Sun05192019

Last updateSun, 05 May 2019 11pm

Back You are here: Home

Le bureau fédéral de la FAF se réunit dans la capitale de la Mekerra : Création prochaine d'une ligue nationale de foot-ball pour les jeunes

Par A. Hocine Le Bureau fédéral de la Fédération Algérienne de Football a tenu sa réunion mensuelle statutaire hier mardi 15 mai 2018 à l'hôtel EDEN de Sidi Bel Abbés. Sur les 13 membres, 11 étaient présents. ce qui fait que le quorum était atteint. Après adoption du procès verbal de la réunion du Bureau fédéral du mois dernier, les travaux ont commencé. Les membres du BF ont eu à examiner, lors de cette session, les rapports des structures suivantes : Le Directoire de la Ligue de football professionnel (LFP). La Ligue Nationale de Football Amateur (LNFA). La Ligue Inter Régions de Football (LIRF). La Commission Fédérale d’Arbitrage (CFA). La Commission médicale. La Commission de coordination avec les Ligues. La Direction Technique Nationale (DTN). La Commission du football féminin. La Chambre de résolution des litiges (CRL). La Ligue de football féminin et la finale de la coupe d’Algérie. La Ligue nationale de Fut sal. Le Comité de suivi des travaux du symposium. Juste après la réunion du B F qui s’est tenu à huit clos, nous avons accosté le directeur technique adjoint M. Benaouda Abdelkrim qui nous dira « Une ligue nationale de football pour les jeunes sera "prochainement" créée, auprès de la Fédération algérienne de football (FAF), I l a, dans ce contexte, mis en relief la stratégie suivie en matière de développement du football, basé notamment, a-t-il soutenu sur l'identification des écoles de football en vue d'un accompagnement tant sur le plan de la formation qu'en matière de matériels pédagogiques. Le directeur technique national adjoint chargé du développement et de l’élite, Abdelkrim Benaouda, insistant sur les potentialités naturelles exceptionnelles existantes dans cette région à même de permettre la réalisation d' un centre technique, a souligné que les efforts sont actuellement axés sur "la formation et l'accompagnement des jeunes talents puisés des différentes régions de l'Algérie profonde". Pour le président du directoire LFN M. Baghoul, en remplacement de M. Mahfoud Kerbadj, nous dira à ce propos « Un directoire a été installé pour gérer les affaires courantes de la LFP. Suite à la décision prise par le Bureau fédéral de la Fédération algérienne de football, lors de sa réunion statutaire du 21 janvier 2018 tenue à Sétif, de retirer au Conseil d’administration de la Ligue de football professionnel, avec effet immédiat, la délégation de gestion des championnats professionnels, une délégation du Bureau fédéral, composée de MM. Khireddine Zetchi, président de la FAF, Rachid Gasmi, Amar Bahloul et Hakim Medane, membres du Bureau fédéral, accompagnée de MM. Mohamed Saâd, Secrétaire Général de la FAF, Ali Malek, président de la Ligue nationale du football amateur, et Youcef Benmedjeber, président de la Ligue Inter-Régions, s’est rendue au siège de la Ligue du football professionnel afin de faire appliquer la décision. Elle a trouvé à son accueil MM. Faouzi Guellil, vice-président de la LFP, et Ahmed Yahiaoui, Secrétaire Général de la LFP. Le directoire, est composé de MM. Amar Bahloul, Larbi Oumamar et Ali Malek, les deux premiers étant membres du Bureau fédéral et le troisième président de la Ligue nationale du football amateur. Ce directoire agira dans la collégialité et pourrait, le cas échéant, être renforcé par d’autres compétences. Par ailleurs, les responsables et employés des structures de la LFP conservent leurs fonctions.

Nouria Belghabrit en visite dans la capitale de la Mekerra : « Je salue votre engagement »

La ministre de l’éducation nationale, madame Nouria Benghabrit, va effectuer, aujourd'hui une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Sidi Bel Abbès. Après avoir été accueillie par le wali et des autorités locales, civiles et militaires,(NLDR dimanche soir) la ministre, accompagnée par les cadres du ministère de l’éducation nationale, a entamé sa visite au siège de la wilaya de Sidi Bel Abbés et, après une présentation sur la situation du secteur de l’éducation dans la wilaya de Sidi Bel Abbés par le directeur de l’éducation, la ministre de l’éducation a, dans une brève allocution, rappelé qu’après les gestes nobles de mécènes qui ont construit des établissements scolaires et d'autres qui les ont équipés, voilà qu’un autre geste, aussi noble que les précédents, et qui vient d’hommes et de femmes retraités de l’éducation nationale et, à titre de bénévolat, ont décidé de former les jeunes enseignants et de dispenser des cours de soutien aux élèves. Plusieurs points seront inspectés La délégation aura a visiter des communes et daïras puis retour au chef-lieu de wilaya où la ministre va inspecter son secteur. Avant de clore son discours, la ministre dira à l’assistance présente « Je veux d’emblée vous dire deux choses, la première, c’est que je mesure votre engagement, je le salue et je vous remercie. Sans vous, sans votre professionnalisme beaucoup d’opérations dont principalement, la formation et le suivi des apprentissages n’auraient pas pu se mettre en place. La seconde, j’ai entendu vos préoccupations, je connais les difficultés, les oppositions et les résistances qui certains d’autre vous ont rencontrés sur le terrain. Devant celles-ci, je tiens à vous assurer de mon soutien » et d’ajouter « Sans obligation de rendre des comptes, nous risquons de mettre en péril les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs tracés » A. Hocine

SIDI BEL ABBES : Entretien des cimetières : Même les morts reposent dans des lieux pollués

Une visite sur place fait découvrir le degré de dégradation dans laquelle se trouve ce lieu. Des tombes sont complètement envahies par les broussailles et autres herbes sauvages, . L ’ancien cimetière de Sidi Bel Abbés offre actuellement un décor désolant. Des tombes sont dégradées, les ordures envahissent les espaces et les mendiants squattent les lieux. Cet endroits est-il réellement un lieu de recueillement ? Le cas du cimetière de Sidi Bel Abbès est édifiant. Situé à la sortie est, sur la route qui mène vers Sidi Lahcen, ce lieu fait face à une multitude d’aléas dont l’homme est à l’origine. Sur place, le constat est effarant. Les visiteurs et les familles qui viennent se recueillir évoquent l’absence de gestion du cimetière.Des mendiants accompagnés de leurs enfants harcèlent les gens. Dès qu’une famille se présente au cimetière, ils se dirigent vers elle pour demander l’aumône avec insistance. le mur qui sépare le cimetière et le bidonville est occupé par de jeunes oisifs. D’autres préfèrent s’installer sur les bordures des tombes. Pire encore. Réputé autrefois pour la salubrité des lieux, le cimetière de Sidi Bel Abbés est devenu un véritable dépotoir à ciel ouvert. Des détritus sont éparpillés, s’ajoute à cela le problème des eaux usées qui se déversent sur les tombes. « Hélas, les morts ne se manifestent jamais », soupire un visiteur navré. Ces eaux usées dégagent des odeurs nauséabondes et font fuir les gens qui ne peuvent pas emprunter les escaliers qui servent de raccourci sans se boucher le nez. Ce cimetière semble dans un état de délaissement. Des bouteilles vides, des cartons et d’autres objets jonchent l’intérieur de ce cimetière. Un décor peu accueillant pour les visiteurs qui viennent nombreux se recueillir sur les tombes. Conscients de l’état déplorable dans lequel se trouve actuellement le cimetière, les bélabbésiens se disent abasourdis par une telle dégradation. A. Hocine

SIDI BEL ABBES : SERVICE DE REANIMATION DU CHU HASSANI : Un lieu propice pour les microbes

SIDI BEL ABBES : 1333 logements tous confondus attribués : Les habitations précaires doivent être impérativement démolies

Toutes les habitations précaires ou menaçant ruine et dont les ex-occupants ont été relogés dans des logements neufs doivent être impérativement démolies, a instruit le wali de Sidi Bel Abbés, M.Tahar Hachani lors de la sortie effectuée hier dans un périple à travers la wilaya de Sidi Bel Abbés. Accompagné d’une forte délégation, le P/APW, du P/APC des autorités civiles et militaires ainsi que les élus des chambres haute et basse. Le premier point est la daïra de Sidi Ali Boussidi où 80 logements sociaux ont été distribués, hier lundi, au pôle urbain de Sidi Ali Boussidi (Graba) au sud-ouest du chef-lieu de wilaya Sidi Bel Abbés au grand bonheur des citoyens qui attendaient depuis des années cette attribution. Le deuxième point est la démolition des habitations précaire où le wali a donné le starter pour éradiquer l’ensemble de ces logements de fortune. En effet, le wali donna l’ordre au chef de daïra de Sidi Ali Boussidi «toutes les habitations précaires situées dans le vieux quartier Graba et dont les occupants ont été relogés dans des logements sociaux neufs doivent être démolies au plus tôt pour éviter que d'autres personnes opportunistes ne viennent les occuper à nouveau et s'imposer de facto en tant que demandeur potentiel de logement social. La priorité doit être accordée aux personnes handicapées moteurs et les pères de famille nombreuse», a encore instruit le wali ajoutant que d'autres listes de bénéficiaires seront rendues publiques au fur et à mesure de l'achèvement et la livraison des programmes en cours de construction de logements sociaux. Retour au chef-lieu de wilaya pour la pose de la première pierre du centre d’accueil des cancéreux et leur famille (Dar Errahma) qui habitent hors Sidi Bel Abbés. Le troisième point cité AADL 1500 Logements 3ème tranche 403 logements La cérémonie qui a eu lieu au niveau de cette nouvelle cité Le Bosquet AADL 1500 logements a rassemblé les bénéficiaires, les autorités et les élus locaux et des représentants de la société civile et du mouvement associatif. Ainsi, plus de 1077 logements ont été distribués depuis le début de l’année qui a bénéficié d’un important programme de réalisation de logements ces trois dernières années, tous types confondus. La cérémonie de remise des clefs a été marquée par le nombre important des personnes handicapées ayant bénéficié de logements lors de cette opération. Ils n’ont pas manqué d’exprimer leur émotion et leur soulagement. Le quatrième et dernier point est la pose de la première pierre au niveau de la cité des 640 logements Le Rocher, type de logements F2 50 m2, F3 70 m2 et F4 85 m2. Maitre de l’ouvrage l’agence foncière de Sidi Bel Abbés AWGRFU. Des logements LPA et promotionnel. A. Hocine

Subcategories

  • colonne 1

    Velit consectetuer Phasellus dis nunc eget hac vestibulum mollis fames a. Auctor et Sed at sodales hendrerit pretium Nam convallis nibh et.

  • Colonne 2

    Ut Mauris elit ipsum Pellentesque nec porta ipsum massa risus nisl. At lacinia nulla porta Nam Nam porta at tristique ipsum ante. Libero euismod ac orci condimentum Vestibulum Nam et Praesent.

  • colonne 3

    Feugiat convallis turpis massa ligula sagittis enim aliquet fringilla orci pretium. Ut Aenean Vestibulum suscipit eros pede et nibh laoreet Pellentesque mus. Aliquet ultrices dictumst justo justo tortor vitae nisl nec sem.