Régions Info

LA COMMUNICATION A L’ORDRE DU JOUR : Le wali somme les chefs de daïra d’ouvrir des pages face book

L’agenda étant trop chargé par des dossiers aussi importants les uns que les autres, le wali a pu tout de même dégagé une heure de son temps pour réunir les chefs de daïra, leurs chargés de communication et les ingénieurs chargés de la création des sites et leur suivi, qui sera consacrée exclusivement à la communication. Ont participé à cette réunion les représentants des organes de presse, tous médias confondus.D’emblée, le chef de l’exécutif annonce la couleur :’’ Messieurs, la communication au niveau des daïras et des APC ne répond pas aux attentes citoyennes, elle est loin de ce que nous avons préconisé en ce sens’’. Et de continuer :’’ Nous ne comprenons pas pourquoi vous hésitez à prendre les choses en main, la démocratie est certes difficile parfois, nous en convenons, mais il va falloir s’y adapter’’. Et pour mieux cadrer ses intentions, le wali dira :’’ Nous ne vous demandons pas de gérer vous-même ce réseau de communications, mais assurez un droit de regard et répondez aux préoccupations des citoyens à travers les agents chargés de mettre à jour ce réseau’’. Aussi, très en colère contre la nonchalance de certains responsables, relevées en matière de communication, le wali Temmar a été catégorique en s’adressant aux chefs de daïra, aux présidents des APC, aux responsables des différents services et entreprises (ADE- Sonelgaz, Algérie-Télécom) : ‘’ Il est temps que vous preniez vos responsabilités et de répondre aux doléances des citoyens, il est inacceptable que pour tout problème, les citoyens s’adressent uniquement au wali, il va falloir, à ce que chaque responsable intervienne dans le cadre de ses prérogatives pour prendre en charge les préoccupations des citoyens’’. Et de renchérir :’’ Il nous est impossible d’être à l’écoute de tous, plus particulièrement pour des revendications qui relèvent des compétences des maires et des responsables à d’autres échelons’’. Aussi, le premier responsable de la wilaya, aussi direct que d’habitude, s’adressa aux jeunes cadres chargés de communication au niveau des daïras pour les sensibiliser dans le cadre de la mission qui leur est dévolue en ce sens, et de les instruire à mettre le paquet sous l’autorité de leurs responsables respectives afin d’être à l’écoute des citoyens et de lui répondre en temps réel. Concernant la Direction du logement, à un degré moins la Direction des Travaux Publics, l’Algérienne des eaux, Algérie Télécom et Sonelgaz, le wali les a instruit de créer des pages face book et de prendre en charge directement les préoccupations des citoyens chacun dans son domaine. Pour ce faire, il a chargé le responsable de la cellule de communication de la wilaya de rédiger un communiqué à l’attention des citoyens, une fois ces pages créées afin de leur permettre de s’adresser directement aux responsables concernés. En ce sens, le wali n’a pas manqué de rappeler aux présents qu’il s’agit-là d’une opération de la plus haute importance et qu’il n’est plus question de tergiverser là-dessus. Pour cela, il fixe à une semaine l’ouverture des pages face book pour l’ensemble des daïras en instruisant les chefs de daïras de lui adresser des bilans hebdomadaires sur les questions soulevées et les suites réservées. Dans son intervention, le wali a fait part à l’assistance de la création d’une page face book destinée aux préoccupations des associations. A ce titre, il dira, cette initiative nous permettra d’évaluer le travail de ces associations dont la wilaya en compte près de 2200 associations tous secteurs d’activités confondus. Selon le premier responsable de la wilaya, le but de ce nouveau mode de communication est de permettre d’une part, au mouvement associatif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des citoyens en soulevant leurs préoccupations et en apportant les suggestions et propositions utiles dans l’intérêt général. Aussi, cette nouvelle fenêtre se veut un espace de communication, de propositions, à la seule condition que toutes les doléances doivent impérativement porter le nom de leurs auteurs. Tout ce qui est anonyme ne saurait être pris en considération. Dans un autre contexte, le wali Abdelwahid Temmar a exhorté encore une fois les chefs de daïra, à encourager la création d’associations au niveau des communes et plus particulièrement dans les douars où les populations rurales sont appelées à s’organiser pour mieux cerner leurs problèmes et permettre de dégager éventuellement les solutions appropriées. Ensuite, le wali a donné la parole aux responsables, aux chefs de cellules de communication et aux journalistes présents. Un débat fructueux s’en est suivi et des propositions ont été faites, suite à quoi, le wali a donné son accord pour certaines d’entre elles. Aussi, visiblement satisfait des interventions constructives, il a préconisé une autre réunion d’évaluation dont la date n’a pas été fixée. Pour l’information et parlant d’agenda, le wali Temmar devait présider une réunion après celle-ci, qui sera consacrée aux préparatifs des élections législatives du 04 mai 2017 dont nous y reviendrons dans notre édition de samedi prochain.