte mais aussi pour la Nation arabe et le continent africain", a ajouté M. Bensalah qui était accompagné du ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Ramtane Lamamra. Le président du Conseil de la nation a mis en avant les "réalisations" de cette éminente personnalité qui a contribué, a-t-il soutenu, à "la promotion des idéaux de paix et de sécurité dans le monde qui retiendra à jamais son parcours riche en apports et en sacrifices". "En cette douloureuse épreuve, je ne puis que vous présenter, et à travers vous à la famille du défunt et au peuple égyptien frère, au nom du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et en mon nom personnel, mes condoléances les plus attristées et ma profonde compassion", a conclu M. Bensalah.

Ouverture du site de l’ONEC du 15 janvier au 15 février

Dans le cadre préparatoire aux examens scolaire, session 2016, l’office national des examens, réouvre son site afin que les candidats des trois cycles (cinquième, bem et bac) réaffirment leurs inscriptions la véracité de l’information de l’élève (nom, prénom, date et lieu de naissance…), a indiqué jeudi un communiqué du ministère de l’éducation nationale. Dans le cas d’une erreur, les candidats doivent envoyer une correspondance à la direction de l’éducation pour les libres, alors que les scolarisés ça sera par le biais du directeur de leurs établissements avant le 25 février 2016 (dernier délai), a ajouté la source.

Abdelmalek Boudiaf : «Nécessité d’assurer un système de soins en H/24»

Il y a des problèmes vécus par les patients nécessitant une radiothérapie dans le centre du pays Bientôt un troisième accélérateur opérationnel pour les cancéreux à Alger. «Je suis satisfait qu’il y ait des professionnels de la santé qui activent au régime de 3×8 et il y a des médecins qui sont en train d’effectuer des interventions même à minuit!». Ce contentement émane du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, qui effectuait une visite inopinée dans la nuit de mardi à mercredi dans des structures sanitaires de la wilaya d’Alger. Sur le même registre, le ministre a insisté sur la nécessité d’assurer un «système de soins en H24» aux patients. Ce mode de travail des médecins, doit impérativement entrer dans les moeurs a-t-il dit et d’ajouter «On a pu constater que même à minuit, il y a des médecins et d’autres professionnels qui sont en activité et ce qu’on a vu aujourd’hui doit se poursuivre à l’avenir.» Le ministre s’exprimait ainsi en visitant le Centre Pierre et Marie-Curie de l’hôpital Mustapha-Pacha (Alger). Profitant de cette occasion, le ministre a échangé quelques propos avec le personnel soignant et les patients ainsi qu’avec leurs familles présentes pour leur apporter un certain réconfort moral et affectif. Malgré cette disponibilité du personnel, le ministre n’a pas hésité de souligner qu’il y a des problèmes vécus par les patients nécessitant une radiothérapie dans le centre du pays car il n’y a, selon lui, que le Cpmc qui est en activité dans cette région et vers lequel convergent des patients de nombreuses wilayas pour des traitements de thérapie de cette maladie. «Il y aura bientôt un troisième accélérateur au Cpmc et la prise en charge des patients sera meilleure alors que les centres destinés aux cancéreux dans les autres wilayas seront à nouveau en activité après leur réhabilitation et les choses vont rentrer dans l’ordre», a encore souligné le ministre. Après cette visite du Cpmc, le ministre qui a commencé sa tournée après le f’tour, s’est rendu également à une polyclinique à Haï El Badr ainsi qu’au service de cardiologie de l’hôpital Nafissa-Hamoud (ex-Parnet) dans la daïra d’Hussein Dey où il s’est enquis des conditions de traitement des patients ayant subi des interventions chirurgicales. Réagissant aux informations relatives à un manque, dans la capitale et autres grands centres urbains du pays, de certains médicaments, dont notamment de cardiologie, le ministre qui a écarté d’un revers de la main toute rupture ou pénurie, a toutefois reconnu, lors de sa visite à l’hôpital Nafissa-Hamoud, l’existence de «perturbations ponctuelles de distribution de sept à 10 jours.» Il assurera à ce propos que la Pharmacie centrale des hôpitaux dispose d’un stock de sécurité de neuf mois en médicaments de tous genres. Lors de chacune de ces étapes, Boudiaf a donné instruction pour que les horaires des visites soient respectés afin que les familles ne perturbent pas le personnel soignant et que les patients ne soient pas davantage stressés «car la priorité doit être la santé du malade». L’un des autres points sur lesquels le ministre a insisté est l’externalisation de certaines structures de soins afin que les CHU ne prennent en charge que les interventions et la médecine de pointe. Le ministre estime que dans trois à quatre mois, il y aura une nouvelle carte sanitaire et qu’avec l’opération d’externalisation de nombre de soins, «il y aura beaucoup moins de difficultés de prise en charge des malades», en ajoutant, satisfait, que le système de santé est en train actuellement de connaître «des avancées importantes». B.Samir

17ème Tripartite du 14 octobre 2015 : Face à la chute du cours des hydrocarbures, pour un front social, facteur de mobilisation de tous les Algériens

17ème Tripartite (gouvernement, syndicats et patronat) en présence du directeur général du Bureau international du travail (BIT) qui se réunira le 14 octobre 2015 à Biskra sera-t-elle encore une nouvelle réunion sans décisions concrètes sur le terrain ? Des décisions concrètes seront-elles prises afin de réhabiliter l’économie de la connaissance et l’entreprise créatrice de richesses face à la chute du cours des hydrocarbures qui risque de durer dans le temps ? Pour une meilleure représentativité, les organisations patronales privées doivent avoir un cadre unifié et inclure d’autres organisations non présentes, parfois plus représentatives. Pour un véritable dialogue social, il serait souhaitable de convier d’autres organisations syndicales autonomes avec lesquelles notamment les ministres du Travail, de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Santé sont déjà en contacts permanents. La composante est la même depuis plus de deux décennies alors que l’environnement économique et social algérien a profondément changé, ce qui explique que les anciennes Tripartites ont eu peu d’effet face aux tensions sociales. D’autres forces sociales et économiques sont apparues depuis, devant en tenir compte, faute de quoi cela s’apparenterait à un monologue du pouvoir avec lui-même, sans impact pour la résolution concrète des problèmes économiques et sociaux. Aussi faut-il éviter deux écueils. Premièrement, le gouvernement doit se démarquer d’une vision culturelle largement dépassée des années 1970, tant sur le plan politique, économique. Nous sommes en 2015 avec des mutations géostratégiques considérables entre 2015/2020 qui préfigurent de profonds bouleversements géostratégiques. La mentalité bureaucratique administrative des années 1970 est de croire qu’il suffit de changer de lois pour résoudre les problèmes. Cette vision est une erreur politique qui ne peut que conduire le pays à l’impasse, à une crise multidimensionnelle, voire à une déflagration sociale qu’il s’agit impérativement d’éviter.

Santé et Transport : Plusieurs infrastructures inaugurées à Alger

Plusieurs réalisations dans les secteurs des transports et de la santé ont été inaugurées, dimanche à Alger, à l’occasion de la commémoration du 53e anniversaire de l’indépendance nationale. Ces infrastructures ont été inaugurées par le ministre de la Santé, de la Population et de la réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf et le ministre des Transports, Boudjamaa Talai et le wali d’Alger Abdelkader Zoukh. Après avoir déposé une gerbe de fleur à la « Place de la Résistance » à Sidi M’hamed, inaugurée samedi par le premier ministre Abdelmalek Sellal, la délégation a procédé à l’inauguration de ces réalisations relevant des secteurs des transports et de la santé. Pour désengorger la commune de Belouizdad et la place du 1er Mai de Sidi M’hamed, un parking à étages de 600 places a été ouvert à la rue Gao, juste à l’entrée du port d’Alger, à proximité de la passerelle donnant sur le quartier des Halls de Belcourt. Ce parking a été rétrocédé à la wilaya pour un usage public parce que le port ne l’utilise plus depuis le transfert du trafic de véhicules vers d’autres terminaux, selon le directeur de wilaya des transports, Rachid Ouezzane. MM. Talai, Boudiaf et Zoukh ont assisté à l’acquisition officielle par l’Etusa (Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger) de 50 nouveaux autobus, renforçant un parc de 700 bus, dont 300 affectés au transport des étudiants, 200 à celui des voyageurs et 120 au transport de personnels, a expliqué son DG Karim Yacine. M. Talai a exigé de l’Etusa d’améliorer ses prestations en se conformant aux standards internationaux en matière de la qualité de service. Deux polycliniques à Hai El Badr (Bachdjarrah) et Haouch Mihoub (Baraki), un service hépato-gastro-entérologie au CHU Issad Hassani de Beni Messous et un bloc de consultations spécialisées au CHU de Bab El Oued, ont été également inaugurés. Dans ses discussions avec les personnels de ces structures, M. Boudiaf a insisté sur la qualité de service, invitant les praticiens et les autorités locales à s’impliquer dans une campagne de sensibilisation pour alléger la pression qui s’exerce sur les hôpitaux. « Sur le total des patients qui se présentent aux services des urgences des hôpitaux, à Alger ou ailleurs, il y a entre 15 et 20% qui peuvent être pris en charge correctement au niveau des polycliniques. Pourquoi alors aller à l’hôpital? Il faut sensibiliser les gens sur cette question », a indiqué le ministre. H.Wahid

Neuf tonnes de denrées alimentaires et 9.600 litres de carburant saisis à Bordj Badji Mokhtar

Neuf tonnes de denrées alimentaires et 9.600 litres de carburant ont été saisis samedi par un détachement de l'Armée nationale populaire (ANP) relevant du secteur opérationnel de Bordj Badji Mokhtar, au cours d'une patrouille près de la localité frontalière de Timiaouine, indique dimanche un communiqué du ministère de la Défense nationale."Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement de l'Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Bordj Badji Mokhtar (6ème région militaire) a saisi au cours d'une patrouille près de la localité frontalière de Timiaouine, le 15 août 2015, un (01) camion chargé de 9 tonnes de denrées alimentaires et 9.600 litres de carburant destinés à la contrebande", précise la même source."Au niveau de la 2ème région militaire, les éléments des Gardes-frontières de Bab El-Assa relevant du secteur opérationnel de Tlemcen ont mis en échec une tentative de contrebande de 17.820 litres de carburant", note le communiqué. Par ailleurs, "des éléments des Gardes-côtes de Ténès (1ère région militaire) ont intercepté une embarcation à son bord treize (13) candidats à l'émigration clandestine à six (06) miles au nord-ouest de Cap Ténès", ajoute la même source

9 essential travel strategies for 2009

9 essential travel strategies for 2009

Lorem ipsum dolor sit amet consectetuer eros nisl ut netus fermentum. Elit id lacus elit tellus id justo urna nec quis ridiculus. Hendrerit nunc pretium id lacinia Sed aliquam Phasellus velit ipsum Morbi.

Read more...

COMMERCE INTERNATIONAL : Amara Benyounes promet de rendre publique la liste des importateurs

Le ministre du Commerce, Amara Benyounes, a pris l’engagement de rendre publique la liste des importateurs pour que les Algériens les connaissent.S’exprimant, en marge d’une visite d’inspection dans la wilaya de Tizi Ouzou, le ministre a soutenu que l’octroi des licences d’importation se fera à l’avenir dans « la transparence la plus totale » et que « les importateurs seront affichés et connus de tous ». Évoquant les importations, le ministre du commerce a assuré que les restrictions ne se feront pas pour engendrer des pénuries sur le marché national. Pour Amara Benyounes, contrairement aux années précédentes, durant ce mois de Ramadhan une baisse des prix a été enregistrée pour plusieurs raisons notamment celles liées à la disponibilité des produits sur les marchés et à l’ouverture des marchés de solidarité nationale à travers le pays. Comme il a relevé que les Algériens ont gaspillé moins cette année et consommé raisonnablement.

Abdelmadjid Tebboune révèle : « Plus de 125.000 logements sociaux vacants ou occupés par des tiers »

« Plus de 125.000 logements sociaux publics étaient vacants ou occupés par des personnes autres que les bénéficiaires réels », a révélé, jeudi, le ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville Abdelmadjid Tebboune .

Read more...

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar