Wed11212018

Last updateTue, 20 Nov 2018 9pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO Oran ORAN : Hommage aux 1297 morts et 350 blessés de la marine française tombés sous les canons de la Royal Navy : Le Consul général de France se recueille au cimetière chrétien de Mers El Kébir

Régions Info

ORAN : Hommage aux 1297 morts et 350 blessés de la marine française tombés sous les canons de la Royal Navy : Le Consul général de France se recueille au cimetière chrétien de Mers El Kébir

Karim Bennacef La cérémonie de recueillement en hommage aux 1297 morts et 350 blessés, victimes de l’attaque du 03 juillet 1940 de la flotte britannique, la Royal Navy , contre la marine française postée au large de Mers El Kébir, et organisée hier par le consulat français à Oran au cimetière chrétien « Henri maillot » de Mers El Kébir, relevant de la daïra d’Aïn El Türck, a été émouvante à plus d’un titre. En effet, l’ambiance était empreinte de solennité , tant la tragédie a marqué les esprits comme rapporté lors de son allocution de recueillement, faite en présence d’un parterre de responsables locaux par le Consul général de France à Oran, Mr Christophe Jean. Ce dernier, a donné un bref historique des événements dramatiques qui ont caractérisé cette partie de l’histoire de la marine française et lors de laquelle, le 3 juillet 1940, la Royal Navy attaqua la flotte française amarrée dans la rade de Mers el-Kébir, près d'Oran faisant 1297 morts et 350 blessés chez les marins français. Pour rappel, l’opération britannique codifiée sous le nom de « Catapult », déclenchée le 03 juillet 1940 avait visé quatre cuirassés, un transporteur d’hydravions et six contre-torpilleurs de la flotte française, pour se poursuivre jusqu’au 06 juillet de la même année. Le lendemain, en fin d’après-midi, la Force « H » attaqua la flotte française. Le « Dunkerque » (croiseur) et le « Provence » (cuirassé) furent touchés. Les tirs foudroyèrent ensuite le « Mogador » (torpilleur) et le « Bretagne » (cuirassé) qui s’enflamma presque aussitôt. Le 6 Juillet 1940, le « Strasbourg » (croiseur de bataille) réussit à quitter la rade pour se mettre à l’abri à Toulon. L’Armée Royal paracheva la destruction de la Flotte française en bombardant le « Dunkerque » et le « Terre Neuve » (patrouilleur), qui sombra après avoir explosé. L’attaque fait suite à la signature de la France de l’armistice avec l’Allemagne, faisant craindre au Premier Ministre britannique Chrchill, que la Marine française ne se mette à la disposition d’Hitler. Enfin, les deux hymnes nationaux, français et algérien écoutés, une gerbe de fleurs fut déposée à cette occasion en mémoire aux victimes de cette tragédie. A noter que lors de cette émouvante cérémonie, un hommage particulier a été rendu par le consul général de France à l’un des rescapés algériens de cette bataille qui dura du 03 au 06 juillet, un ancien matelot, Mr Yahia Brahimi, âgé de 90 ans, présent avec quelques membres de sa famille et à qui fut décerné une médaille du mérite. Pour marquer la journée, le Consul de France à Oran, Mr Christophe Jean et les membres de sa délégation, furent invités à une collation au siège de l’APC par le maire de Mers El Kébir. A cet effet, Mr Christophe Jean, rappela les bonnes relations qui caractérisent l’amitié franco-algérienne.

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar