Tue09182018

Last updateTue, 18 Sep 2018 6pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO Mostaganem Mostaganem : La wilaya renaît de ses cendres : Avec le nouveau chef de l’exécutif

Régions Info

Mostaganem : La wilaya renaît de ses cendres : Avec le nouveau chef de l’exécutif

Il n’est un secret pour personne, et nul n’ignore que la belle wilaya de Mostaganem a été l’otage de la mauvaise gestion et d’erreurs d’aiguillage par le passé, par le fait que plusieurs projets décidés à la hâte, sans consultation et encore moins de concertation, ont défiguré cette belle région et plus particulièrement le chef-lieu de wilaya. La désorganisation, la saleté et l’insalubrité, l’anarchie, la prolifération des marchands ambulants, le désordre dans l’ordre, ont pu régner en maitres dans cette capitale du Dahra, devenue méconnaissable. Le quartier mythique de Derb, véritable centre de rayonnement de vie, où tous les corps de métiers de l’artisanat y étaient exercés, dans une animation toute particulière, Médina mythologique avec ses us et ses coutumes, a été tout simplement rasée our être remplacée par des constructions ordinaires, ne répondant pas à l’âme urbanistique de ce mythique quartier. Par ailleurs, depuis quelques années on a continué de démolir à coup de pelle et de chargeur, sans y remédier à la situation, alors que les carcasses et les ruines sont à l’abandon, au vu et au su de tout un chacun. Même des maisons et lieux historiques ont été rasés. La magnifique plage de la salamandre qui recèle toute une histoire, a été transformée radicalement en zone d’habitation. Le port de ‘’Petit port’’ situé dans la daïra de Sidi Lakhdar, n’a été qu’une véritable catastrophe, réalisé sur un site sablonneux sans aucune étude sérieuse. La réalisation ainsi que la réhabilitation du court de la culture de la cité d’El-Arssa, n’a été qu’un projet sans stratégie, moins une réflexion approfondie. Le jardin du 20 août situé sur les auteurs de la ville livré à lui-même, constitue un lieu de débauche et de délinquance à l’instar des habitations démolies au niveau des quartiers populaires. Selon les observateurs, Mostaganem a connu un vrai massacre ces dernières années (2015-2017) et entre 2004-2010, en plus de ce décor très affligeant, cette capitale du Dahra a été jetée en pâture dans un état déplorable, la désorganisation, le laisser aller, l’insalubrité règnent en maitre. Elle a perdu de son attrait et de son relief, et reste en quête d’une réelle prise en charge. Il est utile de signaler, que sur le vu de la situation catastrophique qui a prévalu dans un passé récent en matière du cadre de vie du citoyen, au niveau de la plupart de nos communes, alors que nos assemblées élues sont dans l’incapacité de gérer le phénomène de l’enlèvement des ordures, l’éclairage public, la voierie, la circulation urbaine, considérés comme des premières urgences signalées, alors que les partis plaident pour le renforcement des prérogatives des assemblées élues, et la prise de décision en vue de dynamiser le développement local, ce qui suscite moult interrogations, dans la mesure où les missions et prérogatives actuelles qui leur sont assignées ne sont que partiellement accomplies, une amère réalité à ne pas occulter. En tout état de cause, le jour où le choix des candidatures aux élections sera basé sur les compétences, l’expérience, le militantisme et l’esprit de citoyenneté avérés, le culte du savoir, l’élargissement des prérogatives de l’élu s’avèrera indispensable et même d’une extrême nécessité… sans commentaires.Aussi, faut-il reconnaitre aujourd’hui, en toute objectivité et sans complaisance aucune, qu’avec le nouveau wali M. Mohamed Rabhi Abdenour, sur le vu des changements opérés depuis sa prise de fonction, sa volonté d’y remédier à la situation sereinement, avec tact et platitude, sans trompette ni tambour, l’espoir est permis pour que les pendules soient remises à l’heure, et que Mostaganem retrouvera la place qui lui sied. H.Abderrrahmane

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar