Sat08182018

Last updateMon, 30 Jul 2018 9pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO TISSEMSILT : VISITE DU MINISTRE DE LA SANTÉ, DE LA POPULATION ET DE LA RÉFORME HOSPITALIÈRE Le projet de l’hôpital 240 lits ne figure pas dans le programme

Régions Info

TISSEMSILT : VISITE DU MINISTRE DE LA SANTÉ, DE LA POPULATION ET DE LA RÉFORME HOSPITALIÈRE Le projet de l’hôpital 240 lits ne figure pas dans le programme

Par : Nessma M. Hasbellaoui Mokhtar, a effectué hier une courte visite de travail dans la wilaya de Tissemsilt qui l'a mené à à l’EPH de Theniet El Had de 168 lits. Dans un souci majeur de donner un nouvel aire au secteur de la santé et pour une prise en chargeadéquate ainsi que de meilleurs prestations sanitaires à travers l’ensemble des établissements de santé que compte la wilaya de Tissemsilt l’établissement Public hospitalier de Theniet el Had a connu une l’amélioration des prestations qui réponde aux exigences des usagers de la santé. A cet effet et dans le cadre de la décentralisation des soins en oncologie et afin d’apporter les réponses appropriées aux attentes des malades cancéreux de la wilaya et permettant ainsi une prise en charge efficace et efficiente; une unité d’oncologie a été implantées et équipées dans sa totalité dans le cadre du programme sectoriel de la wilaya (PSD) .Dans le cadre prolongement de la politique du gouvernement national du plan national du cancer 2015 -2019 et dans le contexte de la décentralisation des soins en direction des malades cancéreux , une unité d’oncologie à l’EPH de Theniet El Had,qui est fonctionnelle depuis mars 2016. Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, a estimé, mardi à Tissemsilt , que le corps médical et paramédical doivent s’impliquer pleinement dans la mise en place d’un système de santé efficient et plus performant. "Le corps médical et para médical sont appelé à contribuer, à tous les niveaux de responsabilité, à la mise en place d’une nouvelle stratégie en matière de soins et de prise en charge des malades, afin d’arriver à un système de santé en mesure de garantir des prestations et une couverture sanitaire meilleures et plus performantes", a déclaré le ministre, en marge de sa visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Tissemsilt. Mokhtar Hasbellaoui a ajouté, dans ce contexte, que les gestionnaires des établissements hospitaliers, les chefs de services et le staff médical "ont la responsabilité de veiller sur la bonne coordination inter-services", insistant, à cet égard, sur l’importance du suivi des recommandations des conseils médicaux, de manière à améliorer constamment le niveau de prise en charge au sein des établissements hospitaliers. S’agissant de certaines perturbations enregistrées actuellement dans l’encadrement médical et paramédical, Mokhtar Hasbellaoui a souligné que ce problème devrait être réglé "d’ici deux ans au plus tard", assurant que des dispositions ont été prises pour combler le déficit accusé en matière de médecins spécialistes. A Tissemsilt, chef lieu de wilaya, le ministre a procédé a l’inauguration d’une école de formation paramédicale pour renforcer le personnel paramédical au sein des différentes structures de santé. L'ouverture d'une école de formation paramédicale, première du genre dans la wilaya de Tissemsilt, Cette structure, pour laquelle une enveloppe de 420 millions DA a été consacrée dans le cadre du programme sectoriel, a été dotée d'une capacité de 200 places pédagogiques et comportera des salles des cours théoriques et pratiques ainsi que des salles de conférences, des laboratoires, une bibliothèque, un espace informatique ainsi qu'un internat de 150 lits, a-t-on indiqué. Le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière a visité les services de l’UMC de l’EPH de Tissemsilt, cette structure par le passé était une annexe de l'institut Pasteur a été reconverti en UMC . Maternité urbaine à Tissemsilt, inscrite dans le programme PSD Hauts Plateaux dont les travaux ont été débuté en février 2012. ’ Le ministre pique une colère au projet de la maternité urbane”. M. Hasbellaoui a visité le chantier de la maternité urbaine à Tissemsilt, ce projet a été inscrit en 2009, M. le Ministre a insisté sur le respect du délai du projet, il a trouvé inconcevable la conception de la structure, le ministre exige les salles de travail doivent être accédant aux blocs opératoires. Pour ce faire, il a préconisé la révision infrastructurelle afin de projeter ces blocs opératoires. Ce projet qui prendra en charge les besoins maternels et infantiles, notamment pour ce qui est de la gynécologie, la chirurgie, l’obstétrique et la pédiatrie. Cet édifice, prévu pour accueillir environ 120 patientes, comporte un service des urgences médico-chirurgicales, des services de gynécologie, pédiatrie, chirurgie, une salle de réanimation et un laboratoire de radiologie, sera localisé à l’entrée de la ville de Tissemsilt, un lieu choisi délibérément à cause des facilités d’accès qu’il accorde aux autres localités, comme Theniet El Had et Bordj Bounaâma. Cet établissement est appelé, selon la même source, à prendre en charge au mieux la santé maternelle et infantile devant la tension que connaissent les services en question relevant des hôpitaux de la région, s’avérant incapables de contenir le nombre sans cesse croissant des malades et à permettre une couverture totale des 22 communes de la wilaya. Sur les lieux, le ministre a été interpellé sur les cas de rougeole enregistrés à travers les 22 wilayas du pays. A cela, le ministre a affirmé qu’effectivement environ 1 480 cas de cette maladie ont été enregistrés en Algérie où les wilayas d’Ouargla et d’El-Oued ont connu quelques victimes, qui déplore 6 cas de décès depuis l’apparition de cette maladie dont 4 cas à El Oued, 1 à Ouargla et un autre à Biskra. Pour ce faire le ministre a indiquéqu’’’une commission d’enquête nationale est à pied d’œuvre dans le but de déterminer les causes de cette pathologie’’, et de réaffirmer:’’ le seul remède reste bien entendu la vaccination pour y faire face. Les familles doivent respecter la programme national de vaccination et faire vacciner leurs enfants’’.

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar