Fri03242017

Last updateWed, 22 Mar 2017 2pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO relizane FORTES INTEMPéRIES SUR LA VILLE : Des quartiers englués dans la boue

Régions Info

FORTES INTEMPéRIES SUR LA VILLE : Des quartiers englués dans la boue

Les dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville de Relizane et ses périphéries, ont causé beaucoup d’inquiétudes au sein de la population en particulier des vieux quartiers populaires comme Chemérik, Satal et Sebaa Gboub. Aussi, l’état des routes dans d’autres cités à l’image de celle des 1026 logts à Bermadia( nouvelle ville), où les usagers de la routes et les habitants vivent un calvaire qui ne dit pas son nom. Parmi eux, une Moudjahida qui vit dans deux pièces à la rue Satal avec 09 membres de sa famille qui craint d’être ensevelis dans l’habitation qu’elle occupe vu son état très dégradée, sachant que cette ruelle a été déjà envahie par les eaux usées, cette ruelle se trouve sur les hauteurs de Trig Mont Viso, les quinze familles qui occupent les lieux sont ménagées d’une part par les vétustes habitations qu’ils occupent et les eaux usées qui dévorent silencieusement les dessous de leurs habitations. Le chef de la daïra et le maire qui se sont déplacés durant l’été pour solutionner le problème des eaux usées ont donné promesse aux habitants pour être logés mais ces derniers ne voient rien venir, cinq commissions, disent-ils, leur ont rendus visites sans aucun résultat. Les résidents de cette impasse lancent un appel à M. le wali pour dépêcher une commission sur place pour étudier le problème afin qu’une solution soit trouvée. Hadja disait « nous comptons que sur M. le wali, celui-ci ne nous a jamais menti, nous espérons qu’il pense à nous ». Aussi, les familles qui résident dans la cité populaire des 1026 logements sociaux, relevant de la nouvelle ville Adda Benada située à quelques encablures du chef-lieu de Relizane affichent une sombre colère à propos de l’état des routes qui, le moins que l’on puisse dire, sont sujettes à une dégradation perpétuelle. Les contraintes, les désagréments et les difficultés sont multiples et s’aggravent en particulier durant la période hivernale. Les habitants de cette cité populaire, oubliée par les élus locaux, ont bénéficié du raccordement au réseau d’alimentation en eau potable et au réseau d’assainissement les foyers. Mais malheureusement et comme il fallait s’y attendre, l’entreprise chargée des travaux, n’a pas cru bon de remettre les routes en bon état. C’est la porte ouverte à moult problèmes de mouvement et de déplacement des villageois qui se trouvent contraints de patauger dans la boue et de végéter dans de véritables marécages. Il faut dire que les enfants et les personnes âgées sont les plus touchés par la situation, sans oublier les automobilistes qui sont lourdement pénalisés du fait de la détérioration de leurs véhicules. Devant cette situation difficile que vivent les résidents de la dite cité susmentionnée qui se trouvent, à leur corps défendant, sanctionnés à l’extrême, un SOS est lancé par les villageois, à l’adresse des pouvoirs publics.

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar