Fri11242017

Last updateMon, 20 Nov 2017 3pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO Tiaret ELECTIONS LOCALES : C’est parti pour la campagne électorale

Régions Info

ELECTIONS LOCALES : C’est parti pour la campagne électorale

Les réseaux sociaux semblent avoir accompli le gros du travail pour la plupart des formations en lice, notamment celles connues sous l’appellation « grosses cylindrées » comme le FLN, le RND, MSP…même si le respect n’était au rendez-vous sur Facebook, Twitter. Mais, dès ce dimanche, 29 octobre 2017, la place est cédée à la grande bataille, celle des habituels récitals de promesses variées chantées aux oreilles des citoyens, partisans et électeurs. Il est utile de noter que depuis des jours, certaineslistes et des candidatsindépendants ontentamé leur campagne électronique sans attendre le coup de sifflet de la loi. Facebook, Youtube,SMS, Messenger, des moyens qui sont sollicités presque gratuitement et sans surveillance ou autre recours de la part des adversaires électoraux. Ainsi, même les partis politiques, pourtant les plus avertis sur le plan de la légalité et du respect de l’éthique, se sont libères à travers leurs sites, balançant des vidéos et des articles, faisant dela propagande à outrance et faisant fi des règles et de l’éthique.On le sait, la campagne a bien démarre depuis bien longtempset il semble que plus personne ne s’émeut, ni chez les formationspolitiques des plus puissantes aux lilliputiennes, ni chez l’Instanceindépendante de surveillance des élections. Par ailleurs, la campagne officielle qui concerne pas moins de 165 000 candidats, issus de 50partis politiques, de listes indépendantes et d’alliances sont en lice pour arracher des sièges dans les 1 541 APC et les 48 APW. Ces formations seront donc invites a convaincre les millions de citoyens, à travers des meetings populaires, des rassemblements, des rencontres de proximité, des affichages et des cortèges. Il s’agit de convaincre les électeurs à voter d’abord pour leurs listes, mais surtout à se mobiliser pour ce scrutin qui vient dans une conjoncture assez particulière, marquée par la crise économique et la rareté des ressources. Cette période des Vingt et un ( 21 ) jours de campagne va ressusciter etmobiliser , non seulement , les anciens liens tribaux et claniques, les réseaux familiaux et les Arouchs, mais aussi les étroits intérêts financiers. La chkara est déjà là, quoiqu’on dise, et certains électeurs pensent même vendre leur voix. Ainsi, depuis ce dimanche, la publicité anarchique est mise en branle avec les graffitis obscènes sur les murs et les espaces réservés à l’affichage. Ce beau monde saura-t-il convaincre des citoyens dans la dysphorie depuis déjà plusieurs mandats brigués par les mêmes têtes.

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar