Sun06252017

Last updateSat, 24 Jun 2017 4pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO Oran La bidonvillisation gagne du terrain : De nouvelles constructions illicites à la sortie de Coca

Régions Info

La bidonvillisation gagne du terrain : De nouvelles constructions illicites à la sortie de Coca

Considéré comme le plus important regroupement de constructions illicites inséré dans le tissu urbain de la capitale de l’ouest, le bidonville communément appelé « Coca », situé à la sortie nord-ouest d’Oran, continue à s’étendre insidieusement au vu et au su de tout un chacun.En fait la bidonvilisation, va crescendo dans cette zone et ce, avec tous les impacts négatifs, qui en découlent sur l’environnement notamment le domaine forestier. Selon le constat établi sur le terrain, des dizaines de masures hideuses, érigées, au vu et au su de tout un chacun, à l’aide de parpaing et de la tôle ondulée, ont fait leur apparition dès l’entame de la saison estivale, à la sortie de ce bourg, sur les deux côtés de la route menant à la municipalité de Mers El Kébir. Des arbres, qui embellissaient les zones boisées ceinturant les deux côtés de cet axe routier accédant à la route de la corniche supérieure, ont été carrément arrachés pour permettre la construction d’un nouveau groupement de masures, gonflant ainsi l’étendue du bidonville « Coca ». Ce déplorable état de fait contribue malheureusement à l’ampleur de la dégradation de l’environnement avec les amas d’ordures ménagères, déposées par les indus occupants des constructions illicites, qui jonchent désormais ces lieux. Toujours est-il que la bidonvilisation, qui semble gagner du terrain, dans les deux sens du terme, à une cadence effrénée, dans certaines zones de la wilaya d’Oran, gangrène grandement l’environnement et enlaidit au fil des jours les paysages. L’hideux regroupement de baraques, qui vient de naître à la sortie dudit bourg, constitue l’une des preuves irréfutable. Selon les déclarations formulées par les indus occupants, ce nouveau bidonville, constitué d’une soixantaine de masures, a pris forme moins de quatre mois seulement auparavant. Des terrains de superficies d’environ quatre mètres carrés, sont proposés entre 15 et 20 millions de centimes, négociables. La main d’œuvre est disponible sur place, en contrepartie évidement d’une autre somme d’argent. Au sein de ces lieux, visible à l’œil nu, pour les usagers de cet axe routier très fréquenté durant la saison estivale, des individus étaient afférés lors de notre visite à la construction d’une baraque, réservée, pour une famille venue d’une ville de l’Ouest. Il nous a été également donné de constater lors de cette visite, la récente naissance de ce regroupement de constructions illicites entourées d’amas de détritus et autres déchets de matériaux de constructions, véritable garde-manger pour les chiens errants, rats et autres animaux nuisibles. Les odeurs pestilentielles embaument les senteurs de la végétation dans cette zone, promue, comble de l’ironie, à abriter des projets dans le cadre de la promotion du tourisme, qui bat de l’aile depuis des années en l’absence d’une réaction à même d’endiguer, un tant soit peu, le phénomène de la bidonvilisation dans la wilaya d’Oran. R. B.

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar