Tue01162018

Last updateWed, 10 Jan 2018 3pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO Saida

Régions Info

Saisie de 21 gr de kif traité et 80 comprimés de psychotropes

Les services de police relevant de la sûreté de wilaya de Saida ont réussi à mettre la main sur trois personnes âgées entre 21et 47 ans en possession de plus de 21 grammes de kif traité et 80 comprimés de psychotropes apprend-on de source bien informée. Selon cette dernière, la première opération de saisie de kif traité estimée à plus de 21 grammes et 10 comprimés de psychotropes ‘’Rivotril’’ a eu lieu suite à un appel téléphonique d'un citoyen faisant état de la présence d'une personne qui a transformé son domicile en un lieu d'écoulement de kif traité et de psychotropes. Exploitant cette information, les éléments de la police se sont rendus sur les lieux pour surprendre le dealer en train d'écouler chez lui les produits nocifs avec son frère qui a été arrêté pour possession d'un produit liquide de somnifère et une somme d'argent. La deuxième opération a été effectuée au niveau d'un quartier de la commune d'Ain El Hadjar à 9 km où un jeune a été arrêté en possession de 40 comprimés de psychotropes de diverses marques. Les trois mis en cause ont été présentés par devant le procureur de la république pour possession et commercialisation illégale de kif traité et de psychotropes. A Loti

LE MINISTRE DES ANCIENS MOUDJAHIDINE EN VISITE DE TRAVAIL : Plusieurs inaugurations au menu

M. Tayeb Zitouni ministre des anciens moudjahidine effectuera demain lundi une visite de travail dans la wilaya de Saida a-t-on appris de source bien informée. Selon cette dernière, le ministre aura à visiter plusieurs points dont l’inauguration d’un monument historique dans la commune de Maamoura sise à 40 km du chef-lieu de wilaya. Le cortège ministériel se dirigera ensuite vers la commune de Hassasna à 18 km de la capitale de la wilaya où le ministre accompagné des responsables de la wilaya à leur tête le wali Djelloul Boukarabila, procèdera également à l’inauguration d’une stèle dédiée aux martyrs de la révolution. Avant la clôture de sa visite, le ministre effectuera une visite de courtoisie à un ancien moudjahid en retraite à Saida centre et assistera au siège du musée des anciens moudjahidine situé à quelques encablures de la cité Enasr au témoignage poignant de ceux qui ont vécu la période 1954/1962 avant la cérémonie de remise des médailles de reconnaissance à des familles de chouhada et d’anciens moudjahidine.A Lotfi

AU LYCÉE ‘’IBN SAHNOUN ERRACHIDI’’ : Le coup d’envoi de la session exceptionnelle du BAC sera donné par le wali

Comme il a été décidé par le Gouvernement, c'est aujourd’hui dimanche 19 juin que le coup d'envoi de la session exceptionnelle du BAC sera donné au niveau de toutes les wilayas. Au niveau de la wilaya de Saida, Mr Djelloul Boukarabila wali de Saida se rendra vers les coups de 8h30 aujourd’hui accompagné d'un nombre important de responsables dont Mme Soumia Hamana directrice de l'éducation, au lycée ‘’Ibn- Sahnoun Errachidi’’ situé à quelques dizaines de mètres du siège de la direction de l'éducation pour donner le coup d'envoi des épreuves de la session exceptionnelle du BAC. Pour cette session, toutes les conditions de sécurité sont réunies pour assurer un bon déroulement et de parer à toute éventualité. Ce qui a été constaté concernant les épreuves de la session exceptionnelle du BAC, tous les centres de déroulement sont hautement surveillés et renforcés par les éléments de la police. A titre de rappel, le wali de Saida assiste à l'ouverture de la première enveloppe concernant la matière ‘’ Histoire et Géographie’’. A Lotfi

ZONE INDUSTRIELLE D’AIN-EL-HADJAR : Ouverture d'un abattoir industriel pour volailles

Les bouchers de la wilaya de Saida n’ont pa s tardé à manifester leur colère à la suite de l'ouverture d'un abattoir industriel pour volailles situé dans la zone industrielle de la commune d'Ain El Hadjar sise à 9 km du chef-lieu de wilaya. Pour faire entendre leurs voix, ils ont organisé un rassemblement devant l'entrée du siège de la wilaya dont la seule revendication consiste à interpeller les responsables de la wilaya à renoncer aux mesures répressives concernant la commercialisation de la viande blanche abattue dans des endroits dépourvus des normes d’hygiène et transportée à l’aide de moyens non équipés de matériel de froid. Il reste à signaler que des bouchers continuent à commercialiser des quantités de viande rouge et blanche transportée souvent dans des brouettes et autres véhicules non aménagés au su et au vu de tous les consommateurs. Le nouvel abattoir industriel pour volailles va indubitablement pousser les bouchers à se plier aux normes de l'abattage à défaut ils seront poursuivis en justice avec notamment la fermeture de leurs commerces. Le laxisme n’a que trop duré et l’ouverture d’un nouvel abattoir dont tous les acteurs concernés seront assujettis de s’y conformer, mettra ces bouchers devant leur responsabilité. Ils doivent se soumettre à la législation en vigueur en matière d’abattement, d’hygiène et de contrôle vétérinaire. A Lotfi

BILAN DES ACTIVITÉS DE LA SÛRETÉ DE WILAYA : 165 personnes arrêtées dont 13 femmes et 5 mineurs en mai

Dans le cadre des activités de ses différents services du mois de mai écoulé, la sûreté de wilaya a enregistré pas de 165 arrestations dont 13 femmes et 5 mineurs pour leur implication dans des affaires de crime et de délit a-t-on appris de source policière. Selon cette dernière, 60 personnes arrêtées sont impliquées dans des affaires d'agression et vol, deux (02) personnes arrêtées pour agression envers ascendants, sept (07) affaires pour violation de domicile, deux autres dont la première liée à de l'escroquerie et l’autre pour vol par confiance. Quant au volet des stupéfiants et port d'armes blanches prohibées, les mêmes services ont traité 70 affaires. Dans le même sillage, les services de police ont, lors des opérations de contrôle menées en ce mois de mai, procédé à 520 examen de situation ce qui a permis l’arrestation de 22 personnes pour divers motifs, lesquelles, ont été présentées par devant le juge d’instruiction près tribunal de Saida. A Lotfi

DIRECTION DES AFFAIRES RELIGIEUSES ET DES WAKFS : Remise des diplômes aux 42 Kaim

Le Chef de l’Exécutif de la wilaya Saida de M. Djelloul Boukarabila a présidé au niveau de l'amphithéâtre de l'école des imams située au quartier des Oliviers la cérémonie de sortie de la promotion des 42 ‘’kaims’’. Ces derniers venant de six wilayas, ont suivi une formation de 12 mois où ils ont appris tout ce qui a trait à la gestion de la mosquée, aux préceptes de l’Islam et à l’apprentissage du Saint Coran. Dans son intervention, le premier responsable du secteur des affaires religieuses et des wakfs de la wilaya de Saida a mis en exergue tous les efforts déployés par l'Etat en matière de promotion de notre religion tout en s'appuyant sur le rôle prépondérant des imams et Oulama. Le wali de son côté a invité les 42 kaims à préserver la mission de la mosquée qui reste qu'on veuille ou non un lieu de culte où les citoyens pratiquent la prière et apprennent les bonnes manières de notre prophète Mohamed (QSSL). Cette nouvelle promotion a été baptisée du nom du défunt Hadj Mohamed Boudraa avant d’être clôturée par la remise des diplômes et des présents aux lauréats. .A Lotfi

SÛRETÉ DE WILAYA : 3 individus arrêtés en possession de 46 gr de kif traité et 10 psychotropes

Agissant dans le cadre de la lutte contre les fléaux sociaux, les services de police relevant de la sûreté de wilaya de Saida ont réussi durant la première semaine du mois sacré à appréhender trois dealers âgés entre 26 et 56 ans en possession de 46 grammes de kif traité et 10 comprimés de psychotropes, a-t-on appris de source policière. Les mis en cause ont été neutralisés lors de deux opérations distinctes, suite à un appel téléphonique faisant état de la présence de deux individus en train d’écouler du kif traité à des jeunes. Les policiers dépêchés sur les lieux, ont surpris les deux suspects en possession de 46 grammes de kif traité. La deuxième opération s'est produite dans un quartier du chef-lieu de wilaya où les mêmes éléments ont pour la énième fois pu confisquer 10 comprimés de psychotropes trouvés dans une des poches d'un jeune âgé de 26 ans .Les trois dealers ont été présentés par devant le juge d'instruction. A Lotfi

ASSOCIATION DE SOLIDARITÉ ET DE LUTTE CONTRE LES PROBLÈMES SOCIAUX : Circoncision de 30 enfants à l'hôpital Ahmed Medeghri

Dans le cadre des actions caritatives, l'association de solidarité et de lutte contre les problèmes sociaux a pris en charge l’opération de circoncision de 30 enfants démunis au niveau de l'hôpital Ahmed Medeghri, a-t-on appris de Mr Bouaza Maamar président de ladite association. Selon notre interlocuteur, l'opération de circoncision touche pour l'heure 30 enfants âgés d'un à 12 mois. Avant l'opération de circoncision, les enfants passent par un examen sanguin avant d’être circoncis à l’effet de parer à toute éventualité. Pour le trousseau, c'est grâce aux bienfaiteurs qui ont participé massivement et qui continuent à contribuer pour d'autres actions caritatives. D’autres sources indiquent que plus de 200 enfants ont été circoncis depuis le début de juin 2016. A Lotfi

POUR NON PAIEMENT DES REDEVANCES ÉLECTRIQUE ET DU GAZ : La Sonelgaz procède à des coupures en série

La direction de distribution de l’électricité et du gaz n’ a pas trouvé d’autres solutions pour dissuader certains de ses abonnés pour s’acquitter de leurs redevances énergétiques que de passer à l’action en procédant purement et simplement à la coupure en ce mois de Ramadhan. En effet, après plusieurs mises en demeure et des propositions de paiement par l’établissement d’un échéancier, ces abonnés n’ont pas pu honorer leurs engagements notamment avec la cherté de la vie et Ramadhan où les dépenses sont de plus en plus importantes. Selon notre source, certains foyers ont été surpris par la coupure de l’électricité et du gaz à leur insu. Ils sont contraints de faire recours à la bouteille du gaz butane et à la bougie pour pouvoir préparer le repas de ramadhan. Mr Djelloul Boukarabila wali de Saida connu pour son humanisme pourrait-il intervenir pour rétablir l’électricité et le gaz à ces familles ? Aucune réponse à cela, sauf peut-être que les dirigeants de la Sonelgaz vont être sensibles à une demande en ce sens ne serait-ce que pour ce mois de Rahma et de Piété. En tout état de cause, les familles concernées lancent un appel au premier responsable de la wilaya afin d’instruire les responsables de la Sonelgaz de sursoir à l’application de leur décision en ce mois de Ramadhan. A Lotfi

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar