Sat09222018

Last updateTue, 18 Sep 2018 10pm

Back You are here: Home SIDI BEL ABBES Colonne 2

Sidi Bel Abbés

Pour le maintien du transport ETO. : Les habitants de Boukhanefis se rassemblent devant la mairie

Dans la mâtinée du jeudi passé, le siège de l’APC de Boukhanefis a été le théâtre d’un mouvement de protestation, d'un grand nombre de citoyens dont des travailleurs exerçant à Sidi Bel Abbès. Ce rassemblement de protestation contre la décision de qui de droit de stopper la desserte de la ligne Sidi Bel Abbès/Boukhanefis par les services de transport de l’ETO, sous prétexte que ce trajet, n’était pas rentable pour cette entreprise. « Nous tenons à ce que notre commune, continue à être desservie par le bus ETO, ce moyen de transport étatique, devrait avoir comme terminus la station de « l’Emir Abdelkader », au même titre que l’ensemble des autres bus de l’ETO, au lieu de celle de la gare routière de faubourg Thiers. » Ce refus de permettre un arrêt à la station Emir Abdelkader est une machination, décidée à la suite d’un accord avec les transporteurs privés, nous avancera notre source. A cet effet, les citoyens de cette localité, réclament que le transport de l’ETO soit fonctionnel dans leur localité de Boukhanefis et ce pour plusieurs motifs dont la disponibilité de place et la sécurité. En outre, que l’arrêt terminal à Sidi Bel Abbès, soit au même titre que les autres bus ETO dans la station « Emir Abdelkader », qui arrange grandement les populations se rendant au chef lieu de wilaya. De par ce fait, les citoyens ont tenus à transmettre leur inquiétude à leurs élus, par cette protestation, en espérant, qu’ils seront à la hauteur pour solutionner auprès de qui de droit, cette préoccupation. Ils ne cachent pas leur confiance, pour les services de l’ETO, dont ils réclament le maintien des prestations de service et le changement, de la station du terminus vers celle de l’Emir Abdelkader, appropriée pour les utilisateurs et aussi pour l’unité de transport. K.Benkhelouf

EL HADI OULD ALI PARTICIPE A LA CELEBRATION DE YENNAYER ; Sur un air de fête

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, M.El Hadi Ould Ali, a effectué hier une visite d’inspection dans la wilaya de Sidi Bel Abbès au cours de laquelle il a procédé à à l'inspection de plusieurs infrastructures sportives et chantiers. Le premier point est l’école primaire Adim Fatiha. Le ministre de la jeunesse et des sports El Hadi Ould Ali a assisté à la célébration de Yennayer 2967 correspondant au premier jour de l’an du calendrier agraire utilisé depuis l’antiquité par les Berbères à travers le Maghreb. Sidi Bel Abbés célèbre chaque année à pareille période et durant trois jours cette fête traditionnelle qui allie festivités populaires et art culinaire. Il a partagé avec les écoliers de l’école Adim Fatiha et les parents d’élèves le copieux repas à base de couscous et de poulet qui symbolise l’abondance de l’année qui s’ouvre. Les historiens mettent en avant dans leurs écrits le fait « que les Berbères, sont un ensemble d’ethnies autochtones d’Afrique du Nord. Ils occupaient, à une certaine époque, un large territoire qui allait de l’ouest de la vallée du Nil jusqu’à l’Atlantique et l’ensemble du Sahara et y fondèrent de puissants royaumes, formés de tribus confédérées. Connus dans l’Antiquité sous les noms de Libyens, Maures, encore Numides. » Il assista à un cours de Tamazight, Une chorale a donné un récital de chansons berbères, a la fin du spectacle donnés par les chérubins de cette école, il dira « Yennayer est aussi marqué par le fameux carnaval « Ayred » (lion en Tamazigh) au cours duquel les jeunes déguisés en peaux d’animaux avec des chants énigmatiques et des complaintes en chœur, passent de maison en maison pour réclamer des friandises, pain, figues sèches et gâteaux qu’ils redistribuent aux nécessiteux dans une ambiance conviviale ». . Le Ministre a suivi un exposé sur la situation de son secteur à travers la wilaya, qui enregistre plusieurs projets en cours de réalisation telle que la piscine semi-olympiques sise Boulevard Abbane Ramdane . Le ministre a également procédé à la visite du centre de regroupement des équipes nationales M Ould Ali a par ailleurs visité la maison de jeunes de la cité le Rocher. Le Ministre n’a pas manqué d’exprimer son soutien aux disciplines sportives qui peuvent contribuer au développement du tourisme et donc de l'économie. Le Ministre, en se rendant au au centre de regroupement des équipes nationales de Sidi Bel Abbès, a estimé qu’il n’est pas raisonnable que cette infrastructure sportive, réalisée, ne doit pas rester fermer aux jeunes de la wilaya qui constituent une pépinière des sportifs dans diverses disciplines. Lors de sa visite au niveau de la future piscine semi olympique, le ministre a demandé aux responsables du Contrôle technique de constructions (CTC) d’accélérer pour relancer les travaux dans les plus brefs délais. A. Hocine

Regroupement régional sur l’évaluation du programme hydro-agricole : La satisfaction des besoins hydriques au menu

La wilaya de Sidi bel abbès, a abrité jeudi dernier, une rencontre intersectorielle, qui rentre dans le cadre de la mise en œuvre des orientations issues de la réunion du Conseil Interministériel tenu le 30 octobre 2017, consacré à l’examen de la problématique de la mobilisation de la ressource en eau. Mr Hachani Tahar wali de Sidi bel abbes, a donné le coup d’envoi de la séance , après avoir exprimé sa satisfaction que la wilaya eu l’honneur d’abriter cette rencontre pour laquelle, il souhaite un vif succès Cet évènement qui a regroupé des cadres et spécialistes de la question des wilayas de l’Ouest et Nord Ouest a été animé par les secrétaires généraux des Ministères de l’Agriculture, du Développement Rural et de Pêche, des Ressources en Eau et de l’Energie. Cette rencontre a permis de regrouper les directeurs des services agricoles, les directeurs des ressources en eau, les directeurs de la pêche et des ressources halieutiques, les directeurs de l’énergie, les conservateurs des forêts et les secrétaires généraux des chambres d’agriculture des wilayas et porteront sur la présentation des bilans des wilayas, ainsi que les plans d’actions arrêtés et validés conjointement et déclinés par année (2017 à 2022). Selon le communiqué de presse, les bilans et les plans d’action qui sont présentés font ressortir - L’état d’exploitation des superficies irriguées existantes ;- L’évolution de nouvelles superficies irriguées ; - L’utilisation des eaux usées épurées en agriculture ;- L’irrigation d’appoint des céréales ;- La concession des terres agricoles (Réalisation des actions structurantes : Electrification, pistes, etc…) ; - La promotion de l’économie de l’eau au niveau des parcelles ; - L’agri-aquaculture ; - Le traitement des bassins versants. Ainsi, parmi les recommandations, la concrétisation de l’objectif stratégique d’extension des superficies irriguées à 2 millions d’ha, actuellement à 1.3 millions d’ha, s’inscrit dans le programme quinquennal du gouvernement, dont le développement agricole lui a été consacré une attention particulière et prioritaire K.Benkhelouf

L’usage abusif de bandelettes de contrôle de glycémie inquiète la CNAS

Sur instruction du ministère de la santé, la Cnas de la wilaya de Sidi Bel Abbès, a invité les officines de réduire les consommations des bandelettes de contrôle de la glycémie par les malades chroniques du diabète. Il semblerait selon les services de la Cnas, que les malades diabétiques traités par voie orale afin de stabiliser leur taux de glycémie, ne nécessitent qu’une boîte par trimestre et ceux sous insuline 3 à 4 boîtes par trimestre. Or, il est constaté que les malades en question se voient prescrire un nombre de boite dépassant la normale par trimestre, devenant un excès, causant des dépenses aux caisses de la Cnas, sans oublier le fait de se faire inutilement piquer plusieurs fois par jour est traumatisant pour le malade. Les sujets auquel il est recommandé de tester leur glycémie 3 fois par jours sont ceux qui sont sous insuline et certains en abusent. Ainsi ces derniers jours, la Cnas cherchant à redresser son volet financier, a convoqué ceux chez qui on a constaté un abus pour leur demande de remboursement. Une demande qui a suscité la contestation chez ces derniers, se justifiant à travers la prescription médicale. A signaler que la wilaya de Sidi-Bel-Abbès compte 60 686 diabétiques qui sont pris en charge à 100% par la Cnas. Pour le premier trimestre 2017, il a été enregistré 627 nouveaux cas, le deuxième trimestre 607 et le troisième trimestre 526. L’on comprendra à travers le nombre de personne qui se rapprochent de la Cnas et qui sont servis, combien qu’il est utile aussi, que les abus n’aient pas raison d’exister K.Benkhelouf

Collecte de sang organisée par la wilaya et le CHU : Mobilisation pour sauver des vies humaines

Dans le cadre des festivités du 1er novembre, les œuvres sociales des travailleurs de la wilaya ont organisé en collaboration avec le CHU de Sidi Bel Abbés une opération de collecte de sang qui sera étalée sur u6 jours et qui touchera selon les organisateurs une grande partie des communes. L’opération est placée sous le haut patronage du ministre de l’intérieur et des collectivités locales avec la supervision du wali de la wilaya de Sidi Bel Abbés. On a choisi de mettre cette campagne de collecte de sang sous le slogan « une goutte d’espoir… soulage de la douleur ». Pour le lancement de l’opération un camion aménagé avec un chapiteau, ont été installés hier à la place du 1er novembre de Sidi Bel Abbés avec une mobilisation importante du personnel médical et para médical a-t-on constaté sur les lieux en présence du secrétaire général du CHU Mr Boukhiar. La structure de collecte de sang rattachée au CHU se fixe comme objectif l’alimentation des banques de sang de toutes les structures de santé. Le plus important, a-t-on relevé, c’est qu’il n y a eu aucun décès dans les interventions chirurgicales pour manque de sang en dépit des difficultés rencontrées sur le terrain par les praticiens dans la collecte de sang. On salue au passage la contribution effective des corps constitués dans le don de sang. A ce propos, a-t-on signalé la structure de collecte de sang, dispose d’un fichier de donneurs de sang et chaque fois que l’urgence l’exige, on fait appel à ces bienfaiteurs qui répondent sans hésiter pour sauver des vies humaines surtout lorsqu’il s’agit sang rare. La campagne de collecte de sang a une double portée pour les organisateurs, il s’agit de collecter au maximum cette substance vitale et sensibiliser le grand public autour de l’impact social de l’opération et recruter de nouveaux donneurs. R.R

HORRIBLE DRAME A LA RUE DE LA FONTAINE : Une famille composée de 5 personnes décimée par un incendie

Le monoxyde de carbone et le feu ne pardonnent pas et continuent de faire des victimes en cette période hivernale durant laquelle le froid est dense, génère plus d’accidents d’autant que le respect du code des sécurités n’est pas respecté, l’entretien préventif est le dernier des soucis du monoxyde de carbone qui endeuillent chaque jour les familles algériennes. Durant la nuit du mercredi à jeudi, ce sont 5 membres d’une même famille, en l’occurrence la famille K. M demeurant rue de la Fontaine; qui ont trouvé la mort dans l' incendie survenu dans le logis familial exigu, 12 m2, situé sur la terrasse d'un immeuble ..Selon les indications fournies par la direction de la Protection civile de la wilaya de Sidi Bel Abbés à l’origine de cet horrible drame , le chauffage à gaz butane a pris le dessus sur cette malheureuse famille, où quatre petits innocents ont péri avec leur mère dans l'incendie provoqué par le dysfonctionnement du chauffage. Les cinq victimes ont été complètement carbonisées. Les dépouilles des victimes ont été transférées par la Protection civile à la morgue du CHU Abdelkader Hassani. La maman B. S 40 ans, K.M 8 ans, K.K 6 ans, K.M 5 ans et K.K 3 ans.. Une enquête a été ouverte par les services compétents pour déterminer les causes exactes de cet accident. A. Hocine

Saisie de 500 bouteilles de spiritueux : Les 2 commerçants illicites en prison

Cinq cent bouteilles de vin rouge ont été interceptées dans deux véhicules de type Mazda et Great Wall appartenant aux nommé G. B et N. G respectivement âgés de 31 et 28 ans, sur la RN 94 menant à Youb (wilaya de Saïda). Les deux conducteurs de véhicules n’étaient pas en possession de factures justifiant l’achat de la marchandise qui a été saisie par les services de la police judiciaire de la sûreté de wilaya. Les deux contrebandiers ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de première instance de Sidi Bel Abbés qui les a placés sous mandat de dépôt.. Il est à noter que depuis la décision de fermeture des bars et dépositaires des boissons alcoolisées durant les années 1970 par le wali de Saida, les consommateurs de ce genre de boissons se déplacent pour s'approvisionner vers les villes limitrophes, à savoir Sidi Bel-Abbès, Mascara et Oran. A. Hocine

Le code communal et de wilaya adopté avant la fin du 1er semestre 2018

Le code communal et de wilaya adopté avant la fin du 1er semestre 2018 La loi relative au code communal et de wilaya sera adoptée avant la fin du premier semestre 2018, a annoncé dimanche à Alger le ministre de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui. Intervenant sur les ondes de la chaine III de la Radio nationale, le ministre a indiqué que le texte relatif à la révision du code communal et de wilaya sera adopté avant la fin du premier semestre 2018, précisant que le processus de réformes engagées par le secteur "entame sa dernière phase". Pour ce qui est de la transparence du scrutin des élections locales de jeudi prochain, M. Bedoui a affirmé que la constitution garantit l'organisation d'élections "responsables et libres" dans lesquelles le citoyen trouvera la voix qu'il aura exprimer dans l'isoloir, ajoutant que la loi organique "fait obligation à tous les intervenants dans l'opération à oeuvrer pour des élections transparentes". M. Bedoui a rappelé, dans ce sens, le rôle assigné à la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) qui accompagne les pouvoirs publics et l'administration dans le processus de vote. Il a aussi soutenu que la disposition réglementaire contenue dans la loi électorale et obligeant les partis politiques à obtenir 4% des suffrages lors des élections précédentes pour pouvoir postuler "est très positive" dans le sens ou elle a permis de voir une dynamique au sein des partis, faisant également remarquer une progression (+10%) en matière de listes déposées comparativement aux élections locales de 2012. Revenant sur la campagne électorale des élections locales, M. Bedoui a indiqué qu'elle a été une occasion pour que "les préoccupations du citoyen s'expriment dans la proximité", qualifiant cela de "très important", dans la mesure ou "le débat et l'écoute participent à ancrer la démocratie participative au niveau local", soulignant par la même occasion, que la tenue des élections sont régies par des "dates constitutionnelles", Exhortant les acteurs politiques à "une culture de respect des dates de chaque élection", M. Bedoui a rappelé que "les élections présidentielles auront lieu en 2019". A propos des préparatifs liés au déroulement du scrutin du 23 novembre, le ministre a indiqué son département est "totalement prêt" pour cette consultation, relevant que certains bureaux itinérants ont commencé déjà à se mettre en place pour permettre aux gens des zones isolées de voter. M. Bedoui a annoncé que suite à la révision annuelle du 1 au 31 octobre, le corps électoral compte 22.878.056 électeurs, précisant que ce chiffre "demeure provisoire car nécessitant sa consolidation commune par commune", promettant de "donner dans quelques jours le chiffre exact du corps électoral". Interrogeant sur la tendance à l'abstention du scrutin, M. Bedoui estimé qu'il s'agit d'un "phénomène et une réalité qui s'exprime partout à travers le monde", relevant cependant que les spécificités des élections locales, le travail de proximité accompli et les préoccupations citoyennes évoquées à cette occasion, feront que le citoyen se sentira plus concerné par le vote. aps

230 logements LPA : Les acquéreurs crient à l’arnaque

« Nos femmes et nos enfants ont souffert depuis 2009 et continuent à souffrir toujours « criaient haut et fort , hier, les acquéreurs de 230 logements sis au quartier rocher, du promoteur Tidjini au cours d’un mouvement de protestation observé devant le siège de la wilaya. Désemparés, les protestataires qui sont venus , tôt le matin , rencontrer les responsables de la wilaya et sont partis , après avoi fait le pied de grue deux heures durant , bredouilles , ne décolèrent pas, « nous avons consenti 280 millions chacun , et aujourd’hui, il nous demande de rajouter 22 millions après avoir versé 22 millions, il y a une année » fulmine de colère un jeune cadre de la CNAS. « C’est de l’arnaque pur et simple » enchaîne une sexagénaire , mère de quatre enfants et de renchérir , non sans compassion, « mes enfants ont besoin d’un toit, donnez nous nos droits s’il vous plait « . Occupants des logements, à moitié achevés, les acquéreurs à qui le promoteur refuse de délivrer le certificat de conformité que d’aucuns qualifient la pomme de discorde, pour se mettre l’abri de toutes éventualités telles que le volte face des promoteurs n’en reviennent pas . « Il nous a berné pendant des années et finalement il nous a jeté en pâture » lance un jeune père de famille. pour lui , l’Etat est complètement absent et de s'interroger « comment un promoteur fait ce qu’il veut sans que personne ne lève le petit doigt » . Les protestataires se sont séparés ,en traînant un lourd fardeau de déception , aux environ de 10heures pour se donne rendez vous demain matin.¨Par ailleurs, toutes nos tentatives de contacter le promoteur en question se sont avérées vaines. Belhadj B

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar