Mon07162018

Last updateSun, 15 Jul 2018 10pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO TISSEMSILT : POINT DE PRESSE DU CHEF DE SURETE DE WILAYA : Baisse de la criminalité durant le mois de Ramadhan 2018

Régions Info

TISSEMSILT : POINT DE PRESSE DU CHEF DE SURETE DE WILAYA : Baisse de la criminalité durant le mois de Ramadhan 2018

Par : Nessma La mise en place d'un plan sécuritaire basé sur la multiplication du nombre d'opérations inopinées et la surveillance des points noirs réputés être les fiefs des criminels explique, en partie, cette baisse, a indiqué le commissaire divisionnaire M. Benallam Djamel, chef de sûreté de wilaya , au cours d'une conférence de presse consacrée au bilan de ses services durant le mois de Ramadhan 2018. Cette baisse peut également être imputée à l'exploitation des données des appels émis vers le numéro vert, a-t-il ajouté, observant que le citoyen demeure un élément clé dans l'équation sécuritaire. Le plan de sécurité et de prévention qui fut établi avant la rentrée en vigueur du mois du ramadhan a donné des résultats très satisfaisants, la spécificité de ce mois sacré qui change les habitudes des citoyens a donné lieu également à un plan d’action adapté à cette circonstance avec la projection des agents de police sur le terrain. Ceci dit, les orientations du commissaire divisionnaire Djamel Benallam, chef de sûreté de wilaya ont été suivies scrupuleusement, ajouter à cela que le commissaire de police Tine Miloud, chargé de la cellule de communication et des relations publiques ne ménage aucun effort pour être à jour avec tous les media par conférence et par communiqué et via mail ainsi que sur la page facebook de la sûreté de wilaya de Tissemsilt , c’est grâce à ces méthodes que les citoyens peuvent être mis au courant de l’action dissuasive de la police nationale dans toute la wilaya de Tissemsilt , car le rôle premier de celle-ci c’est la prévention et non la répression. Dans un point de presse accordé à la presse locale, lundi dernier, M Benallam Djamel , chef de Sûreté de wilaya de Tissemsilt a dressé le bilan des activités de son corps et décrit avec force détails, chiffres à l’appui, les actions menées par ses troupes durant le mois de ramadhan 2018, à l’intérieur des zones relevant de la compétence policière. M. Benallam Djamel s’est dit particulièrement satisfait de l’application à la lettre du plan spécial Ramadhan 2018 et les directives du directeur général de la sûreté nationale, le général major Abdelghani Hamel et portant sur la sécurisation totale et efficace des places à forte fréquentation publique, à l’instar des mosquées et des marchés, de nuit comme de jour. Il a tenu à souligner que des hommes, tous grades confondus, soit plus de 95% de l’effectif total, ont été impliqués dans le maintien de l’ordre et assurer la sécurité des biens et des personnes durant le mois sacré qui aura été relativement calme comparativement à celui de l’année précédente. Le chef de la sûreté a tenu à souligner que seules les affaires d’atteintes aux personnes et aux biens ont connu une baisse. Toutes les zones urbaines pouvant être sujettes à d’éventuels troubles, à même de perturber la tranquillité des citoyens, ont été couvertes et sécurisées par la police, la présence physique des agents de police en uniformes et en civil sur le terrain a permis la réussite du plan ramadhan. Durant le mois de Ramadhan 2018, des opérations coup de poing ont été effectuées dans des endroits différents et ont permis l’identification des individus et le contrôle des véhicules. Les barrages fixes ajoutés aux 1 046 mobiles et les rondes pédestres ont été d’un apport certain dans la réglementation de la circulation, l’identification des individus et le contrôle des véhicules. Durant la même période, les services de police judiciaires ont traité 138 affaires, dont 102 ont été résolues, soit un taux de 73, 91% aboutissant à l’arrestation de 145 individus dont 12 ont été placés en détention à l’issue de leur présentation devant la justice. . Des individus impliqués et poursuivis pour différents délits et crimes ont été arrêtés et présentés devant les juridictions compétentes. Les services de la police judiciaire ont eu à traiter 67 affaires d’atteintes aux biens dont 35 affaires ont été résolues soit un taux de 52, 23%. Au volet des affaires contre les personnes la police judiciaire a enregistrée 48 affaires dont 46 affaires résolues soit un taux de 95,83%, deux (02) affaires à la famille et aux mœurs et 06 affaires relatives à la drogue et psychotropes ont été enregistrés et ont été élucidées à 100% , permettant la saisie de 108,06 grammes de kif traité et 08 comprimés hallucinogènes ont été saisis , ainsi que 02 affaires d’atteinte à l’économie. En matière de sécurité routière, les services concernés relevant de la Sureté de wilaya de Tissemsilt ont relevé 40 accidents de la circulation causant des blessures à 37 personnes et aucun décès. Comme toujours, la principale cause de ces sinistres revient au facteur humain. Il a été effectué 1 046 contrôles de véhicules, dont 10 opérations avec radar. Les différents services de police ont encadré plus de 12 activités de sensibilisation08 portes ouvertes entrant dans la concrétisation des programmes initiés par la DGSN. En ce mois sacré, il a été organisé, souligne le chef de Sureté de wilaya, iftars collectifs au profit des usagers de la route où des centaines de repas ont été servis, avec une opération de sensibilisation sur les risques des accidents de la circulation, notamment au moment de la rupture du jeûne. Tout au long de ce mois, 26 infractions au code de la route et 522 amendes forfaitaires ont été relevées. Il a été procédé à 77 retraits de permis de conduire dont 51 pour une durée de 3 mois et 26 pour une durée de 6 mois et 06 de mise en fourrière. La police de l’urbanisme et de la protection de l’environnement de la sûreté de wilaya de Tissemsilt a enregistré 46 atteintes aux règles de la construction, à l’environnement et à la santé publique, durant les mois de Ramadhan 2018. Un bilan de la sûreté de wilaya rapporte que 06 infractions sont liées à la réalisation de constructions sans autorisation. Concernant les actions de la police administrative en vue de lutter contre la fraude, 449 commerces furent contrôlés dont 80 contraventions établies et transmises à la DRAG pour valider la fermeture de 30 jours, selon la réglementation en vigueur. Les différents services de police ont encadré plus de 12 activités de sensibilisation 08 portes ouvertes entrant dans la concrétisation des programmes initiés par la DGSN. Le service de wilaya de l’action sociale a organisé quatre (04) opérations de ce type à travers plusieurs villes de la wilaya, auprès desquelles des repas ont été servis, suivis d’opérations de sensibilisation au profit des usagers de la route. La fin du mois de Ramadhan a été marquée par une visite de solidarité le jour de l’Aid El Fitr au profit des enfants malades dans les établissements hospitaliers auxquels des cadeaux symboliques ont été offerts et une opération de circoncision collective au profit des enfants des fonctionnaires de la police et de quelques familles nécessiteuses. Selon un bilan présenté. 276 appels enregistrés par les services de la sûreté de wilaya, provenant de tout le territoire de la wilaya. Parmi l’ensemble des appels reçus, concernent des demandes d’intervention ou de secours (45), des appels pour signaler des accidents de la circulation (24), des demandes de renseignements ou d’orientation (48), des appels pour signaler des vols (14) ,les appels pour signaler des incendies (04), des appels d’interventions (108) , Neuf (09) appels pour signaler de disparitions ( Enfants) et autres (24). Ce nombre d'appels traduit la large diffusion du numéro vert au sein de la population, tout en rappelant que c'est l'objectif escompté par la DGSN qui multiplie les campagnes d'information et les portes ouvertes à travers l'ensemble du territoire national. Ainsi, le regain d'intérêt pour ce moyen dénote d'une prise de conscience chez les citoyens. Car grâce aux appels téléphoniques, particulièrement sur le 1548, 17 et 104, la criminalité a connu une baisse sensible notamment chez les jeunes dont la plupart sont touchés par des problèmes sociaux notamment le chômage. Enfin, la sûreté de wilaya de Tissemsilt invite les citoyens à ne pas hésiter à contacter les services de police pour demander de l'aide via son numéro vert (1548) et celui de police secours (17) qui fonctionnent 24h/24 et 7j/7. Le conférencier a mis l'accent sur l'amélioration notable des conditions sécuritaires grâce au meilleur déploiement des éléments de la sûreté de wilaya qui effectuent un travail de proximité afin de garantir un climat de quiétude et de confiance aux citoyens. Les services de la Sûreté de wilaya de Tissemsilt, ont déployé un plan spécial pour assainir la situation et instaurer un peu de stabilité et de sécurité parmi la population. Ils ont déployé tous leurs éléments à travers la ville de Tissemsilt dans le but de réduire le taux criminalité. Pour l’orateur, cette nette amélioration de la situation sécuritaire est incontestablement le fruit d’un travail de longue haleine qui consistait à élaborer et mettre en œuvre une stratégie visant à optimiser au maximum les moyens humains et matériels dont disposent les structures de la Sûreté nationale.

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar