Wed12122018

Last updateSun, 25 Nov 2018 9pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO Saida

Régions Info

SAIDA : CÉLÉBRATION DE LA FÊTE DE INDÉPENDANCE NATIONALE : La police organise un tournoi de football

Dans le cadre de la célébration de la fête de l’indépendance nationale coïncidant avec le 5 juillet, les services de la sûreté de wilaya ont élaboré un programme diversifié. Selon notre source d’information, le programme a débuté le 2 juillet pour être clôturé le 5 juillet en organisant des tournois de football disputés sous les projecteurs du stade des frères Bracci, en présence des anciens footballeurs de l’équipe nationale de l’ALN et du divisionnaire de la sûreté de wilaya. La clôture de ces activités sera rehaussée également par la présence d’un nombre important de responsables pour la remise des présents aux anciens moudjahidine et aux deux finalistes du tournoi de football. A Lotfi

SAIDA : La malvie des jeunes de la localité de Sfla

L’agglomération Sfla relevant de la commune de Sidi Amar sise à 28km du chef-lieu de wilaya de Saida, donne l’impression d’un cimetière où rien ne bouge, aucun mouvement. Les jeunes qui y vivent ne disposent d’aucun moyen de loisirs, de détente ou encore de divertissements, rien, absolument rien. Aussi, ce qui est incompréhensible c’est cette marginalisation qui ne dit pas son nom de centaines de jeunes de la localité par le premier responsable de la briqueterie implantée sur le sol de ladite localité. Selon certaines informations que nous avons pu recueillir, le recrutement des ouvriers au sein de cette manufacture ne relève pas de la compétence de ses responsables il faut le passage par l’antenne de l’ANEM implantée au niveau du chef lieu de la daïra de Sidi Boubkeur à 5km de la briqueterie en question. Cette structure est la seule habilitée à procéder aux recrutements. Par ailleurs, un autre problème se pose à ces jeunes chômeurs, celui de la qualification et du niveau d’instruction . Devant cette situation déplorable, les jeunes dont le nombre s’accroit chaque année restent dubitatifs quant à leur avenir, ils ne savent plus à quelle porte frapper. A.Lotfi

Saida : BILAN Mensuel de la sûreté de wilaya : 132 personnes arrêtées dont deux mineurs et trois femmes

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes, les différents services de police relevant de la sûreté de wilaya ont enregistré durant le mois de mai dernier l’arrestation de 132 personnes dont deux mineurs et 3 femmes, selon le communiqué qui nous a été adressé. Le même document fait état de 105 affaires criminelles traitées dont 48 liées au droit commun dont 70 personnes impliquées. Pour la commercialisation illicite de boissons alcoolisées et le trafic de drogue et de psychotropes et le port d’arme prohibée, 38 personnes ont été impliquées. Selon toujours la même source, 67 individus ont été placés sous mandat de dépôt. En ce qui concerne la lutte contre le commerce de produits avariés de large consommation, les mêmes services ont saisi plus de 210 kg de légumes, 25 kg de fruits et 95 kg de viandes rouge et blanche. Concernant l’exercice commercial, la police a enregistré 36 cas activant sans registre de commerce. A Lotfi

Saida : AFFAIRE DE L’IMAM DE LA MOSQUÉE CITé ENASR: Une commission d’enquête dépêchée sur les lieux

L’affaire de l’imam de la cité Enasr qui a fait couler beaucoup d’encre et a suscité moult interrogations, a contraint la direction des affaires religieuses de dépêcher une commission d’enquête pour mettre toute la lumière sur cette affaire. Selon notre source, la commission mixte est composée d’un inspecteur général de la direction des affaires religieuses, d’un imam de la mosquée Emir Abdelkader située en plein centre-ville, de quatre autres personnes et des éléments des services de sécurité. La genèse de cette affaire remonte au mois de juin où l’imam de la mosquée Enasr a traité des fidèles de clochards et de parasitaires. Cet écart verbal a irrité plus d’un et les adeptes ont illico presto réagi en adressant des correspondances aux responsables concernés. Ainsi et pour éviter tout débordement, il a été décidé de dépêcher une commission sur les lieux afin d’entendre tous les protagonistes avant de remettre son rapport au directeur des affaires religieuses et des wakfs de la wilaya pour une éventuelle décision. A Lotfi

OULED BRAHIM : Distribution de 2980 couffins de Ramadhan

La campagne de solidarité menée au profit des familles nécessiteuses, se poursuit depuis le premier jour du mois sacré. Au niveau du chef-lieu de wilaya, le recensement des nécessiteux vient d’atteindre le nombre de 8000 familles, mais, croit-on savoir, la liste n’est pas exhaustive puisque selon notre source, le nombre de nécessiteux et de démunis est beaucoup plus important. Le chiffre avancé par les services concernés est loin semble-t-il de faire l’unanimité, il est loin de la réalité du terrain. Pour s part, la commune d’Ouled Brahim sise à 45 km de la capitale de la wilaya vient de recenser 2980 postulants au couffin de ramadhan 2015, ce nombre touche le chef lieu de la commune et ses agglomérations à savoir, Kherichefa, Ain Branis, Sidi Ali, Tiffrit. A Lotfi

Saida : LUTTE CONTRE LA DROGUE : 02 dealers arrêtés en possession de 120 gr de kif traité

. Nos quartiers sont devenus un espace ouvert à la commercialisation illicite de tous les produits nocifs provoquant ainsi la dérive de la jeunesse. Cependant pour lutter contre ces bandits, la police ne cesse de reserrer l’étau autour de ceux qui sont en train de quérir le gain facile au détriment de la santé des centaines de jeunes. En effet, selon le communiqué qui nous a été remis par la cellule de communication de la sûreté de wilaya, la police a pu mettre fin aux agissements de deux dealers lors d’une ronde effectuée au niveau de quartiers connus pour être des lieux de prolifération de la drogue et de prédilection des dealers. La première arrestation a eu lieu au quartier Belhadi Benyamina , un jeune dealer a été surpris par les forces de l’ordre publi, le mis en cause avait en sa possession 10 plaquettes de kif traité dont leur poids est estimé à 99 grammes et 45 comprimés de psychos qui étaient sur le point d’être livrés. La deuxième opération a été effectuée au quartier cité ‘’Heureuse’’ où la police a agit à la suite d’une communication téléphonique faisant état de la présence d’un jeune individu en train d’écouler son poison à bord de sa voiture. Le mis en cause a été pris en flagrant délit en possession de 20,6 grammes de kif traité. Les narcotrafiquants âgés de 29 et 45 ans ont été placés sous mandat de dépôt le 28 juin pour possession de kif traité et de psychotropes. A Lotfi

DISTRIBUTION DE LOGEMENTS SOCIAUX , Des contestataires exigent une enquête et le départ du chef de daïra

Chaque jeudi, des citoyens n’ayant pas bénéficié de logement social, se rassemblent devant le siège de la daïra du chef-lieu de wilaya en brandissant des banderoles pour protester contre la dernière distribution de logements sociaux. Les mécontents exigent non seulement le départ du chef de la daïra mais aussi l’ouverture d’une enquête sur la distribution des 1073 unités. Les malheureux avancent que certains bénéficiaires ne répondant pas au barème instauré par l’État, y ont bénéficié. Ce serait le cas de 14 unités qui ont été attribuées à des personnes qui n’ouvrent pas droit.

Saida: Un marchand de friperie meurt électrocuté et des interrogations

Ce fut une journée terrible au sein du marché de la friperie quand est tombée la nouvelle de l’électrocution d’un père de famille, commerçant de son état. La victime a, selon les informations en notre possession voulu brancher un fil électrique à partir d’un réverbère pour allumer la lampe de sa bicoque sans prendre conscience des risques qu’elle encourait. Hélas, le jeune père d’une fille, est passé de vie à trépas à l’intérieur de son local. Notons par ailleurs que ce drame est dû aussi à l’inconscience des responsables qui n’ont pas ; semble-t-il, pris avec la sérénité voulue les problèmes dont se débat la majorité des commerçant y exerçant en matière de sécurité et de commodités. Ledit marché ne répond à aucune norme de sécurité ni aux exigences actuelles d’un marché digne de ce nom. Il a été à plusieurs reprises le théâtre d’incidents. A titre de rappel, il y a plus d’une année, un incendie s’est déclenché en pleine nuit, fort heureusement il n’y avait personne et le feu avait été maîtrisé après plusieurs heures par les éléments de la protection civile. Le marché en question a repris ses activités après une fermeture qui a duré des mois mais sans qu’il soit réellement réhabilité .Une enquête a été diligentée par les services de la police pour mettre toute la lumière sur les circonstances de ce drame qui vient d’endeuiller une famille. La question qui reste posée : Qui est derrière la réouverture de ce marché de la friperie avant qu’il ne soit entièrement rénové? A.Lotfi

Sem laoreet congue Sed

Sample image

Fames Ut lorem at est tincidunt parturient semper feugiat ac malesuada. Ante ultrices vel adipiscing id ligula sed id sem platea pede. Ac adipiscing et urna nibh Nam Fusce eu facilisis vitae nisl.

Read more...

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar