Fri11242017

Last updateMon, 20 Nov 2017 3pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO Mostaganem FÉDÉRATION DES ASSOCIATIONS DE LA WILAYA : Des partenaires belges au club vert de l’école ''Benkedadra''

Régions Info

FÉDÉRATION DES ASSOCIATIONS DE LA WILAYA : Des partenaires belges au club vert de l’école ''Benkedadra''

Dans le cadre de la généralisation de l’éducation environnementale dans les établissements scolaires des trois paliers relevant de la Direction de l’éducation, le Président de la fédération des Associations de la wilaya de Mostaganem M. Mohamed Rachid en collaboration avec Mme Meriem Bensaoula Directrice de wilaya de l’environnement, plusieurs clubs verts ont été créés et seront animés par les élèves sous la houlette de leurs enseignants. Ainsi, la sympathique école primaire Benkedadra où la verdure et la nature ont leur mot à dire, dirigée par M. M’hamed Benali-Daouadji, située au centre-ville à proximité du service commercial d’Algérie Télécom et les docks silos de l’ancienne ‘’Sempac’’, a vécu en fin de week-end, une ambiance particulière en recevant des invités de marque autour d’un succulent couscous offert en l’honneur des partenaires Belges présents à Mostaganem dans le cadre d’un partenariat Algéro-Belge en matière de gestion des déchets ménagers et d’assistance technique représentés en la personne de M Milan Jousten Gestionnaire Partenariat et Jumelage ‘’CTB’’. Ont pris part à cette rencontre conviviale du côté algérien, Mme Meriem Bensaoula Directrice de l’environnement de la wilaya de Mostaganem, Mme Hanane Benmansour ingénieure d’Etat à l’Agence Nationale des déchets (AND), Mme Lamia Benchaâlal cadre à l’AND, Mme Halima Horri chargée de la Communication et de la promotion du projet ‘’AGID’’ et le Président de la Fédération des Associations de la wilaya de Mostaganem, Mohamed Rachid dont l’honneur, lui revient pour avoir crée au sein de sa fédération le département ‘’Environnement’’ dont la mission est principalement axée envers les élèves scolarisés à l’effet de les initier à l’éducation environnementale et d’apporter une réflexion avec l’ensemble des acteurs concernés dont le secteur de l’éducation afin de mettre en œuvre tous les mécanismes devant permettre aux apprenants dès la première année du primaire à comprendre, à saisir et à connaitre la nature et la manière dont ils seront appelés à protéger leur environnement d’évolution dans un cadre sain et agréable. -M. Milan JOUSTEN :’’ Nous sommes ici dans le cadre d’un partenariat algéro-belge pour apporter une assistance technique en matière de gestion intégrée des déchets’’. Interpellé sur la mission qui est la leur, le représentant du partenaire Belge M. Milan JOUSTEN a précisé :’’ Nous sommes ici pour contribuer avec l’ensemble des acteurs publics et la société civile à une meilleure gestion intégrée des déchets, et en tant que partenaire, nous sommes ici pour contribuer à la mise en œuvre de ce partenariat entre les acteurs publics en Belgique et leurs homologues que sont les Epic en Algérie. Donc, je suis présent pour préparer les échanges et les fructifier entre les deux acteurs.’’. S’agissant de la création des clubs verts au niveau des établissements scolaires, M. Jousten dira :’’ Nous avons été conviés aujourd’hui dans cette magnifique école pour prendre connaissance de ce que font les clubs verts et nous trouvons que c’est une initiative particulièrement intéressante’’. En ce qui concerne la situation environnementale à Mostaganem, M. Milan Jousten précise :’’ des efforts déployés par les parties prenantes, sont particulièrement importants et nous constatons tous, que la situation évolue positivement. Pour ce qui du rôle de la coopération Belge, nous apportons une assistance technique aux acteurs publics engagés en ce sens et à la société civile’’. Interrogé sur l’effort financier pour ce partenariat, notre interlocuteur explique :’’ En effet, un budget est mobilisé pour soutenir ces actions dont les deux parties y participent à hauteur de 50% chacune. Pour la formation, nous mobilisons de notre côté des experts Belges pour former des algériens en matière de compostage, de collecte et en matière de gestion et d’enfouissement technique’’. Pour conclure, M. Jousten a tenu à remercier les responsables pour cet accueil particulier qui leur a été réservé à l’école ‘’Benkedadra’’ et conclut par :’’ nous avons été ravis de goûter ce succulent couscous Mostaganémois’’. -Mme Halima Horri :’’ Le projet ‘’AGID’’ concerne pour le moment, trois wilayas pilotes Mostaganem, Mascara et Sidi Bel-Abbès’’. Mme Halima Horri a expliqué de son côté que : ‘’AGID’’ est un projet de coopération Algéro-Belge dont la convention spécifique a été signée en 2015. Selon la même responsable ‘’ce projet concerne trois wilayas pilotes de l’ouest à savoir Mostaganem, Mascara et Sidi Bel-Abbes. Le projet vise à mettre en place au niveau de ces trois wilayas, un nouveau modèle de gestion des déchets qui est basé sur la mise en place du tri sélectif et la valorisation des déchets. Notre présence aujourd’hui s’inscrit dans le cadre des échanges en ce qui concerne l’intervention de nos partenaires Belges qui auront un appui en matière de communication et de sensibilisation, et cela, suite à la mise en place d’ateliers de formation au début de l’année en cours d’où un plan d’action est en phase d’élaboration avec la société civile et les parties prenantes dont la Direction de l’environnement, l’Epic collecte, l’Epic CET et d’autres organismes qui peuvent avoir un important impact sur la population comme la Direction des Affaires Religieuses’’. Invitée à nous donner une évaluation sur le travail déjà accompli jusque-là, Mme Horri souligne :’’ Ce qui est positif, c’est que nous avons constaté une volonté affichée de la société civile à travers justement la fédération que préside M. Mohamed Rachid qui fait un excellent travail de sensibilisation et de communication pour améliorer les méthodes de perception des déchets par l’implication directe du citoyen’’. Pour sa part, Mme Meriem Bensaoula s’est dit très satisfaite de l’engouement de la société civile à porter haut et fort le projet ‘’AGID’’ et de lancer cette initiative de création des clubs verts à travers les établissements scolaires afin de permettre aux enfants dès leur jeune âge de s’imprégner des principes de l’éducation environnementale. A ce titre, elle dira :’’ Permettez-moi de remercier et de féliciter tout particulièrement, M. Mohamed Rachid pour le travail colossal qu’il est en train de mener avec son équipe de la Fédération des Associations de la wilaya de Mostaganem dans le cadre de cette phase expérimentale réussie’’. -Mohamed Rachid :’’ Avec nos partenaires Belges, nous essayerons de réfléchir à la dotation de ces clubs verts en équipements appropriés pour leur permettre de travailler convenablement’’ M. Mohamed Rachid, l’auteur de cette initiative très appréciée par les partenaires Belges et les responsables concernés dont ceux de l’environnement et de l’éducation nationale qui ont apporté toute l’aide et l’assistance pour la concrétisation de ces clubs verts, explique que ‘’ces clubs auront un impact sur le comportement de nos enfants, car l’écocitoyenneté, aujourd’hui, n’est guère une affaire d’apprentissage à acquérir mais d’attitudes à adopter’’. Plus de 12 établissements tous paliers confondus ont vu leurs clubs verts installés à travers la wilaya et l’opération continue jusqu’à ce que tous les établissements aient leurs clubs verts. M. Mohamed Rachid a précisé :’’ avec nos amis Belges qui ont été séduits par cette initiative, nous allons nous y atteler à une réflexion au sujet de la dotation de ces clubs verts d’équipements appropriés pour qu’ils puissent travailler convenablement’’. ‘’ Nos partenaires n’y voient aucun problème pour nous doter de ces équipements’’ ajoute M. Mohamed Rachid. Enfin, M. M’hamed Benali Daouadji Directeur de l’école primaire ‘’Benkedadra’’ qui a été félicité par les invités quant à l’entretien de l’école et son environnement, a précisé pour sa part, que cette école était un endroit déshérité lorsqu’il était arrivé, mais avec la bonne volonté des enseignants, des parents d’élèves et des élèves, l’école s’est métamorphosée en un lieu paradisiaque où la nature est fortement présente et où les élèves peuvent s’épanouir dans un climat sain et en toute quiétude.

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar