Wed11212018

Last updateTue, 20 Nov 2018 9pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO Tlemcen

Régions Info

ÉCOLE DE PÊCHE ET D’AQUACULTURE DE GHAZAOUET : L’épopée de l’Emir Abdelkader revisitée

« L’ultime chevauchée », tel est le titre de la conférence qu’a donnée hier, lundi, l’écrivaine Zohra Maldji à l’école de pêche et d’aquaculture de Ghazaouet. «Moi, l’odeur de mon pays n’est pas dans une pomme, bien entendu. Lorsque je ferme les yeux, je suis assaillie par différentes odeurs, senteurs ou fumets qui, pour des étrangers, seraient exotiques, mais qui pour moi, sont les odeurs familières de mon enfance » Dixit Zohra Maldji. Née en 1950 à Ghazaouet, Zohra Maldji, autodidacte, ayant juste décroché son certificat d’études primaires avant son mariage à seize ans, s’est vue affronter la vie sur l’autre rive au cou d’un simple ouvrier. Elle se forgea une forte personnalité que les épreuves difficiles d’une guerre qui n’a que trop duré pour sortir des nuits coloniales ont servi de tremplins pour sauter tant d’obstacles pouvant désocialiser les plus avertis. « L’ultime chevauchée », tel est le titre de la conférence qui a été donnée hier par Zohra Maldji à l’école de pêche et d’aquaculture de Ghazaouet hier lundi en début d’après-midi. Devant un parterre d’intellectuels de renom, tel le professeur Fliti Khaled, un descendant des guerriers Hararta de l’Emir Abdelkader, directeur de l’Ecole de pêche et d’aquaculture, le Dr. Mebarki Mohamed, un champion du bénévolat et féru d’histoire, et d’autres encore, la conférencière n’a pas pu retenir sa joie de se retrouver parmi les siens. Les ghazaouetis amoureux de l’Emir Abdelkader, le fondateur de l’état algérien moderne, ont toujours été au rendez-vous de l‘histoire dès qu’il s’agit de cet illustre humaniste, poète, soufi et homme de grande culture. Le 23 décembre 1947, l’Emir Abdelkader mit fin à son combat qui a duré quinze années avant d’être trahi par un implacable ennemi qui loin de lui faciliter l’épreuve de l’exil la lui compliqua en allant l’encontre de ses promesses. Et c’est de Ghazaouet que l’auguste descendant du prophète embarqua vers ses geôles en France après deux nuits en prison. Le lien entre Ghazaouet et l’Emir est consacré par le sang de ce dernier qui a coulé lors de la bataille de Sidi Brahim en 1843. Et c’est sur cette terre qu’eut lieu la dernière chevauchée de l’Emir avant qu’il ne remette son sabre et son cheval à l’ennemi le 23 décembre 1847.. L’organisateur de la cette rencontre qui n’est pas à son premier « guet-apens » à la société civile n’a fait que rendre justice aux siens qui guerroyaient sous la bannière du Djihad et dont il veille encore sur leur mémoire. Du vite fait dans la foulée. Les vaillants descendants des Flita y sont encore sur les lieux. Fliti Khaled, appuyé de l’association culturelle Raja, a promis de revenir sur l’illustre personnage. « S’il y a bien un homme d’honneur, il ne serait que l’Emir, a appuyé Khaled. Nous lui devons une éternelle reconnaissance pour ce qu’il a fourni comme efforts contre seize ministres de la guerre, des tribus insoumises parfois traîtresses ou rebelles, cinq princes, 142 généraux aguerris à Austerlitz, en Prusse et en Pologne entre autres. De l’Emir, on en parle au Vietnam, en Russie, au Japon, en Indonésie, au Danemark… et on y écrit aussi et nous aussi devrons suivre et mettre nos horloges à l’heure pour préserver la grandeur de cet humaniste, penseur, poète, exégète, soufi et homme d’état qui a su lever la bannière de l’Islam sur une patrie abandonnée et puis se retrouva acculé, abandonné et contraint de préserver les vies humaines et forcé à l’exil. » « Si Djemâa-Ghazaouat nous était contée, elle nous dirait qu'elle doit son existence à l'Emir Abdelkader venu combattre l'armée d'Afrique dans notre belle région, appuie Zohra Maldji. » C’est dire encore la force du lien entre la terre et le saint homme. » La conférencière a fait un travail de recherche singulier en démontrant comment le déplacement des forces de l'Emir avait poussé le colonisateur à créer la ville de Ghazaouet que l’on connait maintenant au pied de l’antique agglomération de Taount dans une région qui a toujours été un lieu de regroupement de belligérants.

ACCIDENTS DE LA ROUTE : 04 morts et 19 blessés en trois jours seulement

Un accident de la route s’est produit avant-hier vers O6 heures 3O mn sur RN 22 reliant la bourgade ‘’Belhadj Boucif’’ au chef-lieu de commune d’El-Aricha, dans le sud-est de la wilaya de Tlemcen, causant le décès de trois personnes d’une même famille, âgées respectivement de 42, 29 et 13 ans, qui étaient à bord d’un véhicule léger. Une autre collision a eu lieu dans l’après-midi d’avant-hier, entre un autocar de marque ‘’Toyota’’ et un véhicule léger sur la RN07 reliant la localité ‘’Ouled Lakhdar’’ à Ouled Mimoun ayant provoqué des blessures à 17 personnes dont 02 graves atteints, le chauffeur du véhicule léger et un des passagers. Alertés, les éléments de la protection civile accompagnés des services de sécurité territorialement compétents se sont rendus sur les lieux où ils ont procédé à l’évacuation des blessés vers le service des urgences médicales de l’hôpital d’Ouled Mimoun. Notre source signale également qu’un accident mortel de la circulation est survenu sur RN 99, reliant la ville d’El-Aricha à la commune de Bouihi, faisant 01 décès et 02 blessés. Alors que dans la soirée d’avant-hier, vers 20 heures 30, deux véhicules légers Sont entrés en collision à proximité du lieudit ‘’ Hay M’Kam’’ sortie Est de la ville de Sebdou, causant des blessures à 04 personnes. Les services de sécurité territorialement compétents ont ouvert des enquêtes pour déterminer les causes de ces accidents de la route qui ne cessent d’endeuiller les familles. A.Benlebna

DISTRIBUTION DE 523 LOGEMENTS SOCIO-PARTICIPATIFS : Le wali préside la cérémonie de remise des clefs

Dans le cadre de la mise en œuvre des programmes de réalisation de logements tous segments confondus inscrits dans le cadre du plan quinquennal 2010-2014, décidé par le Président de la République au profit de la wilaya de Tlemcen, M. Abdelhafid Saci Ahmed, wali de Tlemcen, a présidé avant-hier la cérémonie de remise des clefs au 523 familles bénéficiaires de logements socio-participatifs (LSP) à Boujlida. Cette cérémonie s’est déroulée en présence des autorités locales de la wilaya, de la daïra et de la commune de Tlemcen, ainsi que les responsables de l’OPGI, de l’Entreprise de distribution du gaz et de l’électricité (Ex-Sonelgaz), de l’ADE, ceux de l’habitat et de la construction, des services de sécurité, de la protection civile, et de la presse locale. Par ailleurs, tous les services concernés tant administratifs, sécuritaires que techniques, ont déployés tous les moyens humains et matériels pour faciliter l’opération de déménagement des familles à leurs nouveaux logements, flambant neufs et dotés de toutes les commodités d’un cadre de vie décent (eau-gaz et électricité). Un climat de soulagement et de joie a été affiché au sein de ces familles dont plusieurs ont du confronter le problème des années durant, mais leur patience a fini par apporter ses fruits, elles sont relogées comme prévu avant le mois sacré de Ramadhan. Selon les services concernés, l’opération de distribution des logements tous segments confondus continue pour toucher 500 autres bénéficiaires à Sebdou, 250 familles à Remchi, 600 à Maghnia et 900 au chef-lieu de wilaya de Tlemcen. Les mêmes services ajoutent qu’au cours de ces deux dernières années, 4867 logements dont 2374 logements publics locatifs (LPL) et 2493 logements locatifs-participatifs (LSP) ont été attribués à leurs bénéficiaires. A cela s’ajoute le programme de 5000 logements dans la cadre de la formule ‘’AADL’’ qui avance à une cadence appréciable.

ACTIVITÉS DOUANIÈRES : 810 kg de déchets de cuivre saisis par les douaniers

Accomplissant leur mission routinière rentrant dans le cadre de la prévention et la lutte contre la contrebande sous toutes ses formes, les éléments de la brigade mobile des douanes de Maghnia ont découvert et saisi, une quantité de 810 kg de déchets de cuivre transportée à bord d’un camion de marque «Saviem», au cours d’une patrouille de contrôle effectuée sur la route N°A 7 située à proximité de la zone dite «Mghagha» dans la daïra de Bab-El-Assa. La valeur de la marchandise et du moyen de transport saisis est estimée à 593.000 dinars tandis que l’amende douanière à 5.955.00 dinars. A.Benlebna

ACTIVITÉS DOUANIÈRES : Découverte et saisie d’une quantité de 1500 kg de déchets de cuivre

Les éléments de la brigade des douanes d’Ouled Mimoun relevant de l’inspection divisionnaire des douanes de Tlemcen, ont découvert et saisi, au cours d’une mission effectuée dans la zone dite ‘’Abouda’’ implantée dans la commune et chef-lieu de daïra de Henaya dans la wilaya de Tlemcen, dans le cadre du dispositif de prévention mis en place et la lutte contre la contrebande sous toutes ses formes, une quantité de 1500 kg de déchets de cuivre. La valeur de cette marchandise saisie est estimée à un montant de l’ordre de 950.000 dinars tandis que l’amende douanière est d’un montant de 12.525.000 dinars. A.Benlebna

AÉROPORT MESSALI EL-HADJ : Arrestation d’un couple qui tentait de faire sortir 12.800 euros

Accomplissant leur mission de routine, les éléments de la brigade de police de l’air et des frontières activant à l’aéroport ‘’Messali El-Hadj’’ de Tlemcen, ont réussi mettre la main sur une somme de 12.800 euros, que tentait de faire sortir du territoire national, un couple dont la femme est d’origine française, lors d’une opération de contrôle des passagers. Ces derniers s’apprêtaient à quitter l’Algérie pour se rendre à Paris (France) avant d’être coincés par les policiers. Cette somme de devises qui n’a pas été déclarée, comme stipule la réglementation en vigueur, était dissimulée dans leurs sous-vêtements. Le couple, un algérien et une française ont été interpellés et soumis à la procédure d’usage vant leur présentation par devant le procureur de la république près du tribunal territorialement compétent. A.Benlebna

UNIVERSITÉ‘’ABOU BEKR BELKAID’’ : 1ère édition des journées internationales sur la Chirurgie orthopédique et traumatologique

Sous le haut patronage du wali de Tlemcen, la faculté de médecine de l’université « Abou Bekr Belkaid « de Tlemcen et en collaboration du Centre Hospitalier Universitaire « Docteur Damerdji » de Tlemcen, ont organisé le 08 mai dernier, la 1ère édition des journées internationales de chirurgie orthopédique et traumatologique, s’articulant plus particulièrement autour de la chirurgie prothétique et arthroscopie du genou . Comme l’indique, son site internet, ces journées internationales à caractère scientifique , médicale, et pathologique, ont inaugurées par le professeur Djafour Mustapha , recteur de l’université , qui a souhaité tout d’abord la bienvenue de l’assistance , et les responsables du CHU » docteur Damerdji « et de la faculté de médecine , et l’ensemble des organisateurs et organisatrices, des efforts qui les ont déployés ,marquées par la création de toutes les conditions nécessaires tendant à la réussite de cet événement, et a souhaité un bon séjour aux hôtes étrangers , tout en affirmant que ces journées du genre permettent d’enrichir les expériences médicales sur la chirurgie orthopédie et traumatologique , et a clôturé son intervention par le souhait de bons succès aux participants et participantes. Rappelons que ces journées internationales médico-chirurgicales ont été marquées par la présence d’intervenants nationaux représentant le service d’orthopédie, l’anatomie humaine, le service de radiologie et d’imagerie médicale (IRM), service de médicine physique et réadaptation, service de neurochirurgie ainsi que celui de la chirurgie pédiatrique , des maladies infectieuses , service de médecine nucléaire dépendant du CHU ‘’docteur Damerdji’’ de Tlemcen .IL a été également enregistré la participation du laboratoire de biophysique médicale de la faculté de médecine d’Alger ,l’entreprise hospitalière université d’Ain Temouchent ,le service d’orthopédie CNASS d’Oran , la clinique d’orthopédie de Bejaia , et des professeurs F.DUBRANA et W.Thomas du CHU de Brest (France) et de P. BERGNAN de Hôpital Brugmann à Bruxelles (Belgique). Celles-ci ont connu également des communications libres suivies par 53 communications affrichés. L’assistance et les étudiants ont pu suivre des interventions chirurgicales liées à cette pathologie à travers l’écran. A.Benlebna

ACTIVITÉS DOUANIÈRES : Saisie de 150 kg de cannabis indien

Dans la nuit du mercredi 22 juin, les éléments de la brigade polyvalente des douanes d’El-Aricha, relevant de l’inspection divisionnaire des douanes de Tlemcen, ont découvert et saisi une quantité de 150 kg de cannabis indien au cours d’un barrage dressé sur la route nationale N°22 , à proximité de la ville frontalière d’El-Aricha, relevant administrativement de la daira de Sidi-Djillali, dans la wilaya de Tlemcen, et ce à bord d’un camion de marque « Hillux ». Le chauffeur et son compagnon ont été arrêtés avant d’être soumis à la procédure d’usage et présentés par devant l’autorité judiciaire territorialement compétente. La valeur de la quantité de drogue et du moyen de transport saisis est estimée à une valeur de 09 milliards de cts tandis que l’amende douanière est de 115 millions de dinars. A.Benlebna

Organisation d’ateliers sur la calligraphie islamique

Le musée public national de la calligraphie Islamique de la ville de Tlemcen organise du 02 au 05 mai 2016, les ateliers vivants "La Calligraphie Arabe, œuvre d'art". Ces ateliers seront marqués par des activités animées par des artisans de la calligraphie arabe et islamique, destinés aux visiteurs. La cérémonie d’ouverture de ces journées liée à l’histoire de l’art et de la calligraphie avec une façon attirante, ornée et élégante touchant les caractères de l’écriture ont débuté hier sur la place de l'Emir Abdelkader (dit El-Blass) en face de la Grande Mosquée de Tlemcen. A.Benlebna

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar