Tue02282017

Last updateMon, 27 Feb 2017 3pm

Back You are here: Home REGIONS-INFO Tiaret MATERNITÉ ZOHRA OURAI : C’est parti pour la télémédecine…

Régions Info

MATERNITÉ ZOHRA OURAI : C’est parti pour la télémédecine…

Une panoplie de mesures est inscrite dan l’agenda des responsables de l’établissement mère-enfants (EHS) Zohra Ourai de Tiaret dont le lancement de la télémédecine qui permettra une prise en charge aux parturientes à distance plus particulièrement pour les interventions compliquées et ce, en étroite collaboration avec des professeurs de plusieurs Centre Hospitalier Universitaires (CHU) implantés à travers le territoire national, grâce à cette nouvelle technologie lancée en ce 1er jour du nouvel an. Aussi, au même chapitre et selon le directeur de la maternité M.Sekkine Larbi, la formation continue au profit de l'ensemble du collectif de la blouse blanche se poursuit en sus des différentes opérations de jumelages entre établissements hospitaliers spécialisés avec en prime la collaboration de spécialistes de la santé et professeurs. Par ailleurs la mise en lace d’un dossier électronique pour chaque patiente et les soins prodigués à domicile sont entre autres facteurs déterminants en application des instructions du Ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, a indiqué le même responsable lors d’un entretien qu’il nous a accordés. Le dossier électronique et la télémédecine se veulent une nouvelle passerelle pour entrer en contact à distance avec les femmes enceintes à partir du premier mois jusqu’au jour de l’accouchement. Ceci dit, il y a lieu de citer, les échanges expérimentaux entre des experts, administrateurs et spécialistes de la santé qui s'étaleront sur toute l'année à travers des conférences, des ateliers, et des tables-rondes dans le but de mettre en exergue ‘’les dispositifs, la gestion des différents services et les programmes de formations’’. Selon le premier responsable de la maternité, l'initiative s’inscrit dans le cadre d'une mise en garde pour éviter de commettre les erreurs constatées par le passé dans de nombreuses structures hospitalières. Le collectif chargé des interventions et le suivis des patientes doit être à la hauteur et se mobiliser pour s’acquitter convenablement de leur mission au service des patientes admises à la maternité en approfondissant l'exercice démocratique au sein de chaque pavillon et le suivi des actions des différents départements. Pour le corps médical et ses différentes spécialités, il est prévu deux cours chaque semaine sur le suivi de la femme enceinte, de la grossesse à risque, l'entretien du 4ème mois, l'échographie, la préparation à l'accouchement ainsi que la formation continue dans le domaine de la gynécologie-obstétrique en assurant l'adéquation la plus complète entre les buts à atteindre et les moyens utilisés. Cela concerne aussi bien la formation des médecins que des sages-femmes et des infirmières, a expliqué le nouveau directeur Larbi Sekkine. Le service de gynécologie-obstétrique, exerce différentes missions, parmi celles-ci, nous pouvons citer : le suivi et les accouchements des grossesses normales et à risques, le dépistage, la prévention et le traitement médical pour développer des axes de recherche fondamentale afin de motiver trois valeurs fondamentales : l'honnêteté, la poursuite de l'excellence et la collaboration interdisciplinaires, tels sont les objectifs assignés. Par ailleurs l'infrastructure hospitalière a connu ces derniers mois une panoplie de décisions en application des instructions de la tutelle qui s’articulent autour de l’arrêt des transferts des prématurés vers d’autres établissements, la résiliation des contrats entre l’EHS et les Gynécologues privés conventionnés, et ce, à la suite de la réception des équipements haut gamme au niveau du service photothérapies. Sur lieux, notre équipe, a visité l'un des services importants de l'établissement, doté des équipements de dernière technologie dont 32 berceaux et 8 couveuses, 4 plaques chauffantes, vu que la maternité comprend à présent plus de 100 lits, une unité d'obstétrique avec une salle de pré-travail (15 lits), deux salles de naissance et une salle de césarienne (16 lits), un unité de grossesse à haut risque (17 lits), un service de réanimation de 11 lits, la salle de transfert avec 24 lits en plus de la salle de suivi dotée de 26 lits, a affirmé le même responsable. La formation, la sensibilisation et les échanges expérimentaux, tels sont les thèmes inscrits au calepin du nouveau directeur dans le but de faire de cet espace, un véritable lieu de rencontres, ouvert à toutes les catégories pour un seul objectif, celui d’ échanger et de partager des expériences riches et variées. Le bilan annuel relève plus de 12.000 accouchements dont 4.00 césariennes avec une moyenne de quarante (40) interventions effectuées quotidiennement. S’ajoutent 13.067 admissions et 30.986 journées d’hospitalisation avec un taux d’occupation de 141 %. Pour le service pédiatrie, ce dernier a enregistré 1187 admissions et 4.114 journées d’hospitalisation avec un taux d’occupation de 37 %. Au registre du bureau d’accueil et d’orientation, les mêmes services on enregistré 32.566 consultations et l’exploitation de 4233 échographies et 8.331 urgences. Par ailleurs, on compte au registre des évacuations (intra- inter) plus de 4.000 malades prises en charge par les mêmes services. Faut-il aussi signaler que la capacité d’accueil de l’infrastructure est dépassée, vu que le transfert des malades hors wilaya a atteint le taux élevé de 29 %, selon le fichier des dossiers médicaux des patientes.

Sidi Bel Abbès

JA Teline IV

USMBA

JA Teline IV

Equipe Nationale

JA Teline IV

Culture

JA Teline IV

Ouest-Info

Avatar