Mon05012017

Last updateSun, 30 Apr 2017 3pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO Mostaganem ABDELKADER OUALI préside un meeting à AIN-NOUISSY : ‘’ Bouteflika a su rendre au peuple algérien, El-Izza Wal Karama’’

Régions Info

ABDELKADER OUALI préside un meeting à AIN-NOUISSY : ‘’ Bouteflika a su rendre au peuple algérien, El-Izza Wal Karama’’

La fièvre de la bataille électorale monte crescendo à Mostaganem et pour le moment le vieux parti mène la danse sur tous les plans. Renforcé ces deniers jours par un staff compétent et dynamique à sa tête le Mouhafedh de Mostaganem, député et membre du Comité Central Hamid Bendahmane, M. Abdelkader Ouali est soulagé de voir cet engouement des cadres et la mobilisation des militants du parti.Ainsi, la tête de liste du FLN de la wilaya de Mostaganem a pris son bâton de pèlerin pour sillonner les kasmas des 32 communes que compte la wilaya. Sans aucun répit, M. Ouali accompagné des membres du Directoire à leur tête le Mouhafedh Hamid Bendahmane, du député Amar Khemisti, du sénateur N.Belatreche, des colistiers, et des cadres de la Mouhafadha, a effectué samedi 01.04.2017, une tournée marathon à travers plusieurs Kasmas du parti dont Ouled-Boughalem, Achaâcha, Nekmaria, Bouguirat, Ain-Nouissy et Hassi-Mameche, où il a rencontré les militants dans le cadre du travail de proximité inscrit dans le plan d’actions concocté par le Directoire de la campagne électorale. A une semaine du début de la campagne électorale du 09 avril 2017, le FLN à Mostaganem passe à la vitesse supérieure en occupant le terrain par la mobilisation de ses troupes. A Ain-Nouissy, ce samedi 17 heures tapantes, le Ministre candidat aux élections législatives fait son entrée dans le siège de Kasma du FLN sous un tonnerre d’applaudissements et les youyous qui fusèrent du fond de la salle. Pour la première fois dans les anales de la Kasma d’Ain-Nouissy, son siège n’a pu contenir le flux de militants venus écouter M.Abdelkader Ouali. Il a fallu aux organisateurs dresser une tente dans la rue adjacente pour permettre aux nombreux invités d’assister à cette fête partisane. Le décor était splendide tant les murs de la salle drapés aux couleurs nationales et les portraits du Président de la République Abdelaziz Bouteflika installés partout. Devant une salle archicomble que le candidat tête de liste aux élections législatives, a tenu dans son allocution de revisiter l’histoire de Mostaganem et de ses régions. ‘’Soyez fiers de votre Président, de votre Grande Nation, de votre Peuple et de votre Wilaya’’ S’adressant à l’assistance dont la majorité était représentée par la jeunesse, il leur rappela les enfûmades des Ouled-Riah où plus d’un millier d’Algériens ont été brûlés vifs dans ces grottes les 18 et 19 juin 1845 par le sanguinaire, colonel Pélissier, avant d’entamer la période de l’Emir Abdelkader Fondateur de l’Etat Algérien Moderne. En ce sens il dira :’’ Mostaganem est une wilaya historique, elle a tout donné et continue à donner. Pour l’histoire, nous pouvons citer Sidi Lakhdar Benkhelouf, Boumaâza, les cavaliers des Medjahers, qui ont combattu aux côtés de l’Emir Abdelkader, le colonialisme français.’’ Puis, l’orateur arriva à la Guerre de Libération Nationale où il n’omettra pas de rappeler également que la première balle tirée la veille du déclenchement de la révolution du 1er Novembre 1954 fut à Benbdelmalek Ramdane puis Arris et les Monts des Aurès pour ensuite embraser toute l’Algérie’’. A ce propos, il n’hésitera pas un seul instant :’’ Soyez fiers de votre Président, de votre Grande Nation, de votre Peuple et de votre Wilaya’’. Des applaudissements et des youyous assourdissants relayèrent l’orateur. Tous, en position debout à gorges déployées, tonnèrent :’’ FLN…FLN…FLN-Bouteflika…Bouteflika…Bouteflika’’. Que d’émotions, se lisaient sur les visages plus particulièrement celui de la tête de liste qui n’a pas caché son émotion, les larmes étaient-là, visibles… Reprenant son souffle, M. Ouali, dans un ton serein et solennel :’’ Vous venez de me démontrer votre détermination, votre courage et votre engouement à défendre le FLN et la Nation’’. Se lançant dans une dissertation magistrale digne des grandes écoles, M. Ouali a préféré le langage simple, celui que tout le monde comprend et saisit le sens des mots, et se pose la question : De quoi est constituée une grande Nation ? Si on nous dit par la puissance de son armée, soyez tranquille, nous possédons une Armée Forte et Solide, et pour cela sachez que celui qui oserait tenter de s’y infiltrer, il n’en sortira pas… Si c’est pour sa superficie, l’Algérie en est un continent… Si c’est pour ses richesses naturelles ? Grâce à Dieu nous en disposons énormément ? Si c’est pour ses hommes ? Nous avons un capital d’1 millions et demi de Chouhada qui ont fait de ce pays, une Nation libre et indépendante et des hommes qui ont contribué à l’édification nationale post indépendance et ceux d’aujourd’hui qui assurent la continuité intergénérationnelle… Si c’est tout cela, alors l’Algérie est une Nation Puissante et Forte’’. Mais aussi, faut-il reconnaitre le mérite des hommes qui ont fait de ce pays ce qu’il est aujourd’hui, lança-t-il. ‘’ En 1999, l’Algérie était à la dérive, la cohésion nationale menacée et les caisses complètement vides et grâce à ce grand homme Moudjahid (pointant du doigt le portrait géant de Bouteflika), que notre pays a été sauvé de la faillite et de la guerre civile’’. ‘’Cet homme a su rendre au peuple algérien ‘’El-Izza Wal Karama’’. ‘’ ‘’Continuité, Fidélité à la Nation et au Président Bouteflika’’. ‘’Ce qui a été réalisé en 17 ans, c’est tout simplement fabuleux et gigantesque, que d’usines, d’écoles, de barrages, d’aéroports, de stades, d’hôpitaux, de routes et autoroutes, de chemins de fer, d’ouvrages d’art, d’universités, et ce n’est pas terminé les programmes de développement tous secteurs confondus continuent, en dépit de la crise’’ rétorqua-t-il. Enchainant, M. Abdelkader Ouali dira :’’ Nous devons préserver nos acquis, nous devons continuer dans la même Direction et notre slogan sera la ‘’Continuité, Fidélité à la Nation et au Président Bouteflika’’. Si nous sommes ici à Ain-Nouissy aujourd’hui, sachez que nous sommes venus pour donner et non pour prendre. Fini cette mentalité qui consiste en la disparition du candidat, une fois élu. Le devoir du député est de revenir là où il a été soutenu, vers sa région pour écouter ses électeurs et ses concitoyens, il doit défendre leurs intérêts auprès des pouvoirs publics et plaider leurs causes justes, il doit être le comptable des actions à entreprendre’’. Puis se tournant vers ses colistiers, il dira :’’ ces candidats font partie de vous, ils sont issus de vous, ne faites pas une fixation sur leur identité, mais plutôt sur le FLN, car c’est pour votre parti que vous êtes appelés à voter massivement le 04 mai prochain, pas pour eux’’. ‘’ Nous avons besoins de militants sincères, fidèles, présents et courageux qui hissent la voix du FLN au plus haut’’. Et pointant du doigt le Mouhafedh du FLN de Mostaganem, M. Abdelkader Ouali ne tari pas d’éloge la personne :’’ Un homme d’une fidélité exemplaire, d’un patriotisme digne des grands, il n’est pas candidat avec nous, mais sa place est ici, son devoir est là et il l’accomplit avec abnégation, responsabilité et sans aucun égoïsme. Sa fierté c’est le FLN. Voilà un exemple de militantisme dont le parti en a besoin’’. Aussi, pour le député Amar Khemisti appelé ‘’El-Batal’’ par M. Ouali, qui dira à son adresse :’’ Lui aussi, n’est pas candidat et pourtant, il est là, menant la bataille des élections législatives tambours battants à nos côtés’’. Pour conclure, l’orateur a préféré informer l’assistance de son parcours de militant, d’écolier, de lycéen, d’étudiant et les différentes hautes fonctions qu’il a occupées durant toute sa carrière. ‘’ Trois grandes écoles m’ont réuni avec mes camarades, amis et frères de Mostaganem et de l’Algérie entière :’’ Le lycée Zerrouki Cheikh Ibn-Eddine, le Service National qui est une véritable école et l’Université’’. Avant de quitter la salle, la tête de liste, a exhorté l’ensemble des cadres et militants présents de déployer plus d’efforts pour mobiliser les citoyens et les électeurs pour le jour ‘’J’’ et d’être surtout vigilants. A.m

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar