Sun10222017

Last updateWed, 18 Oct 2017 4pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO relizane MANQUE CRUEL DE STRUCTURES DE LOISIRS ; Les familles préfèrent déserter la ville

Régions Info

MANQUE CRUEL DE STRUCTURES DE LOISIRS ; Les familles préfèrent déserter la ville

Le manque de structures de loisirs à Relizane a contraint les citoyens, durant la période estivale, à fuir la ville vers d’autres contrées au climat plus clément, ou à rester calfeutrés chez soi, en raison des fortes chaleurs. Le choix des villes côtières avoisinantes à l’image de Mostaganem, Oran et Ténes, sont les lieux de villégiatures préférés des Relizanais.Pratiquement quasi-désertée, surtout durant les heures de pic, pratiquement 11 heures-midi, jusqu’à 5 ou 6 heures de l’après-midi, Relizane ne peut, en cette période caniculaire, offrir toutes les conditions nécessaires d’accueil, poussant, ainsi, la majorité des citoyens, en l’absence de structures et moyens de détente et de loisirs, à songer à l’évasion vers d’autres cieux plus cléments et frais. Les plus nantis, qualifiés de "chanceux" car se permettant de se débrouiller, quelque soient les prix de location au niveau des grandes villes côtières, un logement ou un bungalow en bord de plage, pour passer de bonnes vacances. Beaucoup d’autres, à faibles bourses et revenus, se trouvent contraints de se cloîtrer chez eux et endurer les affres des grandes chaleurs, attendant le coucher de soleil, voire des températures relativement plus douces, pour sortir ou aller prendre place au seul et unique parc de loisirs. Les citoyens demeurent, en dépit de l’existence de quelques structures, dont deux piscines, l’une appartenant à la commune sise Boulevard Benama et l’autre, relevant de la DJS située à Hai Intissar, un parc de loisirs ‘’Fennec Club’’ concentrés au chef-lieu de wilaya, "très insuffisants" et inaccessibles pour la plupart, insatisfaits des prestations, car ces moyens ne peuvent contenir les grands flux d’estivants, ou pour manque d’horaires aménagés pour accueillir les familles notamment les enfants. Située au cœur de la commune du chef-lieu de wilaya, la piscine municipale, l’unique depuis des lustres, à côté d’une structure similaire se trouvant à Hay Intissar , constituent, en cette période caniculaire, des destinations privilégiées des différentes couches sociales, accueillant un flux quotidien de baigneurs, mais les prestations sont à revoir. Loin de pouvoir contenir et d’encadrer le nombre important et croissant d’enfants et de jeunes, venus de tous les quartiers de la ville, les responsables de cette seconde structure ont opté, pour satisfaire aussi bien les adhérents et la population locale, d’arrêter un programme de baignade, par groupes selon des plages horaires fixées en ce sens. Cette affluence est également perceptible à travers l’autre bassin de natation. Dans le but de répondre à l’attente des jeunes et des enfants durant la période estivale, les responsables concernés, n’ont eu d’autres choix que d’organiser comme chaque année, des séjours sur le littoral au profit des enfants.Profitant aux enfants des communes de la wilaya de Relizane, notamment ceux des régions enclavées, ces opérations de vacances ont également permis à bon nombre d’enfants, de bénéficier d’un séjour de 15 jours en bord de mer. Scindés en sessions de vacances de 15 jours chacune, ces enfants ont pu profiter, depuis le début du mois de juillet dernier, des bienfaits de la plage et de la beauté des paysages des régions visitées.

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar