Mon05012017

Last updateSun, 30 Apr 2017 3pm

Back You are here: Home SPORT L'équipe National D'Algérie

Health

Glo-CAF Awards 2016 : riyad Mahrez sacré meilleur joueur africain

L’international algérien Riyad Mahrez a été sacré meilleur joueur africain 2016 lors de la cérémonie de remise des trophées de la Confédération africaine de football Glo-CAF Awards, organisée jeudi soir à Abuja.Mahrez, qui avait notamment gagné le titre de champion d’Angleterre la saison passée avec son équipe Leicester City, tout en étant élu meilleur joueur de la Premier League, a collecté 361 voix.Il a pris le dessus sur le buteur du club allemand de Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang, qui en a eu 313 et le Sénégalais Sadio Mané (Liverpool/Angleterre) qui a complété le podium.Cette distinction intervient après moins d’un mois de la 7e place remportée par le joueur de 25 ans au classement du Ballon d’Or mondial attribué par France Football, ainsi que le titre de meilleur joueur africain de l’année dédié par BBC.En remportant le ‘‘Ballon d’Or’’ africain, Mahrez permet à l’Algérie de renouer avec ce trophée qu’elle n’a plus gagné depuisà1987, soit depuis que Rabah Madjer l’avait soulevé. Cinq ans auparavant (1982), Lakhdar Belloumi fut le premier joueur algérien à s’offrir cette distinction.En 1992, la CAF avait décidé d'organiser le vote de meilleur joueur africain, après la disparition du défunt Ballon d'Or africain décerné par le magazine France Football entre 1970 et 1994.

Sélection algérienne : "Je suis motivé et décidé à relever le défi"

Le nouvel entraineur de la sélection algérienne de football, le Belge Georges Leekens, s'est dit "motivé" pour réussir sa nouvelle mission avec les "Verts", soulignant que lui et son staff sont prêts à relever le défi de qualifier l'Algérie à la Coupe du Monde 2018 et réussir un bon parcours à la Coupe d'Afrique 2017 au Gabon.Dans une vidéo publiée vendredi sur le site la Fédération algérienne de football (FAF), Leekens de retour à la barre technique de la sélection algérienne après un court passage en 2003, a dit qu'il avait "une dette" vis à vis de tous les supporters algériens."Je suis fier d'être une deuxième fois à la tête de la sélection algérienne. Nous avons une belle équipe, nous allons tout faire pour nous qualifier à la Coupe du Monde 2018 en Russie, et réussir un joli parcours à la Coupe d'Afrique 2017 au Gabon", a déclaré Leekens, qui a signé ce vendredi un contrat avec la FAF s'étalant jusqu'à la Coupe d'Afrique des nations de 2019."Nous avons des objectifs à atteindre, il faudra se donner à fond. Les joueurs et le staff technique sont motivés pour réussir cette mission", a-t-il ajouté. D'autre part, le nouveau sélectionneur national, Georges Leekens, animera une conférence de presse, mardi 1er novembre 2016 à 11h00 à la salle des conférences du Complexe olympique Mohamed Boudiaf d’Alger (stade du 5-Juillet).La liste des joueurs algériens convoqués pour la rencontre Nigeria- Algérie du 12 novembre 2016 sera donnée avant le début de la conférence, a indiqué la FAF.A l'issue de la première journée des qualifications du mondial 2018, l'Algérie occupe la deuxième place du groupe B avec le Cameroun après leur nul (1-1), devancés par le Nigeria, vainqueur en déplacement contre la Zambie (2-1).Le premier du groupe se qualifiera au mondial 2018 en Russie.

CAN-2017/Tirage au sort : La sélection algérienne fixée mercredi sur ses adversaires

La sélection algérienne de football sera fixée mercredi sur ses adversaires lors de la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations de 2017 au Gabon (14 janvier - 5 février), à l'occasion du tirage au sort de l'épreuve que va abriter Libreville.Désignée tête de série, l'équipe nationale, qui attend toujours de connaître son nouvel entraîneur après le départ du Serbe Milovan Rajevac, risque néanmoins d'hériter d'un groupe difficile vu la composante des trois autres pots, en particulier le deuxième et le troisième.Le tirage au sort, qui n'a pas été clément avec les Verts pour le compte des éliminatoires du Mondial-2018 en mettant sur leur chemin le Cameroun, le Nigeria et la Zambie, pourrait leur jouer un autre mauvais tour, si par exemple ils tombent dans une poule composée également de deux autres sélections nord-africaines.Une probabilité à ne pas écarter, quand on sait que le pot 2 comporte, entre autres la Tunisie, et que dans le pot 3 figurent le Maroc et l'Egypte.Cela est suffisant pour que les fans de l'équipe nationale retiennent leur souffle tout au long de l'opération de tirage au sort qui devrait donner lieu à des rencontres palpitantes, étant donné que la majorité des gros bras continentaux, excepté le Nigeria, seront présents sur les terres gabonaises.Dans la foulée, des sélections, en déclin depuis des années, sont en train de sonner leur réveil, à leur tête l'Egypte qui, après s'être absentée des trois dernières phases finales de la CAN, revient en force comme l'atteste du reste son parcours dans les éliminatoires. Composition des pots : Pot 1 : Gabon, Côte d'Ivoire, Ghana, Algérie Pot 2 : Tunisie, Mali, Burkina Faso, RD Congo Pot 3 : Cameroun, Sénégal, Maroc, Egypte Pot 4 : Togo, Ouganda, Zimbabwe, Guinée-Bisau.

L'Algérien Mustapha Dahleb un des meilleurs buteurs de l'histoire du Paris ST Germain

L'ex-international algérien Mustapha Dahleb est l'un des meilleurs buteurs de l'histoire de l'équipe du Paris Saint Germain en Ligue 1 du championnat de football français, rapporte le site Yahoo.fr.Durant son passage sous les couleurs du PSG (1974-1984), Mustapha Dahleb a inscrit 85 buts, devant l'Argentin Carlos Bianchi (1977-1979) qui avait atteint le nombre de 37 réalisations et le Congolais François M'Pelé (1973-1979) qui reste dans le Top 5 des meilleurs buteurs de l'histoire du club).Le Suédois Zlatan Ibrahimovic (2012-2016) restera, par contre, une légende, un roi, pour les fans du PSG. Le Suédois est le meilleur buteur de l'histoire du club avec 156 buts inscrits. Il est suivi du Portugais Pedro Miguel Pauleta (2003-2008), auteur de 109 pions inscrits lors de son passage, l'Aigle des Açores, comme on le prénomme, est le 2e meilleur buteur de l'histoire du PSG, derrière Zlatan qui reste le meilleur buteur du club parisien en Ligue des champions (20 buts), devant le Libérien George Weah (1992-1995) qui avait marqué durant son passage avec le PSG en C1, 16 buts.Dans l'histoire de l'équipe du PS Germain, des noms ont laissé leur empreinte durant leur passage, à l'image du Brésilien Ronaldinho (2001-2003), considéré comme un phénomène. Sacré Ballon d'Or deux ans après avoir quitté la capitale française, le Brésilien est sans conteste le plus grand showman et le plus grand dribbleur de l'histoire du PSG.Son compatriote, Ricardo (1991-1995), champion de France lors de la saison 1993-1994, restera un des meilleurs défenseurs du club. Idem pour l'autre brésilien, Rai (1993-1998), un classe à l'état pur et l'un des symboles de l'équipe de l'époque.L'histoire du Paris Saint Germain retiendra également à jamais, le nom du Yougoslave Safet Susic (1982-1991), un technicien hors pair à l'époque. Champion de France en 1986, le meneur de jeu est le meilleur passeur de l'histoire du club en L1 avec 61 passes décisives en 287 matches.

Sélection algérienne : Raouraoua dément tout contact avec l'entraineur Hervé Renard

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Mohamed Raouraoua a nié vendredi tout contact avec l'entraineur français, Hervé Renard, actuellement aux commandes techniques de la sélection marocaine, affirmant qu'il n'était pas habitué à prendre attache avec un technicien en poste.Renard, cité par le site officiel de la fédération royale marocaine, a indiqué avoir été contacté par les responsables du football en Chine pour lui confier la barre technique de sa sélection première, et qu'il y avait également "des tentatives" de la part de la fédération algérienne pour l'engager."Suite aux graves mensonges de Renard Hervé, La FAF dément catégoriquement n'avoir jamais pris contact avec cet entraineur, même quand il était au chômage. Il n'est pas de nos habitudes de contacter des techniciens en poste. Le comportement de ce renard est un acte irresponsable et inacceptable", a réagi le président de la FAF, Mohamed Raouraoua dans un communiqué transmis à l'APS.Renard, qui avait travaillé en Algérie en 2011 lorsqu'il avait drivé l'USM Alger, dirige les Lions de l'Atlas depuis quelques mois. La FAF est à la recherche d'un nouvel entraineur pour l'équipe nationale première après la démission, mardi dernier, du Serbe Milovan Rajevac, au surlendemain du match à domicile contre le Cameroun (1-1), dans le cadre de la première journée des éliminatoires du Mondial-2018. Il n'est finalement resté en poste que l'espace de trois mois.

CAN-2017 (Gr B) : La FTF souhaite la qualification de la Tunisie et de l'Algérie

La Fédération tunisienne de football (FTF) a exprimé samedi son souhait de voir la sélection de son pays et son homologue algérienne, tombées dans un même groupe lors de la prochaine Coupe d'Afrique des nations (CAN-2017), se qualifier toutes les deux aux quarts de finale de l'épreuve qu'abritera le Gabon du 14 janvier au 5 février."Nous souhaitons plein succès aux sélections tunisienne et algérienne à la CAN-2017 et leur qualification toutes les deux au deuxième tour, compte tenu des liens de fraternité et d'unité du destin qui lie les deux peuples frères tunisien et algérien", a écrit la FTF dans un communiqué sur son site officiel.Outre l'Algérie et la Tunisie, le groupe B est également composé du Sénégal et du Zimbabwe.Les Verts et les Aigles de Carthage s'affronteront lors de la deuxième journée de la CAN au stade de Franceville (environ 500 km de la capitale Libreville).La dernière rencontre officielle entre Algériens et Tunisiens remonte à la CAN-2013 en Afrique du Sud et s'était soldée par une victoire de la Tunisie (1-0). Les Verts avaient été éliminés dès le premier tour dans cette édition.

Mondial-2018/Qualif : La presse algérienne déplore le départ raté des Verts

La contre-performance de la sélection algérienne de football pour sa première sortie dans les éliminatoires du Mondial-2018 en se contentant du nul (1-1) contre le Cameroun dimanche soir, a été largement commentée par la presse nationale qui déplore la petite prestation des protégés de l'entraîneur serbe, Milovan Rajevac.Les quotidiens algériens se sont ainsi montrés ''sceptiques'' quant aux chances des Verts d'enchaîner une troisième qualification à la grande fête footballistique planétaire, dans un groupe très relevé où le Nigeria a déjà affiché ses ambitions en allant battre la Zambie sur son terrain (2-1)."Les Verts ratent leur départ", regrette Planète Sport pour TIRER la sonnette d'alarme, soulignant au passage que les "Lions indomptables ont confirmé leur statut de bête noire"."Les Verts méconnaissables", ouvre Le Buteur qui met en relief les propos de l'entraîneur national après le match en rappelant à l'ordre ses joueurs mécontents : "Ils doivent savoir que c'est moi qui décide".Dans les milieux de la sélection nationale, on a évoqué, le matin du match, un mécontentement affiché par certains joueurs, notamment Yacine Brahimi et Sofiane Feghouli, après l'annonce par le coach du onze entrant où ils n'y figuraient pas."Plus qu'un semi-échec", titre pour sa part Liberté. Horizons abonde dans le même sens : "Première sortie timide des Verts".Idem pour les journaux arabophones, à l’image d’El Khabar qui a tout résumé avec son "Les Lions indomptables font redescendre les Verts sur terre", alors qu'Echourouk a estimé que les Verts "sont tombés dans le piège des Lions".La sélection algérienne aura la mission difficile de récupérer les deux points perdus dès la prochaine journée, au cours de laquelle elle rendra visite au Nigeria, auréolé de son succès en terre zambienne.

CAN-2017 (Tirage au sort) Gr. B : Algérie et Sénégal, les favoris de Madjer

L'ancienne star du football algérien, Rabah Madjer, a jugé que le groupe B de la Coupe d'Afrique des Nations 2017 dans lequel évoluera l'Algérie aux côtés de la Tunisie, du Sénégal et du Zimbabwe était "équilibré" mais pense que les Verts et les Lions de la Téranga devraient passer au second tour de la compétition."C'est un groupe équilibré avec la présence du Sénégal et de la Tunisie, mais il ne faut surtout pas oublier le Zimbabwe, un adversaire qu'il faut prendre très au sérieux pour éviter toute mauvaise surprise. Certes, nous avons battu cette équipe à plusieurs reprises mais elle a été toujours difficile à manier", a déclaré Madjer au micro d'El-Heddaf TV.L'Algérie a hérité du groupe B à la CAN-2017 prévue du 14 janvier au 5 février selon le tirage au sort effectué mercredi soir à Libreville (Gabon)."Concernant la Tunisie, c'est une belle équipe qui pratique un football technique et efficace ressemblant à notre façon de jouer. Ce sera un derby intéressant qui promet, une sorte de défi pour les deux équipes", a-t-il dit.La dernière confrontation officielle entre l'Algérie et la Tunisie remonte à la CAN-2013 en Afrique du Sud. Un but de Youssef Msakni à l'ultime minute de la partie avait permis aux Tunisiens de l'emporter 1-0.Mais l'ancien joueur du FC Porto dans les années 1980 appréhende beaucoup plus le match du Sénégal qui demeure, selon lui, une "grande équipe"."C'est une équipe très forte composée d'excellentes individualités, physique et technique. Ils sont habitués aux conditions de jeu africaines. Ils sont prêts à jouer sur un même rythme sans problème contrairement à notre équipe qui souffre beaucoup des conditions de jeu difficiles en Afrique, notamment l'humidité et les pelouses difficiles. Personnellement, je crains le Sénégal plus que la Tunisie", a-t-il estimé.Les Verts entameront le tournoi contre le Zimbabwe le 15 janvier à Franceville alors que l'autre rencontre mettra aux prises le Sénégal à la Tunisie.Pour l'ancien sélectionneur d'Algérie, le fait de débuter le tournoi contre le Zimbabwe qui retrouve la CAN après plusieurs années d'absence, est une bonne chose, à condition de s'imposer."Débuter la compétition contre le Zimbabwe est une bonne chose mais à condition de remporter les trois points de la victoire et espérer un nul entre Tunisiens et Sénégalais".Les deux premiers du groupe se qualifieront pour les quarts de finale de la CAN-2017.

Mondial 2018/Algérie-Cameroun : Les Verts en stage à Sidi-Moussa

Le stage bloqué de la sélection algérienne de football a débuté dimanche au Centre technique national (CTN) de Sidi-Moussa (Alger), en vue du match de la première journée (groupe B) des éliminatoires de la coupe du monde Russie-2018, prévu le 9 octobre (20h30) contre le Cameroun à Blida.Le gardien Raïs Ouahab M'Bolhi, présent à Alger depuis déjà plusieurs jours, est le premier à avoir rejoint le stage, en attendant les professionnels qui ne se rendront à Sidi-Moussa que lundi.Ces derniers devaient arriver, comme à l'accoutumée, par vagues successives à partir de dimanche, à commencer par les éléments qui ont joué avec leurs clubs respectifs samedi, mais finalement, il s'est avéré que "mis à part M'Bolhi, aucun autre joueur professionnel ne viendra avant lundi", a appris l'APS auprès de la Fédération algérienne de football (FAF).Dès leur arrivée au CTN de Sidi-Moussa, les joueurs passeront toute une série de tests, physiques et médicaux, pour donner au staff technique national une idée précise sur leur état de forme actuel. Après quoi, Milovan Rajevac pourra dresser un programme de préparation spécifique pour chacun d'entre eux. Ce qui permettra de standardiser leur forme physique, tout en évitant d'éventuelles complications, notamment en ce qui concerne les éléments qui viendront avec de légères blessures.Outre le travail technico-tactique et les soins qui pourraient être prodigués aux joueurs blessés, le sélectionneur national a inscrit au programme de ce regroupement un match amical contre l'USM Blida, sociétaire de la Ligue 2 Mobilis.Une joute d'entraînement prévue à huis clos et pendant laquelle Rajevac devrait apporter les derniers réglages à son dispositif tactique.Sur l'ensemble du programme préparatoire, tout sera mis en œuvre pour mettre les Verts dans des conditions optimales en vue de ce match choc contre le Cameroun, où la victoire sera impérative pour entamer les qualifications de la coupe du monde 2018 du bon pied.Outre le Cameroun, le groupe B dans lequel a été versée l'Algérie comporte également le Nigeria et la Zambie.Les "Verts" enregistrent l'absence de leur défenseur central Aïssa Mandi, blessé, au moment où l'autre libero, Hicham Belkaroui vient tout juste d'achever sa période de convalescence et présente donc un certain manque de rythme.Une situation qui devrait contraindre le sélectionneur national Milovan Rajevac à aligner face aux Lions indomptables une charnière centrale composée de joueurs peu habitués à évoluer ensemble.Liste des joueurs convoqués :Gardiens : Raïs Ouahab M'Bolhi, Malik Asselah, Chemseddine Rahmani.Défenseurs : Carl Medjani, Mehdi Zeffane, Faouzi Ghoulam, Hicham Belkaroui, Liassine Bentiba Cadamuro, Houari Ferhani, Mohamed Khoutir-Ziti et Nacer-Eddine Khoualed. Milieux de terrain : Mehdi Abeïd, Saphir Taïder Sliti, Ryad Boudebouz, Mehdi Tahrat, Adlene Guedioura, Sofiane Feghouli, Yacine Brahimi et Walid Mesloub. Attaquants : Islam Slimani, Rachid Ghezzal, Ryad Mahrez, Hilal Soudani et Sofiane Hanni.

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar