Drabni wa bka, wa sbaguni wa chka, sahbi !

Le directeur du journal et mon confrère Belhadj ont été convoqué hier par la police sur instruction du parquet et ce suite à des plaintes déposées par le mouhafed Labied et ses valets de l’APW et de l’APC. On nous reproche d’avoir dit ou plutôt écrit que l’heure des comptes a sonné pour Labied et consorts et pour avoir aussi traité ces individus de chiens couchants de Labied. Où est le mal, sahbi ? N’est-ce pas des vérités ? Oui, nous irons devant la justice défendre l’Algérie ! Nous assumons nos écrits et oui, Labied et ses chiens couchants ont causé trop de tort à l’économie nationale. Ils n’ont pas admis de se voir traiter de chiens couchants alors qu’ils ont gardé le silence quand on les a traité de voleurs et de traites, soubhanallah ! Au lieu que ces individus soient trainés devant la justice, ce sont nos journalistes qui l’ont été ! Ajib, wallah ! Que Labied et sa horde sachent, quelque soit leur protection, que nous continuerons toujours notre combat. Nous ne laisserons jamais cette mafia piétiner les lois de la république ni faire perdre à l’État des milliards ni faire de cette wilaya leur chasse gardée et leur propriété privée. Et nous, nous en réjouissons, wallah, de voir enfin la justice mêlée même si c’est à notre corps défendant. Nous ne sommes pas des lâches, car la culture des lâches, c’est de garder le silence devant les crimes économiques commis contre l’Algérie. Ouest- Info assumera toujours sa mission, celle de dénoncer toujours les voleurs et les traîtres. L’histoire jugera … Drabni wa bka, wa sbagni wa chka, sahbi !
o lila mabrouka…


le 25 Fév 2015


Les commentaires sont fermés