Mon06252018

Last updateSun, 24 Jun 2018 10pm

Back You are here: Home SIDI BEL ABBES SIDI BEL ABBES : Le wali Hachani rencontre des investisseurs : Facilitations et mesures d'accompagnement au menu

Sidi Bel Abbés

SIDI BEL ABBES : Le wali Hachani rencontre des investisseurs : Facilitations et mesures d'accompagnement au menu

Le wali de Sidi Bel Abbés, a affiché sa complète disponibilité pour que cette région qui recèle d'importantes potentialités humaines connaisse son essor grâce à des investissements porteurs. Ainsi, il a assuré que les zones industrielles de la wilaya seront dotées des moyens nécessaires pour permettre aux investisseurs de travailler dans un climat favorable. Dans le même contexte, il s'est engagé à multiplier les efforts pour encourager la création de petites et moyennes entreprises (PME-PMI) dont le nombre n'est actuellement que de 7 entreprises pour 1500 habitants. Ce qui est au-dessous de la norme internationale de la création des PME qui est estimée à 16 entreprises pour 1000 habitants. . En effet, un programme de création de nouvelles activités économiques est mis en place par le wali de Sidi Bel Abbès Tahar Hachani accompagné d’une opération de réhabilitation de la zone industrielle, afin de permettre aux nouveaux investisseurs dans la wilaya de Sidi Bel Abbés de renforcer le potentiel industriel, notamment dans les secteurs du médicament, l’industrie et de l’agroalimentaire. C’est ce qu’a déclaré hier le chef de l’exécutif, Tahar Hachani, dans le cadre d’une rencontre avec des investisseurs et hommes d’affaires de la région, les responsables de banque et les directeurs de l’exécutif tenue au siège de la wilaya en présence d u président de l'Assemblée populaire de wilaya, Atmane Khaddar . L’occasion pour ces hommes d'affaire d’exposer, les problèmes auxquels ils font face, entre autres le manque de foncier qui, force est de le constater, est dû dans la majorité des cas, à la présence de pseudo-investisseurs qui ont bénéficié d’assiettes foncières qu’ils n’ont toujours pas exploitées, ce qui constitue un véritable frein à l’investissement. C’est le cas de plusieurs opérateurs, selon le wali de Sidi Bel Abbés, qui rechignent à investir, et ce, en dépit des mesures de facilitation et d’accompagnement accordées par les pouvoirs publics pour promouvoir le développement économique local, a-t-il ajouté. Tout en indiquant que ces derniers qui ont bénéficié de lots de terrain, ont été destinataires de mises en demeure par voie d’huissier de justice et sont appelés à lancer leurs projets. L’étape suivante, prévient-il, sera l’annulation des autorisations d’exploitation et la récupération des assiettes foncières qui seront attribuées à d’autres opérateurs économiques. Il y a lieu de souligner que l’investissement peine à décoller dans la wilaya de Sidi Bel Abbés. L’une des raisons de ces difficultés réside dans l’état des zones industrielles, le wali le déplore lors de cette rencontre, citant la dégradation de l’aménagement de la zone industrielle (routes, Téléphone, eau potable, électricité, gaz, etc.). Pour le développement économique et industriel de la capitale de la Mekerra «Nous devrions encourager ces investisseurs et ce, en créant une zone industrielle avec des conditions adéquates afin de leur permettre de travailler sereinement», dira le wali qui s'est engagé à assainir cette zone. D'après lui, cette situation chaotique est imposée par les acquéreurs de lots de terrain durant les années 1980 pour des motifs d'investissement dans cette zone. Malheureusement, ces personnes sont en train de squatter ces lots de terrain à d'autres fins. Ceci dit, le contrat signé avec ces acquéreurs a été «mal respecté». Le wali visiblement déçu, a affiché sa détermination et donna ordre à qui de droit de procéder à la récupération de ces lots de terrain. «Il est temps de faire un diagnostic et agir pour identifier les véritables créateurs de richesses. Nous voulons qu'il y ait de la richesse dans notre wilaya et nous n'allons jamais accepter cette pratique de chantage exercée par ces acquéreurs qui ont abandonné leur foncier ou ceux qui les ont transformer en lieux autres que prévus», a-t-il insisté. «Il faut encourager les jeunes entrepreneurs à investir en leur facilitant les procédures, a-t-il préconisé. Un seul dossier de présentation, c’est la carte de visite d’un investisseur très étoffée qui veut investir dans le créneau de la lumière M. Djamel Laghouati un expatrié bien ancré dans le monde de l’électrotechnique, dira que son projet va générer plus de 350 emplois. Disons-le autrement, c’est une gamme de 10 produits finis concernant les lampes, led, poteau électrique et l’éclairage public en général. Lors de la présentation de ses produits, le bureau d’étude de l’entreprise a omis de présenter l’étude socio-économique pour le wali pas de financement, pas de projet. Pas de projet, pas d’association. C’est grave dira le wali, on ne vous laisse vous lancer dans ce périlleux exercice, sans le dossier et d’autant plus c’est que 20 milliards de centimes qui sont en jeu. Le wali leur fixa un autre rendez-vous dans 15 jours. A. Hocine

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar