Sun09232018

Last updateTue, 18 Sep 2018 10pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO Oran Corps communs de l’Education : Un sit-in sur fond de revendications socioprofessionnelles

Régions Info

Corps communs de l’Education : Un sit-in sur fond de revendications socioprofessionnelles

Un sit-in sur fond de revendications socioprofessionnelles, a été tenu, hier après midi, devant le siège de la direction de l’Education, et ce à l'appel du conseil de wilaya du Syndicat national des corps communs et des ouvriers professionnels de l'éducation nationale, le SNCCOPEN. Selon les représentants syndicaux de ce corps, ce sit-in, vient en guise de contestation au «silence» de la tutelle», en l’occurrence, le ministère de l’Education, auquel il est demandé l'ouverture des portes du dialogue et l'élargissement des prérogatives des commissions paritaires. Brandissant une plate-forme de revendications adressée à la tutelle, les porte-paroles des travailleurs des corps communs, soulignent qu’elle comportent plusieurs points entrant dans le cadre de la gestion des carrières, à savoir, une révision à la hausse de la grille des salaires pour préserver le pouvoir d'achat de cette frange, la permanisation des contractuels, la révision des statuts particuliers, la majoration de la prime de rendement à 40% et la promotion de tous les corps communs détenteurs de diplômes universitaires. Le coordinateur régional du SNCCOPEN, fera savoir pour sa part, que leur syndicat revendique également l'intégration effective des laborantins dans le secteur de l'Education nationale, la promotion systématique des corps communs et la création d'une prime spéciale pour les ouvriers professionnels. Concernant le volet des logements d'astreinte, les syndicalistes dénoncent le «détournement de ces logements au profit de cadres et autres employés de l'académie, alors qu’ils sont initialement destinés aux concierges. D’autre part, le coordinateur régional fera savoir que le SNCCOPEN mène, depuis la fin 2016, un mouvement de contestation pour dénoncer l'exclusion des délégués des corps communs de la gestion des œuvres sociales. «Nous ne comprenons pas le pourquoi de cette exclusion de la participation à la gestion des œuvres sociales, alors que nous sommes des employés à part entière du secteur éducatif, et de ce fait, cela devrait nous ouvrir totalement le droit à y participer ».Karim Bennacef

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar