Sun06252017

Last updateSat, 24 Jun 2017 4pm

Back You are here: Home SPORT football International

Health

Pogba et Martial marquent, Manchester United corrige Fenerbahçe (4-1)

Manchester United s'est très facilement imposé jeudi soir à Old Trafford contre Fenerbahçe (4-1), avec un doublé de Paul Pogba et un but d'Anthony Martial. Robin Van Persie a réduit la marque en fin de match pour les Turcs. Les Red Devils prennent du même coup la tête du groupe A, à égalité de points avec Feyenoord, vainqueur de Luhansk (1-0).Manchester United, facile vainqueur de Fenerbahçe 4-1 jeudi, avec notamment un doublé de Pogba et un but de Martial, a fait coup double en prenant aux Turcs la première place du groupe A d'Europa League et en confirmant le retour en grâce de son entraîneur José Mourinho.La fiche du match.Loué en Angleterre pour ses qualités de tacticien après le nul 0-0 ramené de Liverpool en Championnat, le "Special One" pourra donc préparer en toute sérénité le déplacement délicat à Chelsea en Premier League dimanche, avant de recevoir le voisin honni de Manchester City, mercredi, en Coupe de la Ligue.Pogba et Martial buteurs.Jeudi, à Old Trafford, c'est Paul Pogba, le joueur le plus cher au monde, qui a ouvert le score sur penalty après une faute de Simon Kjaer sur Juan Mata dans la surface (1-0, 31e), son premier but en C3.Trois minutes plus tard, Anthony Martial, l'autre Français du quatuor du milieu du terrain, a doublé la mise pour ManU, toujours sur penalty (2-0, 34e). Et pour conclure la belle première période des Red Devils, Pogba a signé son doublé personnel d'une superbe frappe du droit, après un service de Wayne Rooney, prolongé par Jesse Lingard (3-0, 45+1).En seconde période, Lingard a ajouté un 4e but pour donner plus d'ampleur au succès mancunien (4-0, 48e), histoire aussi de prendre un ascendant psychologique avant de se rendre à Fenerbahçe le 3 novembre. Et même le but de l'ancien d'Old Trafford Robin van Persie (4-1, 83e) n'a pas amoindri la joie des supporters de ManU.Grâce à ce deuxième succès, contre une défaite 1-0 à Feyenoord, Manchester United compte six points, comme les Néerlandais, vainqueurs du Zarya Louhansk (1-0). Fenerbahçe est désormais 4e avec toujours quatre unités.

Saint-Etienne s'impose contre Qabala (1-0) et recolle à la tête du groupe C

Saint-Etienne a réalisé une excellente opération jeudi soir en s'imposant à domicile contre Qabala (1-0). Une victoire méritée pour les Verts, qui ont dominé, même si elle fut longue à se dessiner (Ricardinho c.s.c. 70e). Avec ce premier succès dans le groupe C, après deux nuls, les Stéphanois rejoignent Mayence et Anderlecht, qui se sont neutralisés (1-1), en tête de la poule.Enfin une victoire ! Après deux nuls face à Mayence (1-1) puis Anderlecht (1-1), Saint-Etienne s'est impose pour la première fois lors de cette troisième journée de la phase de poules de la Ligue Europa. Dans leur antre de Geoffroy-Guichard, les Verts ont difficilement dominé les Azéris de Qabala (1-0), tombeurs de Lille lors des tours préliminaires cet été.Ce succès acquis en deuxième période permet aux hommes de Christophe Galtier de se relancer dans la course à la qualification pour les seizièmes de finale. Ils comptent désormais 5 points, comme Mayence et Anderlecht, les deux autres membres du groupe C, qui se sont neutralisés ce jeudi soir (1-1).Trop de maladresse mais un sacré coup de pouce.C'est une victoire minimaliste. Mais elle est méritée et elle contente amplement les Stéphanois. Car, malgré une nette domination, ils ont eu beaucoup de mal à faire la différence. Particulièrement dans les trente derniers mètres où un manque de maitrise technique et de vitesse dans les mouvements s'est clairement fait ressentir. Malgré cela, les Verts ont pu tirer 25 fois au but. Pour seulement cinq frappes concédées. Signe de l'acharnement de Saint-Etienne.Pour autant, l'ouverture du score n'est pas intervenue sur une de leurs tentatives. Elle est consécutive à un coup franc excentrée de Veretout prolongée involontairement de la tête par le malheureux Ricardinho qui a trompé son gardien, cloué sur sa ligne (1-0, 70e).Un réel soulagement tant les Stéphanois ont été maladroits. Roux (53e) et Saivet (68e et 87e) ont notamment manqué d'énormes opportunités. Qu'importe au final, car la course à la qualification est plus que jamais d'actualité.

ARDA TURAN A BARCELONE : un transfert en trois équations

Pourtant privé de recrutement jusqu’en janvier 2016, le FC Barcelone a recruté Arda Turan en provenance de l’Atlético Madrid pour 34 millions d’euros (plus 7 millions de divers bonus). Un transfert qui pose plusieurs questions.Arda Turan + Barcelone = un casse-tête tactique Arda Turan risque de donner des maux de tête à Luis Enrique. Des migraines plutôt douces que tout entraîneur aimerait bien avoir. A partir de janvier 2016, le Turc va apporter une nouvelle solution tactique aux Catalans. Souvent positionné ailier droit dans le système de Diego Simeone à l’Atlético, Arda Turan n’évoluera pas au même poste à Barcelone. Lionel Messi, Neymar et Luis Suarez sont indétrônables. L’entraîneur espagnol imagine mieux le joueur de 28 ans dans un rôle de N°8. Dans ce profil, Andrés Iniestavieillit et a de plus en plus de mal à se montrer décisif une saison entière (une seule passe décisive en Liga en 2014/2015). Il est cependant encore capable de quelques fulgurences. Ses matches en finale de Ligue des champions face à la Juventus ou en quart contre le PSG peuvent en témoigner. A 31 ans, la question de sa succession commence à se poser. Arda Turan a le profil et la qualité technique pour être l’élu. Sa première année pourrait s’apparenter comme une forme d’apprentissage du jeu et de la culture barcelonaise. Avant de prendre plus d’ampleur en 2016 pour progressivement prétendre à une place durable dans le onze. Mais Luis Enrique ne se privera pas de la polyvalence de l’ancien joueur de Galatasaray. En cas de blessure d’un membre de la MSN, le Turc retrouvera son poste de prédilection. Au détriment d’un joueur comme Pedro. Atlético Madrid – Arda Turan = la perte d’un guerrier Diego Simeone avait fait d’Arda Turan l'un des leaders techniques d'une équipe basée essentiellement sur le physique. Le Turc a cependant su s’adapter aux exigences de l’Argentin, à savoir jouer le rôle de premier défenseur. La perte d’un joueur du calibre d’Arda Turan au milieu de terrain est rare pour les Colchoneros qui sont plus habitués à alimenter l’Europe de talentueux attaquants (Torres, Falcao, Diego Costa…). Koke, Gabi, Mario Suarez, Raul Garcia : l’entrejeu du club madrilène est solide et très modulable. Et ça ne devrait pas changer. C’est la force du club et ça prouve l’importance du transfert du Turc. Au club depuis 2011, le milieu de terrain a explosé et confirmé avec le club madrilène. En 177 matches, il aura marqué 22 buts et délivré 32 passes décisives. Arda Turan – l’interdiction de transfert du Barça = la puissance de Barcelone Quel autre club au monde peut se permettre de recruter un joueur comme Arda Turan sans être capable de l’aligner pendant six mois ? Le Barça fait partie de cette caste de clubs où l’intérêt collectif est plus puissant que les objectifs individuels. En signant à Barcelone, les joueurs savent qu’ils entrent dans une nouvelle dimension où l’institution est placée au-dessus de tout. Le Turc n’est pas le seul dans ce cas là puisque Aleix Vidal a également rejoint la Catalogne. Et rien ne dit que Barcelone compte s’arrêter là. "Cela va être difficile de ne pas jouer pendant six mois, a affirmé le joueur. Mais le plus important, c'est que je vais jouer pour le Barça " Il reste encore la solution d’un prêt pour Arda Turan. Galatasaray s’est déjà positionné pour faire revenir le milieu de terrain l’espace de six mois. Mais Arda Turan pourrait profiter de ce temps sans compétition pour s’imprégner de la culture blaugrana. L’année dernière, Luis Suarez avait dû attendre le mois d’octobre avant d’effectuer ses débuts au Nou Camp.

LIGUE DES CHAMPIONS : Dortmund arrache le nul face au Real Madrid (2-2)

Au terme d'un match d'une intensité folle, Dortmund et le Real Madrid se sont quittés dos-à-dos (2-2) lors de la 2e journée de Ligue des champions. C'est Schürrle qui a permis aux Allemands d'arracher le nul en fin de match (87e) alors que Raphaël Varane avait donné l'avantage aux siens (1-2, 68e).Fidèles à leur nouvelle tradition, le Borussia Dortmund et le Real Madrid ont offert un grand spectacle dans ce choc du groupe F. Borussen et champions d'Europe en titre se sont quittés sur un score de parité au bout d'une rencontre ultra-disputée et haletante jusqu'à la dernière minute (2-2). Cristiano Ronaldo (17e) et Raphaël Varane (68e) ont donné l'avantage aux visiteurs madrilènes mais Pierre-Emerick Aubameyang (43e) et André Schürrle (87e) ont permis aux locaux d'égaliser devant un public bouillant. Les deux équipes sont tête du groupe avec 4 points. Le Sporting Lisbonne s'est imposé face au Legia Varsovie dans l'autre match de la poule (2-0).Comme prévu, il n'y a eu aucun round d'observation entre les hommes de Thomas Tuchel et ceux de Zinédine Zidane. Tout de suite dans le coup, déterminés et tournés vers l'avant, les joueurs des deux équipes ont très vite chauffé les gants du portier adverse. De retour dans la cage madrilène, Keylor Navas a d'entrée montré qu'il était en forme en s'envolant pour détourner un coup franc de Castro (4e). Cristiano Ronaldo venait d'obliger Bürki à repousser son coup franc axial (3e). La star portugaise n'a pas tardé à revenir à la charge et a profité d'une talonnade inspirée de son compère Bale pour ouvrir le score d'un tir croisé (0-1, 17e). CR7 est allé fêter son 96e but en Ligue des champions avec ses compatriotes Pepe et Coentrao mais aussi avec son coach comme pour montrer qu'il n'y avait aucune tension entre eux.Varane omniprésent, le Borussia déchaîné Les Borussen se sont vite remis dans le sens de la marche après ce but adverse et ont mis la pression sur des Madrilènes repliés dans leur camp. Dembélé a fait tourner Danilo en bourrique avec ses dribbles mais le jeune Français a aussi souvent manqué de précision dans ses tirs. De nouveau titulaire en défense centrale côté Merengue, Varane a eu beaucoup de travail face au supersonique Aubameyang. Le défenseur central s'est pourtant battu comme jamais et a souvent pris le dessus sur le Gabonais. Varane n'a pourtant pas eu de réussite en permettant à PEA d'égaliser après une parade de Navas sur un coup franc de Guerreiro (1-1, 43e).Le match a encore gagné en intensité en seconde période et les occasions franches se sont succédé de part et d'autre. Plus justes en phase offensive, les Merengue ont repris l'avantage grâce à Varane qui a su rebondir et marquer, de près, son premier but en C1 en suivant une reprise de Benzema venue heurter le poteau gauche et la barre de Bürki (1-2, 68e). Bien décidés à égaliser de nouveau devant leurs supporters, les Borussen se sont alors rués à l'attaque dans une fin de rencontre folle. Mitraillé de tous les côtés, Navas a longtemps brillé avant de craquer sur un tir imparable de Schürrle (2-2, 87e). Comme lors de ses deux derniers matches de championnat, le Real Madrid doit se contenter d'un match nul mais celui-ci l'a certainement rassuré sur son niveau de jeu.

LIGUE DES CHAMPIONS (PHASE DES POULES): L'ESS, l'USMA et le MCEE affûtent leurs armes

Les Babiya d’El Eulma seront les premiers sur le terrain pour cette compétition puisqu'ils joueront la 1ère journée face à Al Merreikh, samedi à 20h au stade d'Oum Dourman, alors que l'ESS et l'USMA s'affronteront dimanche à 22h30 au stade du 8-Mai 1945 de Sétif.L'ES Sétif, champion d'Afrique en titre, l'USM Alger et le MC El Eulma opèrent les dernières retouches avant leurs premiers matchs respectifs du groupe «B» de la phase des poules de la Ligue des champions africaine prévue dès samedi prochain. Les trois clubs algériens se trouvent dans ce même groupe «B» en compagnie de la formation soudanaise d'El Merreikh. D'ailleurs, c'est le MC El Eulma qui sera le premier sur le terrain pour cette compétition puisqu'il jouera la première journée de la phase de poules (groupe B) face à Al Merreikh du Soudan, samedi prochain à 20h (heure algérienne) au stade d'Oum Dourman. La rencontre sera arbitrée par le Zambien Janny Sikazwe. Quant aux deux autres clubs algériens, à savoir l'ES Sétif et l'USM Alger, ils joueront leur match entre eux dimanche prochain à 22h30 au stade du 8-Mai 1945 de Sétif sous la direction de l'arbitre gambien Bakary Papa Gassama. Les champions d'Afrique en titre, les joueurs de l'Entente de Sétif ont préféré se préparer à Sétif même et plus précisément à «Ecole des sports olympiques ». Ainsi et depuis jeudi dernier, le coach Madoui a soumis ses joueurs à une grande charge de travail, avec à la fin de chaque séance un match d'application. Une manière comme une autre pour assurer la cohésion entre les joueurs. Pour ce premier match, les nouvelles recrues de l'ES Sétif, Farès Hachi et Walid Chenine, transfuges de clubs de divisions inférieures de France, ainsi que Miloud Rebai (ex-WA Tlemcen) ne sont pas qualifiées pour participer au match à domicile face à l'USM Alger. La concurrence imposée par Madoui oblige les joueurs à se surpasser aux entraînements pour assurer leur place dans le «onze» comme titulaires. La préparation physique des joueurs est assurée par le technicien spécialiste en la matière Belkhir. D'ailleurs, les joueurs de Madoui ont même saisi l'occasion de la présence la semaine dernière de la sélection olympique algérienne pour disputer deux matchs amicaux contre elle. Madoui prépare donc ce premier match et la saison bien évidemment avec la détermination de défendre ses titres : le Trophée africain, le titre de champion et pourquoi ne pas ajouter la coupe d'Algérie. De son côté, l'adversaire de l'ES Sétif, l'USM Alger qui est sans entraîneur depuis le départ de Pfitser a choisi le Maroc pour se préparer avec le trio de techniciens locaux formé de Meftah- Zeghdoud et Hadj Adlane. Le stage de Casablanca a été bien organisé et les joueurs anciens et quelques nouveaux travaillent avec une grande volonté et un grand courage pour être prêts face aux Setifiens dimanche prochain. De retour à Alger, le staff technique des Rouge et Noir a laissé les joueurs au repos avant la reprise prévue hier soir au moment où on mettait sous presse au stade de Bologhine. Seulement et faute de sparring-partner, l'USMA n'a disputé aucun match amical avant d'affronter l'ES Sétif. La raison est simple : toutes les équipes locales au Maroc étaient en vacances. Devant cette situation, le staff des Rouge et Noir s'est donc contenté des matchs d'application seulement pour parfaire les automatismes des joueurs et leur cohésion. La séance d'entraînement d'hier soir devait connaître la présence de la nouvelle recrue, en l'occurrence, Hocine Benayada (Ex-ASMO). Sur le stage de Casablanca, le premier responsable de l'équipe, Rebbouh Haddad affirme que celui-ci, qui s'est déroulé au complexe «Welllness Center» de Casablanca, a été une véritable réussite. Sans pression donc, les joueurs de l'USMA se préparent sereinement pour leur premier match de la Ligue des Champions devant le champion en titre, justement, l'ES Sétif. Pour le MC El Eulma, il est utile de noter le recrutement de Boussouf, Griche et Dehouche alors que l'équipe se trouve déjà au Caire avant de rallier Khartoum (Soudan) pour y affronter El Merreikh. Un mini stage est donc programmé par le coach du MC El Eulma au pays des Pharaons afin de mettre les joueurs dans l'ambiance du Soudan puisque l'Egypte a le même climat que celui du Soudan. Le staff technique d'El Eulma dont les joueurs disposent d'un volume de jeu acceptable doivent multiplier les efforts pour, ne serait-ce que montrer que leur place ne devrait vraiment pas être en Ligue 2. Secoués par la relégation en Ligue 2, les joueurs des Hauts-Plateaux, veulent ainsi redorer l'image de l'équipe justement à travers cette Ligue des champions. Ils veulent bien rééditer l'exploit de leurs voisins de l'ES Sétif qui avaient arraché le titre africain en 1988 alors qu'ils évoluaient en seconde division. Seulement, la chaleur et l'environnement du Soudan risquent de perturber quelque peu les joueurs d'El Eulma avec ce mois sacré de Ramadhan.

Ligue des champions : Mahrez et Slimani contre Brahimi

Le match de ce mardi soir entre Leicester et le FC Porto sera sans doute suivi avec un grand intérêt par les mordus de la balle ronde en Algérie.Et pour cause ! Trois internationaux algériens seront de la partie, deux du côté des Foxes, Riyad Mahrez et Islam Slimani, et un du côté des Dragons, Yacine Brahimi.C’est un fait rare dans cette prestigieuse compétition européenne. Leicester veut réussir son premier match à domicile en C1 et se réhabiliter aux yeux de ses fans après sa déroute en Premier League face à Manchester United.Ranieri a préservé ses deux redoutables armes offensives, Vardy et Mahrez, pour ce grand rendez-vous en les faisant sortir à la mi-temps du choc contre les Red Devils après que son équipe ait été menée au score (4-0) à la mi-temps. « Nous avons beaucoup de respect pour Porto, c’est une équipe très expérimentée en Europe qui a disputé bien plus de matches de Champions League que nous et a l’habitude d’occuper la tête de son championnat. Ils ont remporté six titres sur les dix dernières années. Nous les respectons mais nous tenterons de nous imposer. Nous ne sommes pas favoris, que ce soit en Premier League ou en Champions League. Oui, nous sommes champions, mais nous connaissons notre niveau, nous savons qu’il faudra nous battre à chaque instant cette saison pour pouvoir réaliser quoi que ce soit. Cette première (à domicile en C1), c’est fantastique pour nos supporters. Ils étaient nombreux à se rendre à Bruges juste pour entendre la musique », a déclaré en conférence de presse l’entraîneur des Foxes qui n’ont perdu que deux de leurs 20 derniers matches à domicile toutes compétitions confondues, alors que le FC Porto s’est incliné 14 fois en 16 déplacements en Angleterre. Slimani pour un 7e but contre PortoLes Dragons espèrent profiter de l’inexpérience des Foxes pour mettre fin à ce bilan dramatique en Angleterre. Les Portugais qui comptent deux points de retard sur les champions d’Angleterre, ne veulent pas se faire distancer.« L’histoire montre que Porto n’a jamais gagné en Angleterre, mais les stats sont comme les records : elles sont faites pour être brisées. On n’a pas bien joué contre Copenhague, mais l’équipe a progressé depuis. Leicester est tenant du titre en Premier League, qui est l’un des meilleurs championnats au monde. C’est remarquable et nous respectons beaucoup Leicester pour cette performance. Le seul moyen de contrôler [Leicester] consiste à rester équilibré et à contrôler le jeu collectivement. On aime jouer et avoir le ballon, à nous d’appliquer notre jeu », affirmé, Nuno Espírito Santo, l’entraîneur des Dragons, qui vont retrouver leur bourreau, Islam Slimani, auteur de six buts contre Porto dont cinq buts en trois matches en 2016.Slimani va tenter de marquer son premier but en Ligue des champions sous les couleurs de Leicester, son sixième dans la cage de Casillas qui lui réussit bien jusque-là.Deux autres internationaux algériens seront en lice ce soir, à savoir Rachid Ghezzal qui va affronter le FC Séville avec l’Olympique Lyonnais et Larbi Hillal Soudani qui défiera la Juventus avec le Dinamo Zagreb.

MERCATO: Les 11 infos du jour

Arda Tura nouvelle piste du PSG, l’OM veut garder Ocampos et Rami qui ne dit pas non à Lyon :voici notre bulletin transfert de mardi. Arda Turan, la surprise du PSG ? Alors que les rumeurs affirment que le PSG fait

Read more...

En recevant un quatrième Soulier d'Or : Ronaldo dépasse Messi

Auteur de 48 buts la saison dernière en Liga avec le Real Madrid, Cristiano Ronaldo a reçu le quatrième Soulier d'Or (2008, 2011, 2014, 2015) de sa carrière mardi, à Madrid. Un chiffre qui lui permet de dépasser Lionel Messi, détenteur de trois trophées (2010, 2012, 2013). Pour Cristiano Ronaldo, ça fait une récompense de plus. Le Portugais, auteur de 48 buts la saison passée en Liga, s'est vu décerner le Soulier d'Or 2015 mardi à Madrid après une cérémonie d'usage. Depuis 1968, le prestigieux trophée récompense chaque saison le meilleur buteur d'Europe tous championnats confondus. L'attaquant du Real a donc ajouté un quatrième Soulier d'Or (2008, 2011, 2014, 2015) dans sa vitrine, soit un de plus que Lionel Messi (2010, 2012, 2013). Le joueur portugais de 30 ans a reçu la récompense des mains de son président Florentino Perez et d'Oscar Campillo, le directeur de Marca. Le quotidien espagnol est associé à l'évènement. Par ailleurs, tous les joueurs merengue étaient présents pour assister au couronnement du Portugais. Ce quatrième Soulier d'Or est symbolique puisqu'il permet à CR7 de devenir le seul joueur à avoir remporté quatre fois la distinction. Un de plus que son meilleur rival, Lionel Messi, détenteur de trois Souliers d'Or. 31 buts en 2008 (avec Manchester United), 40 en 2011, 31 en 2014 : Cristiano Ronaldo a fait encore mieux la saison dernière, en inscrivant 48 buts en 35 matchs de Liga avec le Real, juste devant Lionel Messi (43 buts). Le Portugais et l'Argentin sont décidément indissociables.e.s

Les stars de la Copa America n'ont pas brillé

Sample image

Les quarts de finale de la Copa America débutent mercredi. Le temps pour les stars annoncées de la compétition de se réveiller après une phase de poule pas franchement brillante.

Read more...

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar