Tue10162018

Last updateWed, 10 Oct 2018 10pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO MASCARA

Régions Info

EN VISITE DANS LA DAIRA D’AIN-FARES : Le wali insiste sur le rapprochement de l'administration du citoyen

M. Mohammed Lebka, wali de Mascara a effectué samedi dernier une visite dans la daïra d'Ain-Fares, la première étape de sa visite a été la commune du chef-lieu de daira où il s’est enquis de l’état d’avancement des travaux du projet d'aménagement du stade communal comprenant divers travaux dont l’aménagement intérieur, les sanitaires, la clôture, les gradins, les vestiaires, le drainage du terrain, l’éclairage, les VRD, l’AEP, le réseau du Gaz et le revêtement de la pelouse en gazon synthétique.Ces opérations ont nécessité une subvention de 100 millions allouée au titre du budget de wilaya. Il est a rappeler que le projet a coûté le montant de 142.930.324.55 DA. Puis le wali a inspecté le projet d'aménagement de l’artère principale de Hai Toubal Benaier, achevé a 100%, avant d’aller inspecter le projet de réalisation de 60 logements publics locatifs (LPL) qui se trouve à l’arrêt avec des conséquences de surcoût vue la configuration du terrain (terrain accidenté et chahuté). Sur place, le wali a donné son accord pour débloquer une subvention de 300 millions de cts pour faire face aux contraintes posées. Ensuite, le chef de l’exécutif a eu à inspecter le projet de réhabilitation de l'ancien siège de la Garde communale au profit d'une unité de la protection civile y compris la réalisation de deux abris en charpente, mur de clôture, équipement en bâche d'eau et d’un groupe électrogène pour un montant estimé à 46.373,506,50 DA. La deuxième étape de sa visite, a été la commune de Mamounia où le wali a inspecté le projet de prolongement du collecteur de rejet avec bassin de décantation qui a nécessité une enveloppe financière de 5 millions de DA. Le wali a écouté les explications fournies par les subdivisionnaires de la DRE et celui de la DUC. Mais devant le manque d’une étude approfondie, le wali s’est interrogé sur le prolongement du rejet à une distance de 400 mètres linaire au préjudice des terres agricoles. Continuant sa visite, le premier responsable de la wilaya s’est enquis de la situation du projet de réhabilitation du siège affecté aux services de la sûreté de wilaya (ex siège de la garde communale) y compris de l'ancien bâtiment, avec extension pours les services de la garde à vue, salle du fichier, bureau d'avocat, chauffage centrale avec bâche d'eau, un mur de clôture et l’éclairage extérieur pour un montant de 18.196.301.16 DA. Ensuite le wali a inauguré un stade combiné avec clôture en Zimmerman. En fin de cette tournée, le wali a rencontré les représentants de la société civile avec lesquels, il a abordé les préoccupations soulevées qui ont trait à l'eau potable, au logement social, au revêtement des routes en état de dégradation, au raccordement en gaz de ville et l'habitat rural. Ces préoccupations ont fait l'objet d'une attention particulière par le chef de l’exécutif qui a privilégié le dialogue direct avec la population et les représentant de la société qui lui ont fait part de leurs soucis sociaux.Par Chenoufi Houari

COUP D’ENVOI OFFICIEL DES éPREUVES DU BEM : Mme Benghebrit : ‘’Nous œuvrons pour une carte scolaire adaptée aux besoins des apprenants en milieu scolaire’’

La ministre de l’éducation nationale, Mme Nouria Benghabrit, a donné le coup d’envoi des épreuves de l’examen du fin de cycle de l’enseignement moyen (BEM) hier dimanche, à partir du CEM ‘’Cheikh Abdelkader’’ à Mecherfi dans la daïra de Ghriss, et ce, en présence des autorités civiles et sécuritaires avec à leur tête le wali de Mascara, ainsi que les cadres de son département ministériel.La ministre n’a pas manqué de rappeler à cet effet que les succès des réformes engagées dans le secteur de l’éducation nationale, sont tributaires des actions menées parmi les intervenants dans l’action pédagogique grâce à la mobilisation et la conjugaison des efforts pour aboutir à une école performante. Le projet pédagogique pour promouvoir l’école algérienne afin d’assurer la réussite de l’élève, une question cruciale mise en avant par la première responsable du secteur de l’éducation nationale pour ouvrir une ère nouvelle dans les établissements scolaires où la formation des enseignants demeure au cœur des préoccupations de la ministre qui a insisté sur l’ingénierie de la formation dans les centres et instituts relevant de son département ministériel pour une meilleure actualisation des connaissances en mettant l’expérience professionnelle des personnels de formation. La ministre a également évoqué le volet de l’exploitation rationnelle des ressources humaines et matérielles au service de l’école. La question de sensibilisation à la violence en milieu scolaire n’a pas été occultée par la ministre qui a dit à ce sujet que ‘’la médiatisation du phénomène est une chose mais la réalité sur le terrain en est une autre’’ .et c’est pourquoi, elle a lancé un appel aux parents d’élèves pour un meilleur suivi de leurs enfants socialisés. ‘’L’amélioration des résultats, la formation et la dynamisation de la vie scolaire est notre cheval de bataille’’, a rappelé la ministre qui a aussi mis en relief, au cours du point de presse animé à l’issue de sa visite dans la wilaya de Mascara sur les dispositions prises pas son ministère et les différents partenaires pour un bon déroulement des examens de fin d’année de tous les paliers de l’enseignement. Pour ce faire, la gouvernance, la modulation et la formation des personnels de l’éducation constitue un contrat de performance pour la réussite de l’action pédagogique à tous les niveaux et pour atteindre un faible taux de déperdition scolaire, un mal qui ronge le système éducatif en dépit de toutes les réformes engagées dans ce sens. Mme Benghebrit a indiqué en répondant aux questions des journalistes que ‘l’écocitoyenneté et l’égalité des chances en milieu scolaire qui revêt une dimension humaine et humaniste est le reflet d’une carte scolaire adaptée aux besoins des apprenants en milieu scolaire. l’éducation physique et sportive, un objectif d’épanouissement pour l’élève, et une préoccupation majeure de l’école dans la perspective du développement de cette pratique en milieu scalaire notamment dans le cycle primaire. S’agissant des ITE qui assuraient la formation des enseignants joueront leur rôle une fois récupérés pour être réhabilités en centre de formation de qualité loin du schéma classique car, ajoute la ministre, ‘’ce volet constitue l’épine dorsale de la formation continue du personnel de l’éducation en indiquant que depuis, des efforts gigantesques ont été déployés pour une utilisation optimale de ces infrastructures qui sont passées de 11 en 2014 pour atteindre le seuil de 22 instituts en 2017/2018. Des pratiques pédagogiques nouvelles ont ainsi vu le jour notamment autour de la professionnalisation, pour cela la formation initiale et la formation continue de l’ensemble des personnels vise à doter les agents des compétences professionnelles indispensables à une constante adaptation aux évolutions du système éducatif et à l’accompagnement de l’élève, devait préciser la ministre de l’éducation nationale. Le plan d’action pour développer les compétences numériques des élèves en favorisant les innovations pédagogiques , promouvoir la communication au sein de la communauté éducative , renforcer le partenariat avec les collectivités de la société, et développer les actions qui font de l’établissement un centre culturel et d’ouverture à son entourage et de dynamiser le rôle des cellules d’écoute et de suivi au sein des établissements scolaires, telle est la nouvelle vision du secteur.

MASCARA:POUR AVOIR DEFENDU LE CARACTèRE LICITE DE LA CORRUPTION:L’imam d’une mosquée de Tighennif suspendu de ses activités

Des sources concordantes font état de l’ouverture d’une enquête judiciaire ordonnée par le procureur de la république près du tribunal de Tighennif , à la suite d’une plainte déposée par plusieurs fidèles au sujet d’un cours ‘’Darss’’ religieux qui a précédé la prière du Vendredi. Selon les auteurs de la plainte, l’imam aurait défendu clairement la pratique de la corruption dans la société. Un journal arabophone a rapporté et qui cite des ‘’sources sûres’’ que l’imam aurait effectivement validé comme étant licite la pratique de la corruption, en mettant en exergue des versets qui, selon les plaignants n’ont aucun fondement. Le même journal rapporte que ledit imam aurait déclaré, citant des sources sur place, que le texte en question avait été rédigé par le muezzin et qu’il ne l’a pas vérifié avant qu’il ne le lise devant les fidèles.L’enquête ordonnée par le parquet aux services de la gendarmerie révèlera sans aucun doute les tenants et les aboutissants de cette affaire. Toutes les parties vont être entendues (Imam, Muezzin et les plaignants). Aussi, les services de la direction des affaires religieuses et des wakfs de la wilaya de Mascara ont ouvert de leur côté, une enquête administrative où il est question de faire comparaitre l’imam incriminé par devant le Conseil Scientifique pour répondre des faits qui lui sont reprochés. En attendant l’imam prêcheur est interdit d’exercer toute activité dans la mosquée jusqu’à ce que les deux enquêtent aboutissent. Hocine

Mascara : Le DG de l’opgi dans le collimateur du wali

La roue tourne. Le DG de l’opgi qui a défrayé la chronique locale à Sidi Bel Abbès par ses nombreuses frasques et dérives rapportées en leur temps par notre quotidien, laissant l’entreprise en déconfiture et un lourd héritage à son successeur, est de nouveau sous les feux des projecteurs, cette fois à Mascara. Le personnage n’aurait pas changé ses habitudes douteuses. Sermonné à plusieurs reprises par le wali pour les retards enregistrés dans les lancements et les livraisons de logements sociaux et par l’instauration des mêmes pratiques utilisées à Sidi Bel Abbès, le DG aurait tenté de se soustraire à ses obligations professionnelles en déposant un certificat médical (de complaisance)... de deux mois. Ce qui n’aurait pas été du goût du premier responsable de l’exécutif qui l’aurait instruit de rejoindre illico presto son poste. Selon les indiscrétions, le DG va tenter, cette fois, une «hospitalisation» pour fuir ses responsabilités. Et dire que ce responsable rejetait, lorsqu’il était en poste à Sidi Bel Abbès, tous les certificats médicaux déposés par les travailleurs, arguant qu’ils seraient de complaisance. Halal alih oua haram alaioum. B A M

MASCARA : 1ERE SÛRETÉ URBAINE : Arrestation de trois individus dont une femme et saisie d’ecstasy

Les services de police ont réussi, en cours de semaine, vers trois heures du matin à saisir des comprimés psychotropes de type Ecstasy et ce suite à des patrouilles effectuées dans les faubourgs de la ville, plus exactement à Bab Ali. L’attention des policiers fut attirée par un véhicule suspect qui a été immédiatement arrêté. Le conducteur se trouvait en état d’ébriété. Les policiers ont alors procédé à la fouille du véhicule, c’est là qu’ils ont mis la main sur une huit comprimés psychotropes de type Ecstasy de couleur bleue. Trois individus, dont une femme, qui se trouvaient à bord du véhicules ont été soumis à la fouille au corps, ce qui a permis de trouver en leur possession des sommes d’agent allant de 20.000 DA à 40.000 DA, considérée comme revenus du trafic de psychotropes. Les suspects ont alors été conduits au siège de la première sûreté urbaine. Présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Mascara, ils ont été placés en détention provisoire. Chenoufi Houari

MASCARA:PRÉSIDÉE PAR LE REPRÉSENTANT PERSONNEL DU DGSN:Cérémonie de sortie de la 156ème promotion d’agents de l’ordre public

Le siège de l'unité républicaine de la sûreté (URS) a abrité ce dimanche la cérémonie de sortie de la 156ème promotion d’agents de police. La cérémonie a été présidée par le contrôleur de police M.Boudalia Djillali, représentant du Général-Major Abdelghani El-Hamel, directeur Général de la Sûreté Nationale (DGSN) et ce en présence du wali de Mascara et des autorités locales. Cette promotion a été baptisée du nom du chahid Benkada El-Hadj. Durant cette cérémonie, les présents ont eu l’honneur d'assister à des scènes de combats d’arts martiaux exécutées par les différents agents de cette promotion. De son côté, le chef de sûreté de wilaya a félicité ses agents en les exhortant à préserver l'unité du pays et de la protection des biens et des personnes et combattre la criminalité sous toutes ses formes. Chenoufi Houari

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar