Mon10152018

Last updateWed, 10 Oct 2018 10pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO TISSEMSILT : LA MINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE EN VISITE DANS LA CAPITALE DE L'OUARSENIS : ’’ L’évaluation permanente de l’élève doit commencer dès la première année’’

Régions Info

TISSEMSILT : LA MINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE EN VISITE DANS LA CAPITALE DE L'OUARSENIS : ’’ L’évaluation permanente de l’élève doit commencer dès la première année’’

Dans une visite d'inspection et de travail a la wilaya de Tissemsilt, Madame Nouria Benghabrit, ministre de l'éducation nationale s'est rendu à travers le chef lieu de wilaya, inaugurant des nouvelles structures éducatives, en présence du Mr Abdelkrim Megherbi, wali par intérim de la wilaya de Tissemsilt, les responsables de l'éducation et les autorités civiles et militaires. Par : Nessma Madame la ministre de l'éducation nationale, a procédé à l’inauguration d’un centre médico scolaire, au profit des travailleurs et fonctionnaires de l’éducation de la wilaya de Tissemsilt. Situé au niveau de l’ex-direction de l’Education, la nouvelle structure est composée de salles d’examens médicaux (poids, taille et acuité visuelle) et d’orientation lors des visites médicales périodiques ou spécialisées, d’un bureau administratif et d’un personnel médical et paramédical composé d’un médecin spécialiste, d’un médecin généraliste, d’un infirmier et d’un psychologue, ainsi que de matériels médicaux constitués d’appareils d’exploration respiratoire (EFR) pour la prise en charge des enseignants atteints d’asthmes, de pathologies allergiques dues à la poussière ou de dysphonie transitoire, de Mapa pour les hypertendus, de tensiomètres automatiques, de glucomètres de dépistage de diabète (glycémie) et d’appareils d’autoscopie. «Le ministère de l’Education fait de la santé au travail l’une de ses priorités afin de faire reculer les risques professionnels chez la famille de l’Education». La seconde étape, Mme la ministre a inauguré une école primaire baptisée du nom du Chahid «Belaid Mohamed» située à proximité de l'école primaire "Hassiba Ben Bouali" à Tissemsilt. Cet établissement scolaire est appelé à contribuer à l'amélioration des conditions de scolarisation des élèves. Dans le même contexte, Mme la Ministre de l’éducation nationale, Nouria Benghabrit, a inaugurée un second groupe scolaire de six classes baptisé sous le nom du Chahida « Mimouna Touda » .Le lycée de 1 000 places pédagogiques a été inauguré ce jour par Mme la Ministre de l’éducation nationale et baptisé au nom du «1 Novembre 1954 », à Hai Hallilou Abdelkader au chef lieu de wilaya ou la ministre et assisté une présentation du secteur de l'éducation de la wilaya de Tissemsilt. . Ce dernier établissement a abrité des activités culturelles et artistiques à l’occasion de la célébration de Youm El Ilm (journée du savoir- 16 avril). Part ailleurs, Mme la Ministre de l’éducation nationale, Nouria Benghabrit a procédé à l’inauguration d’un nouveau siège de la direction de l’éducation. Lors du point du presse organisé au lycée «1 Novembre 1954 », nouvellement inauguré ce jour , Mme la ministre a dit que les élèves a mobilité réduite c'est une obligation pour nous, nous ferons tout pour les mettre a l'aise et faciliter leur parcours scolaire. Mme Benghebrit a estimé que son secteur est devant un défi qui est celui de « passer à un système pédagogique moderne » « Nous insistons sur la formation de nos enseignants et nos directeurs et inspecteurs, d'ailleurs nous avons 28 instituts nationaux qui travaillent sur ce label, nous visons à doter ses nouveaux enseignants des premières éléments d'information de nature à les aider à vaincre les appréhensions, les angoisses et les incertitudes inhérentes à toute première prise du poste professionnel. L'école, en tant que service public, doit obligatoirement, à travers ses enseignants, notamment, garantir le principe d'offrir les même chances aux élèves et introduire l'animation et les activités culturelles et sportives est l'une de nos priorité » ajoute-t-elle. ‘’ La ministre prône le dialogue constructif avec les partenaires sociaux’’ Evoquant les problèmes socioprofessionnels des enseignants et des travailleurs du secteur de l’éducation nationale, la ministre a indiqué que le suivi et l’accompagnement à l’échelle des wilayas, par les directeurs de l’éducation, a permis de résoudre près de 80%" des problèmes, se réjouissant en conséquence de l’instauration d’un "climat de confiance». Visiblement satisfaite du climat qui règne dans le secteur de l’éducation à Tissemsilt et du dialogue qui s’est instaurée, la Ministre de l’éducation nationale est repartie confiante quant à la prise de conscience de tout un chacun notamment en ce qui concerne la protection et la préservation de l’école algérienne des machinations et l’éloigner de toute manipulation qui pourrait porter atteinte à son image de marque. La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, a annoncé dimanche à Tissemsilt que son département présentera de nouveau un projet sur la révision de l’organisation des examens. Lors d'une visite de travail dans la wilaya, la ministre de l’Education a indiqué que ce projet sera élaboré avec le partenaire social en vue de revoir l’organisation des examens avec l’objectif de réduire leurs durées. Dans ce contexte, elle a insisté sur la nécessité de prendre en considération l’évaluation permanente de l’élève qui se fera dés la première année jusqu’à la 3ème année secondaire. Ce projet est en cours de débat, a-t-elle ajouté. Par ailleurs, Mme Benghabrit a appelé à la concrétisation d’un projet pilote dans la wilaya de Tissemsilt visant à lutter contre les phénomènes de déperdition scolaire et de redoublement surtout dans le cycle moyen, indiquant que ce projet doit être concrétisé en recourant aux moyens numériques (enseignement à distance). La ministre a ajouté que ce projet doit être réalisé avec le concours de l’Office national d’enseignement à distance permettant aux élèves touchés par ces phénomènes de reprendre à distance leurs études. Elle a également demandé aux responsables locaux de son secteur de trouver des solutions aux élèves ayant abandonné leurs études en cycle moyen. Intervenant en marge de cette visite sur les ondes de la radio locale, Mme Benghabrit a souligné l’importance des mesures de promotion dont ont bénéficié une partie des salariés du secteur et dont la nouvelle grille de rémunération a été publiée cette semaine. La promotion constituait la plus grande partie des revendications. Elle a, dans le même contexte, appelé à la mobilisation de tous les fonctionnaires pour réunir les conditions adéquates et faire régner un climat «serein» pour les candidats aux examens nationaux. «L’école a besoin de la mobilisation de toute la communauté éducative. L’instabilité engendre le stress chez les élèves, l’administration et les enseignants et détériore ainsi leur rendement». La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, a annoncé dimanche à Tissemsilt que son département présentera de nouveau un projet sur la révision de l’organisation des examens. Lors d'une visite de travail dans la wilaya, la ministre de l’Education a indiqué que ce projet sera élaboré avec le partenaire social en vue de revoir l’organisation des examens avec l’objectif de réduire leurs durées. Dans ce contexte, elle a insisté sur la nécessité de prendre en considération l’évaluation permanente de l’élève qui se fera dés la première année jusqu’à la 3ème année secondaire. Ce projet est en cours de débat, a-t-elle ajouté. Par ailleurs, Mme Benghabrit a appelé à la concrétisation d’un projet pilote dans la wilaya de Tissemsilt visant à lutter contre les phénomènes de déperdition scolaire et de redoublement surtout dans le cycle moyen, indiquant que ce projet doit être concrétisé en recourant aux moyens numériques (enseignement à distance). La ministre de l’Education nationale a rassuré, hier, les élèves qui s’apprêtent à passer les examens de fin d’année scolaire. Visant particulièrement les candidats de la prochaine session du baccalauréat, Nouria Benghabrit estime, en marge d’une visite d’inspection dans la wilaya de Tissemsilt, que «le programme sera achevé dans les délais et que les sujets des épreuves ne seront pas en dehors des cours qui ont réellement été dispensés en classe». Parmi les objectifs que Nouria Benghabrit s'est fixés pour 2018, et cela, bien sûr, a attiré l'attention de tout le monde au niveau de la wilaya de le lycée “El Moussalaha” sera converti en centre de Formation au profit de nos enseignants .Aussi, et dans le cadre des objectifs de 2018, chaque enseignant de langue étrangère doit disposer d'un guide qui sera parfaitement établi par le ministère de tutelle, et qui lui sera fourni, à chaque fois, en temps opportun. Ce qui lui permet d'évoluer, notamment en matière d'enseignement des langues étrangères. Nous sommes sur ce même projet depuis l'année dernière", tient à expliquer la ministre de l'Education nationale. Enfin, pour Nouria Benghabrit, le secteur de l'éducation nationale "se portera encore très bien et connaîtra certainement d'autres améliorations à plusieurs niveaux, et ce, grâce à la participation efficace des autorités locales des wilayas". La ministre poursuivra sa visite en se rendant au siège de la wilaya pour présider une rencontre avec des directeurs d’établissements, des inspecteurs et des représentants des syndicats du secteur ainsi que des parents d’élèves en présences des chefs de daïra et des P/APC que compte la wilaya de Tissemsilt.

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar