APC DE SIDI BEL ABBèS : assemblée houleuse et budget supplémentaire adopté

FFS et MSP montent au créneau et dénoncent !

L’assemblée populaire communale de Sidi Bel Abbés a tenu hier sa plénière pour voter le budget supplémentaire 2015. Lors de ce conclave, pas moins d’une vingtaine d’élus du FFS et du MSP se sont retirés de l’assemblée pour ne pas voter des délibérations qualifiées « de mascarade ». Ils se sont ensuite rendus au siège de la rédaction d’Ouest Info pour exprimer leur ras le bol face à la gestion de la municipalité devenue selon eux , l’apanage d’un groupuscule d’élus du FLN qui continuent d’imposer leur diktat. Ces élus qui prennent le maire Boumelik en otage par la suprématie du nombre d’élus FLN prennent des décisions allantparfois à l’encontre de la règlementation en vigueur. Un élu s’emporte « le maire est en principe le président de l’assemblée et non du groupe FLN ! ». Outre les dérapages enregistrés par les élus protestataires au niveau de la distribution de la manne financière destinée aux associations culturelles et sportives, certaines délibérations ont dépassé les limites de l’absurdité. A propos de ces distributions, les élus relèvent le favoritisme et le clientelisme ainsi que l’absence criarde de tout objectivisme et transparence. Pour cela, nos interlocuteurs ont revendiqué l’intervention du wali et comptent saisir le ministère de l’Intérieur pour dépêcher une commission d’enquête. La goutte qui a fait déborder le vase, c’est le bradage du patrimoine communal et particulièrement le dossier de la crèche de l’avenue Mohamed Khemisti qui continue d’aiguiser la convoitise du mouhafed du FLN Labied. Lors de l’assemblée précédente, une délibération dont l’objet porte sur un échange entre la dite crèche et le château abritant la mouhafada du FLN a été rejetée par la daira pour incompatibilité de nature juridique des deux sites. Cette obstacle dans le bradage du patrimoine communal vient d’être contourné grâce au «génie» dans la magouille des élus du FLN. On vient de proposer la formule de la location de la crèche au profit de la mouhafadha FLN. La mouhafadha FLN qui traine des dettes au profit de l’OPGI , de l’ADE et de la SONELGAZ se propose, donc, en locataire solvable auprès de la municipalité ! Quelle prouesse des élus du FLN ! Si tel est le cas, la crèche qui est un patrimoine communal appartenant à la collectivité locale devrait être faire l’objet d’une adjudication au plus offrant, à laquelle participera la mouhafada du FLN, si ces élus sont réellement dépositaires de la confiance populaire, sinon ce serait de la trahison face aux électeurs. Par ailleurs, les élus protestataires dénoncent la passivité et l’inertie de l’exécutif communal constitué en grande partie d’élus du FLN. On déplore des projets inscrits et non lancés à l’image du cinéma ex Versailles, de l’aménagement de la salle Adda Boudjellal, et bien d’autres sites de la commune. Depuis son intronisation, l’actuelle assemblée fait l’objet de critiques acerbes lancées de tout bord. Pour effacer cette humiliation qui se retrouve sur toutes les lèvres, le maire Boumilk aurait dit à un élu que l’actuelle APC est la meilleure de tous les temps, elle serait même plus efficace que celles des mandatures des défunts Dr Hassani et d’autres maires qui ont fait la fierté de la ville. Sans commentaires !…
D Missoum


le 17 Juin 2015


Les commentaires sont fermés