Sat08182018

Last updateMon, 30 Jul 2018 9pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO Saida

Régions Info

SÉCURITÉ PUBLIQUE : Retrait de 190 permis de conduire en novembre

Dans le cadre de la lutte contre les accidents de la circulation routière et les campagnes de prévention, les services de la voie publique relevant de la compétence de la sûreté de wilaya de Saida, mènent en permanence des opérations en matière de sécurité routière à l’effet d’atténuer des effets néfastes des accidents en utilisant tous les moyens appropriés à savoir le radar où les automobilistes ne respectent pas la limite de vitesse indiquée sur les panneaux de signalisation. De ce fait et selon notre source, les services concernés ont procédé au retrait durant le mois de novembre dernier plus de 190 permis de conduire pour diverses infractions relevées dont le non-respect du port de la ceinture de sécurité, l'utilisation du téléphone mobile pendant la conduite, le non-respect des plaques de signalisation routière, etc….On append par ailleurs, qu’au cours de cette même période, sept (07) accidents de la circulation ont été enregistrés dont un mortel. Aussi, la police a mis en fourrière 09 motos et 31 véhicules pour non conformité à la circulation pour différentes infractions au code de la route. A Lotfi

TRIBUNAL CRIMINEL : 5 ans de prison ferme pour détournement de mineure

Le tribunal criminel a statué dans son audience du dimanche dans une affaire de détournement d'une mineure moins de 17 ans, en condamnant l'auteur du crime, un chauffeur de taxi-clandestin de son état, à 5 ans de prison ferme. La genèse des faits remonte à l’après-midi de cette journée du 25 juin 2016 lorsque aux environs de 16 heures, la victime âgée de 17 ans voulait se rendre chez des proches parents, mais pour rejoindre sa destination, la jeune fille était contrainte à se déplacer en taxi. Ainsi et selon ses déclarations devant le tribunal, " Il ne s'agissait pas d'un taxi-clandestin, mais bel et bien d’un taxi qui porte le néant et le numéro à la porte, je lui ai fait signe de s'arrêter et lui avait demandé de me déposer où habitent mes proches en lui indiquant l’adresse’’. Elle enchaine :’’ Mais, à ma grande surprise, le chauffeur a brusquement pris une autre direction, ayant pris peur, j’ai ouvert la portière et j'ai sauté’’, puis elle continua :’’ J’ai été sommée de rejoindre la voiture, fort heureusement, deux jeunes à bord d'une Haifi sont venus à mon secours". Quant à l'accusé ce dernier a déclaré que le néant du taxi était couvert et qu’il a voulu la déposer parce que c'est sa voisine, avant de l’informer qu'il allait d’abord à la station d'essence pour faire le plein avant de reprendre la route. Au cours du trajet, a-t-il expliqué à la barre, ‘’la mineure a paniqué, a ouvert la portière et s'est jetée, et je n’avais aucunement l’intention de lui faire du mal’’. Le représentant du ministère public a requis la peine capitale. Quant à la défense de l'accusé, celle-ci, a essayé de convaincre le tribunal de la nature de l'affaire qui n'a aucune relation avec un quelconque enlèvement. Le tribunal s'est retiré pour délibérer pendant plus d'une heure avant de prononcer la condamnation à la peine de cinq années d’emprisonnement ferme. A.Lotfi

SIDI BOUBKEUR ET YOUB : Le wali installe les nouveaux chefs de daïra

Dans le cadre du mouvement partiel des chefs de daïra, décidé par le Président de la République, Mr Djelloul Boukarabila wali de Saida a procédé à l'installation de deux chefs de daïra en présence de son chef de cabinet M. Cheikh Selam et de plusieurs responsables de la wilaya. Ainsi, Mr le wali a installé Mme Khedid Kheira de la daïra de Youb distante de 45 km du chef-lieu de wilaya et Mr Kahloul Zoubir à la tête de la daïra de Sidi Boubkeur. Les deux nouveaux responsables ont convergé dans leurs interventions respectives sur une meilleure prise en charge des préoccupations des citoyens à travers l’écoute, le dialogue et la concertation. Par ailleurs, de source fiable, nous avons appris que le wali procédera aujourd’hui dimanche à l'installation de Mr Khelil Said comme chef de daïra de Saida. A Lotfi

3EME SÛRETÉ URBAINE : Tentative de rapt d'une jeune fille déjouée par la police

Le phénomène des enlèvements et rapts d’enfants notamment le sexe féminin a pris des proportions inquiétantes dans la société algérienne ces derniers temps, en répandant de la peur, de la terreur et la panique au sein des familles. Pas plus tard que mercredi dernier, les éléments des services de police relevant de la 3ème sûreté urbaine sise à la cité ‘’Khater’’, ont réussi à déjouer une tentative de kidnapping d'une jeune fille âgée de 20 ans apprend-on de source bien informée. Selon cette dernière, la victime a été accostée par un individu qui serait âgé de 33 qui errait dans le marché des fruits et légumes ans, et sommée de l'accompagner. Mais la vigilance des citoyens a été de mise, puisque la police a été alertée rapidement au nouveau numéro vert ‘’104’’. Sans se douter de quelque chose, le ravisseurs a été épinglé manu militari par des policiers dépêchés aussi rapidement que possible sur les lieux. C’était un riverain qui a remarqué la scène où le ravisseur tentait de forcer sa victime à aller avec lui et de trainer sa victime vers la sortie du marché. La police mettant fin ainsi à cette mésaventure de la jeune fille, sauvée in extremis par les policiers. Le mis en cause a été arrêté et présenté par devant le procureur de la république pour tentative d'enlèvement et vol. A Lotfi

CITé DES 227 LOGTS : Les habitants déplorent leurs mauvaises conditions de vie

Absence de l'éclairage public, des accès à la cité dégradés, des fuites d'eau, amoncellement des ordures ménagères et autres détritus, tel est le décor lamentable qui prévaut dans la cité des 227 logements située dans le centre-ville. Cette situation insupportable et inacceptable, a incité les habitants, non sans colère, à se rendre au siège de la wilaya pour dénoncer le mutisme des responsables concernés et rejeter toute fatalité, ils réclament plus de commodités et plus de respect. Devant cet état de fait et la détermination des riverains à aller jusqu’au bout de leurs revendications, un élu de l’APC du chef-lieu de Saida, a décidé de les recevoir dans le but d’engager un dialogue franc et se concerter pour trouver les solutions appropriées aux problèmes posés. Selon une source fiable, la plate-forme de leurs revendications, a été remise aux responsables de la commune et leur interlocuteur les a rassuré, que l’APC va entreprendre des démarches pour venir à bout de leurs préoccupations. A. Lotfi

SOUS LE SLOGAN « TOURISME ET CONTINUITé : 2ème édition du salon national universitaire de la photographie

Sous le slogan ‘’ Le Tourisme et la Continuité’’ et sous le haut patronage du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et l’Office National des œuvres Universitaires et en collaboration avec l’Office des maisons de jeunes de la wilaya de Saida, la Direction des œuvres Universitaires de la wilaya de Saïda, organise du 25 au 28 du mois courant au niveau , la 2ème édition du salon national universitaire consacrée à la photographie où 30 délégations en provenance de plusieurs wilayas du pays y participent. Cette 2ème édition s’articule autour de plusieurs volets dont l’exposition de photos, un concours de la photo et exposition des prises de vues. Aussi cette rencontre qui se veut un espace d’échange d’expérience entre étudiants des différentes universités du pays en plus d’une conférence sur le thème ‘’ L’étudiant entre la photo et l’illusion’’. Aussi, faut-il souligner qu’en marge de cette 2ème édition du salon national de la photographie, les organisateurs ont mis au point un programme culturel diversifié et très instructif, des excursions vers les sites pittoresques et touristiques de la wilaya de Saida. Pour rappel, l’accueil des délégations a eu lieu au niveau de la résidence universitaire ‘’Ahmed Medeghri’’. Le Directeur des ouvres universitaires de la wilaya de Saida (DOU) M. Touhami Daifallah, a précisé que l’objectif de cette manifestation est d’encourager les étudiants à mettre en valeur leurs capacités créative et innovatrice et leur développement sous le parrainage du Directeur Général de l’Office National des Œuvres Universitaires. A.Lotfi

LUTTE CONTRE LE COMMERCE INFORMEL : Un homme arrêté en possession de 260 unités de boissons alcoolisées

Dans le cadre de la lutte contre le commerce informel et les produits prohibés, les services de police de la première sûreté urbaine ont réussi à mettre la main sur un homme en possession d’une quantité de boissons alcoolisées estimée à 260 unités apprend-on de source bien informée. Selon cette dernière, le mis en cause répondant aux initiales de M.A âgé de 47 ans a été appréhendé par les policiers grâce à une plainte déposée à son encontre par des citoyens qui ont constaté que le mis en cause active clandestinement dans le commerce des boissons alcoolisées en exploitant son appartement situé au quartier Daoudi Moussa. Un quartier populeux où tout se vend et s'achète. Arrêté en flagrant délit, le suspect la été présenté par devant le procureur de la république près tribunal de première instance de Saida. Dans le même sillage, la police a arrêté deux jeunes âgés de 21 et 31 ans pour conduite en état d'ébriété, ils ont été traduit devant la juridiction pénale compétente pur répondre des faits qui leur sont reprochés. A.Lotfi

L’un a fugué, l’autre s’est déplacé chez des proches : Les deux adolescents «disparus» retrouvés sains et saufs

La population du chef-lieu de wilaya de Saida a plongé ces derniers jours dans la consternation et connu une panique sans précédent à la suite de la disparition de deux adolescents, un garçon 17 ans et une fille de 15 ans résidants à Hay El-Badr. En effet, cette affaire a défrayé la chronique locale provoquant de l’émoi mêlé à de la peur depuis le 20 novembre. Quatre jours. La police reçoit un appel téléphonique au numéro vert mis à la disposition des citoyens, informant les services concernés que la fille se trouve chez des parents dans la commune d’Es-Senia dans la wilaya d’Oran. Pour le garçon, il s’agit d’une autre histoire. Celui-ci a fugué après une altercation avec sa mère et n’a rejoint le domicile familial que le lendemain après avoir passé la nuit chez un de ses camarades. A.Lotfi

LUTTE CONTRE LE COMMERCE INFORMEL : Plus de 13 400 unités de boissons alcoolisées saisies en octobre

Le mois d'octobre a connu une intense activité des services de police notamment en matière de lutte contre le commerce informel où plus de 13 400 unités de boissons alcoolisées ont été saisies. Selon notre source, sept personnes ont été impliquées et ont condamnées à des peines de prison allant de 6 à 12 mois. Aussi, il est question en ce mois précis, du trafic du kif traité et des psychotropes. Dans ce contexte, les servies de police ont réussi à arrêter 87 personnes. Pour ce qui des autres affaires liées aux agressions, plus de 215 personnes dont quatre femmes et deux mineurs y sont impliquées. Concernant les opérations de contrôles, 508 individus ont fait l'objet de fouilles corporelles qui se sont soldées par l'arrestation de 40 d’entre eux pour port d'armes blanches et quatre faisant l’objet de mandat de recherches par la justice. A Lotfi

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar